Après Fabius, un collectif d’ambassadeurs au chevet de la Palestine | Causeur

Après Fabius, un collectif d’ambassadeurs au chevet de la Palestine

Qu’a réussi le Quai d’Orsay dans ce dossier ?

Publié le 12 février 2016 / Monde

Mots-clés : , , , ,

Le plus grand pêché des diplomates français, c’est la vanité. La conviction que le monde, et notamment le monde arabe, attend après eux pour s’organiser.

La mosquée Al-Aqsa sur le Mont du Temple (Photo : SIPA.00720171_000002)

Il n’aura fallu que quelques jours après les dernières saillies diplomatiques d’un Laurent Fabius sur le départ pour qu’un collectif d’ambassadeurs à la retraite publie, dans les pages « Idées » du Monde, une tribune qui relève plus du tract politique que de l’analyse de la complexité moyen-orientale. Tout y est. Les approximations, les amalgames, les raccourcis avec pour effet le sentiment d’une présentation à charge contre Israël plus encore que contre les gouvernements israéliens.

Le point de départ du réquisitoire est cette « intifada des couteaux » que les auteurs attribuent à « la frustration et l’humiliation ressenties après près de cinquante ans d’occupation militaire et policière par Israël. Elles sont aggravées par les rumeurs concernant la récupération par les juifs du Mont du Temple ». Il faut sans doute comprendre qu’avant 1967 l’annexion jordanienne de la Judée-Samarie et égyptienne de la bande de Gaza ne constituait pas une occupation militaire et policière laquelle serait une spécificité israélienne, de « ce peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur ».

Trous de mémoire

Quant aux rumeurs sur la remise en cause du statu quo sur le Mont du Temple, les diplomates oublient – mais c’est le privilège de l’âge – que celles-ci ont été fermement et officiellement démenties par le gouvernement israélien dès le mois de juillet 2015, soit deux mois avant le début des violences. Ces rumeurs, les Palestiniens en raffolent. En 1929, déjà, 85 juifs étaient tués et 150 autres blessés dans des émeutes arabes à Safed et à Hébron : des rumeurs avaient laissé entendre que les juifs s’apprêtaient à détruire la mosquée d’Al-Aqsa.

Osons une autre explication : ces violences n’expriment pas tant la « frustration et l’humiliation » que la volonté tant du Hamas que de l’Autorité Palestinienne de ne pas faire aboutir de solution de paix avec Israël, les « intifadistes au couteau » espérant sans doute que le pays connaîtra bientôt le même chaos que son voisin syrien. Car pour eux la paix avec Israël signifierait aussi la fin des subsides iraniens et des pays du Golfe.

Pour les signataires de la tribune, la cause exclusive de ce bourbier semble être Israël : « Depuis l’assassinat de Yitzhak Rabin en 1996 [en fait 1995, ndlr], aucune perspective de paix n’a abouti. Un statu quo perdure, qui cache une mainmise sans cesse accrue par Israël sur la portion de Palestine concédée aux Palestiniens depuis 1967 ». Ils oublient, là encore, que depuis 1996 deux offres de paix ont été faites par les Israéliens et rejetées par les Palestiniens. Deux offres immanquables mais manquées quand-même. Celle de Barak en 2000 et celle d’Olmert en 2008. Deux refus pour deux propositions qui prévoyaient pourtant le retour aux lignes d’armistice de 1949. Tout ça pour ça.

Mauvaise foi

Et la charge continue, peu importe la mauvaise foi : l’annexion de Jérusalem-Est (occupée de 1948 à 1967 par la Jordanie sans que cela ne les émeuve et passée sous souveraineté israélienne suite à la guerre des Six-Jours perdue par les armées arabes. Quand on perd une guerre qu’on déclenche, la discrétion s’impose), la construction d’un « mur spoliateur » (qui a permis, ne leur en déplaise, de faire chuter de façon significative les infiltrations terroristes de Cisjordanie), l’installation de « 650 000 colons » (plus proche de 570 000 dont 370 000 sur les terres sous contrôle israélien tel que prévu par les accords d’Oslo),  « l’enfermement de Gaza » (pour mémoire, le point de passage de Rafah est contrôlé – et la plupart du temps fermé – par l’Egypte et non par Israël). Rien n’arrête le collectif. Pas même les pires poncifs qui frôlent dangereusement l’antisémitisme le plus rance : « l’ombre de la Shoah » qui « inhibe » l’Europe et la « puissance des lobbies »

Les mêmes s’impatientent en prétextant que l’initiative d’une conférence internationale voulue par Laurent Fabius est rejetée a priori par Israël. On se demande bien pourquoi. Sachant que la France reconnaitrait ipso facto la Palestine en cas d’échec des négociations, les motivations des Palestiniens en vue d’un accord paraissent bien ternes. Mais qu’importe, tout y passe.

Les diplomates convoquent de Gaulle et sa politique en pointe « pour une solution de droit entre Israël et la Palestine », c’est-à-dire en réalité une politique pro-arabe qui a clairement débuté par un embargo sur les armes à destination d’Israël le 2 juin 1967, soit trois jours avant le début de la guerre des Six-Jours. Cette politique pro-palestinienne, maintenue depuis lors, n’est finalement que la continuité de la longue tradition antisioniste, quand elle n’était pas crassement anti-juive, de nombre de diplomates du Quai d’Orsay.

Sans oublier bien sûr l’incontournable – mais illégal – appel au boycott et l’accusation ultime contre Israël de mener une politique d’apartheid. On a le droit de critiquer la politique d’un gouvernement mais cela n’interdit pas d’être honnête. Alors, rappelons-leur – même si cela déplaît – qu’Israël est un Etat démocratique dont les citoyens, quelle que soit leur nationalité, couleur, religion, idées politiques, orientation sexuelle disposent des mêmes droits.

Les Arabes, les druzes, les chrétiens israéliens ont le droit de vote, sont députés, juges, hauts-gradés dans l’armée, acteurs, chanteurs, travaillent en Israël, ont le droit de se marier avec des Israéliens de toutes religions, peuvent s’exprimer librement au point de souhaiter publiquement le bombardement de Tel-Aviv par le Hamas même quand ils sont députés comme Hanin Zoabi. C’est un juge arabe, Salim Joubran, qui a condamné Moshé Katsav, ancien président de l’Etat d’Israël, à une peine de prison. Ce sont des Arabes israéliennes qui ont représenté Israël à l’Eurovision et au concours de Miss Monde. Combien d’exemples équivalents avec des juifs en Syrie, Jordanie, Egypte, Irak ? Aucun.

Et vanité

Le plus grand pêché des diplomates français, c’est la vanité. La conviction que le monde, et notamment le monde arabe, attend après eux pour s’organiser. A peu près justifiable entre 1919 et 1939, quand l’empire colonial français était le deuxième plus vaste du monde derrière le britannique, l’évidence diplomatique française a laissé place à un orgueil sclérosé.

A vouloir à tout prix prendre les décisions en lieu et place des intéressés, la diplomatie française contribue à déresponsabiliser les élites palestiniennes déjà bien trop habituées à un assistanat mondial entretenu par l’UNRWA et avec vice par leurs « frères » arabes qui se sont empressés, depuis 1948, de ne pas les aider. La paix n’éclot pas à l’ombre d’une déclaration unilatérale ni dans les boudoirs du Quai d’Orsay. Depuis le temps, on le saurait.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 15 Février 2016 à 9h22

      QUIDAM II dit

      Ce collectif d’ambassadeurs n’hésite, de façon pernicieuse, pas à évoquer une mystérieuse « puissance des lobbies »…

      Mais sans doute veut-il pointer les lobbies arabes qui ont en France tellement d’amis dans la haute fonction publique, la haute finance et les médias.

      Et tellement d’influence (voir « Une France sous influence » de Vanessa Ratignier et Pierre Péan, Editions Fayard 2014. Extrait de la présentation du livre: « Mais, avec le Qatar (notamment), c’est une tout autre histoire. La France est devenue le terrain de jeu sur lequel la famille Al-Thani place et déplace ses pions politiques, diplomatiques, économiques, immobiliers ou industriels. »)

    • 15 Février 2016 à 9h14

      steed59 dit

      entre les délires de vieux ambassadeurs cacochymes et les outrances de M. Bloch (il construit des avions celui-là ?) y-aurait-il encore la place pour une vraie analyse sérieuse de la situation ?

      • 15 Février 2016 à 9h39

        unglandeur dit

        Les faits rapportés dans l’article sont vérifiables. A vous de le faire. Il n’y a d’outrancier dans cet article que le style, ajointé à un mépris exacerbé à l’égard de l’idéologie pro-palestinienne. Sinon, expliquez s’il vous plait en quoi cette analyse est outrancière ? Cela m’intéresse grandement. 

      • 15 Février 2016 à 10h00

        Bibi dit

        Hello Steed,
        T’as oublié que notre Bloch construit des plaidoiries? 
        Quant à  une vraie analyse sérieuse de la situation – ça brule partout au P-MO, sauf la rive occidentale du Jourdain. Voilà pourquoi les plumes venimeuses tiennent à resservir maître Fafa et ses amis le plat classique faisant de l’état Juif l’origine de tout péché. 
        Pas une mince crêpe… 

        • 15 Février 2016 à 10h21

          cage dit

          Bonjour Bibi
          connaissiez-vous ce film, (que nous ne verrons jamais en France)?
          http://www.teleman.pl/tv/Rachela-Na-Dworcu-Gdanskim-283364 

        • 15 Février 2016 à 10h52

          Bibi dit

          Hélas négatif, panie cage.

        • 15 Février 2016 à 11h24

          cage dit

          Ok, le film (fait il y a 10 ans mais vu récemment sur la TVPolonaise diffusée en France) informe rien que vous ne sachiez déjà,  je suppose,
          en revanche, il indique bien la couardise des diffuseurs français (ARte en tête) …

        • 15 Février 2016 à 11h40

          Bibi dit

          Ils on peut-être peur que ça ne donne des idées? :-(

        • 15 Février 2016 à 11h48

          cage dit

          je ne suis pas certain que cette clientèle aie besoin d’ARte pour avoir ces idées…
          Arte boycotte aujourd’hui (ces gens-là sont si courageux) les co-prod avec la TV Polonaise pour cause de dérive autoritaire et main-mise sur les médias polaks.
          Ds le même temps ARte a mis 15 ans (et 150 morts en 2015 et 50 victimes encore hospitalisées) pour traiter des “territoires perdus de la République”. 

        • 15 Février 2016 à 12h23

          steed59 dit

          salut bibi, je reviens du ski j’ai pas trop suivi l’actualité. Globalement je suis d’accord avec ce que dit le cousin de l’avionneur, sauf que je trouve qu’il mélange un peu tout et n’importe quoi, et fais des amalgames pas toujours très opportuns. Bref, une critique un peu plus rigoureuse sur ce torchon diplomatique aurait été la bienvenue.

    • 15 Février 2016 à 5h40

      unglandeur dit

      Bon article.

    • 14 Février 2016 à 21h37

      FrancoiseTLV dit

      on croit toujours qu’on ne peut pas tomber plus bas…. On se trompe toujours…. Les ambassadeurs de France, signataires de ce document honteux, ont-ils perdu la tête? Une telle manifestation passerait chez d’autres pour de l’ignorance, ou de la haine, ou même de la bêtise, car ce document est un copié-collé mot pour mot de la propagande palestinienne, experte dans l’art de confondre attaques et attaquants, terroristes et victimes. Il présente une réalité inversée, déformée, mensongère, et passe sous silence les aspects les plus significatifs du conflit israélo-palestinien. S’agirait-il d’une ordonnance du quai d’Orsay? D’une falsification de documents, de signatures soutirées par la pression, la force, la menace, ou la corruption par les ennemis d’Israël? Tout est possible, sauf d’accepter le fait que d’anciens ambassadeurs de France, des hommes et des femmes cultivés, et même érudits pour beaucoup, tous façonnés à l’école du Ministère des Affaires Etrangères, aient pu accepter de se fourvoyer à ce point et déposer leurs signatures au bas d’un document qui est un tissu d’inexactitudes historiques, de mensonges, de contre-vérités. Cette réécriture pervertie de l’histoire ne fait pas honneur à ses signataires, mais bien plus grave, c’est la France qu’elle déshonore, et lui fait perdre toute crédibilité dans les actions qu’elle prétend tenter dans un objectif de conciliation.

      • 15 Février 2016 à 5h44

        unglandeur dit

        Absolument.

      • 15 Février 2016 à 8h16

        isa dit

        Avec Rony Brauman, vous pensez qu’il était possible que ce soit autrement?
        Avec Dumas qui a carrément dit que Valls travaillait pour Israël par exemple que sa femme est de confession juive?
        Et Vedrine qui n’a toujours été que pro- arabe…
        Et tutti quanti. 

    • 14 Février 2016 à 10h40

      la pie qui déchante dit

      La théorie des ondes gravitationnelles serait palestinienne aurait déclaré l’Unesco après avoir attribué le tombeau de Rachel aux musulmans ….
      ..

      Un jour Einstein rencontre Chaplin qui étaient comme chacun sait deux palestiniens célèbres ainsi que l’a décrété l’Unesco,

      «Ce que j’admire le plus dans votre art,» dit Albert Einstein,à Charlot «C’est votre universalité.
      Vous ne dites pas un mot, et pourtant… le monde entier vous comprend.»

      «C’est vrai» réplique Chaplin, «mais votre gloire est plus grande encore :
      le monde entier vous admire, alors que personne ne vous comprend.»

      • 15 Février 2016 à 5h49

        unglandeur dit

        Très drôle. Mais rectification : Chaplin n’est pas juif alors qu’il semble que vous le supposiez. Ou bien vous ne le supposez pas, et alors je ne rectifie rien. 

        • 15 Février 2016 à 19h10

          la pie qui déchante dit

          ;))

          ok avec vous ,

          Mais On sait aussi que lorsqu’il lui était demandé s’il était juif, Chaplin répondait qu’il n’avait pas cet honneur.

    • 14 Février 2016 à 10h24

      QUIDAM II dit

      Depuis 50 ans la diplomatie française mène très officiellement « une politique arabe » c’est-à-dire, pour parler clairement, « une politique pro arabe » et anti israélienne. Cette politique pro arabe institutionnelle (dont les motivations sont essentiellement économiques et financières), est accompagnée par une politique pro arabe « de gauche » entièrement dévouée au monde arabe, éternel victime à ses yeux de l’inexpiable péché de colonialisme occidental dont l’Etat d’Israel est co-coupable.

      Cette politique pro arabe « de gauche » refuse de voir qu’une très grande part du monde arabe porte des idées, des désirs et des valeurs à l’exact opposé de ceux de cette gauche (infériorisation des femmes, persécution des homosexuels, intolérance et fanatisme religieux, antisémitisme, aspirations théocratiques, esprit de conquête par le djihad, etc)

      • 14 Février 2016 à 14h46

        Fioretto dit

        • 15 Février 2016 à 9h44

          unglandeur dit

          Certes. Catholique. Mais surtout aristocrate et infiniment argenté. Ceux-là mangent, boivent, iinvestissent leur argent, mais ne mangent plus leur dieu le dimanche. 

        • 15 Février 2016 à 11h08

          QUIDAM II dit

          C’est une chose étonnante de constater que beaucoup de cathos (vieux cathos) militent davantage pour les Palestiniens que pour les chrétiens d’Orient persécutés et parfois crucifiés par les fanatiques musulmans. 

          C’est une autre chose étonnante de constater que la responsabilité arabe ne soit jamais rappelée dans la situation actuelle des Palestiniens (leur refus de la création de la Palestine (Plan de partage) votée par l’ONU en 1947 ; l’attaque de l’Etat d’Israel de 1948, menée par le grand mufti de Jérusalem, créateur de la Waffen SS al Handjar…

    • 14 Février 2016 à 1h39

      Fioretto dit

      A propos de Fabius je ne sais pas ce qui à pris à BHL dans son dernier livre de comparer l’affaire du sang contaminé à un antisémitisme avec meurtre rituel. Tout cela pour dire que contrairement à Disraeli et pour montrer que l’Angleterre et jewish-friendly et non pas antisémite comme la France il n’aurait pas fait de carrière à cause de l’antisémitisme en France. Pardon ? Il a du écrire le livre avant sa nomination au Conseil Constitutionnel. D’ailleurs si je ne m’abuse pas que ce soit Fabius ou Disraeli ils sont tout les deux né chrétiens. Pour l’Italie alors il y en a eu deux des premiers ministres Luigi Luzzatti et Alessandro Fortis.

      • 14 Février 2016 à 8h43

        Bibi dit

        Disraeli est né juif et baptisé par son père “pour lui faciliter la vie”. Mais tout le monde le savait, et il n’a jamais renié ses origines, bien au contraire.

      • 14 Février 2016 à 19h02

        Wil dit

        Fioretto dit
        “A propos de Fabius je ne sais pas ce qui à pris à BHL dans son dernier livre de comparer l’affaire du sang contaminé à un antisémitisme avec meurtre rituel.”
        Chez Ruquier Hier soir,il en est était à dire qu’il y a eu acharnement sur DSK après le Sofitel parce qu’il était juif.Oubliant un peu vite que ses histoires d’agression sexuelles précédentes comme celle de sa secrétaire du FMI et l’affaire Tristane Banon étaient su de toute la médiacratie qui n’en parlait pas en vue de la présidentielle de 2012.
        “Bizarrement”,le peu de l’interview de BHL que j’ai vu de chez Ruquier,il parle d’un “nouvel antisémitisme” en France,mais ne mentionne jamais que ce nouvel antisémitisme vient des musulmans de France.Pourquoi?
        Politiquement correct bobo bien sûr!Le terrorisme intellectuel du “PADAMALGAME” semble marché même chez les soi disant intellectuels juifs.
        Mais n’ayant ni vu entièrement cette interview ni lu son livre car je ne supporte pas ce mondain soi disant intellectuel peut être le mentionne-t-il.
        BHL est comme certains juifs qui voient de l’antisémitisme partout et qui de ce fait nuisent au combat contre le vrai antisémitisme.En fait,il est pire que ça.Il ne voit de l’antisémitisme que quand ça l’arrange ce qui veut donc dire qu’il est malhonnête.
        A l’époque de la soi disant révolution ukrainienne financée par les USA,il en était a soutenir les mouvements d’extrême droite antisémites comme Svoboda.
        Souvenez vous que comme à son habitude il était allé faire son cinéma sur la place Maydan et se faire prendre en photo pour dire ensuite dans ses soirées mondaines:” j’y étais,c’est grâce à moi.”
        Ce type est un guignol de la pire espèce,tout à fait à sa place dans cette époque où la médiocrité est érigée en vertu.

        • 14 Février 2016 à 23h16

          Fioretto dit

          Sur l’affaire DSK il y a eu des récup antisémites de certains groupes plus au moins extrémistes mais certainement pas par la presse française qui n’était d’ailleurs absolument pas dans une condamnation totale. Même sur causeur il y a eu des avis divergeant.

      • 14 Février 2016 à 19h57

        cage dit

        FIO,
        Vu BHL chez Ruquier (euh oui, nul n’est parfait…) effectivement sur ce coup-là, il était assez laborieux… le bouquin devait être sous presse avec l’affaire du fils de Lolo…

        • 16 Février 2016 à 6h49

          isa dit

          Et le fils de Lolo il est interdit d’USA parce qu’il est Juif?
          Eh ben non: pas d’antisémitisme juridique aux USA , pas de Thomas Fabius Juif d’ailleurs( ils sont tous catholiques depuis deux générations), et Thomas Fabius être pour de vrai très très joueur. Avec de vrais gros impayés…
          Il est allé choisir un ex d’antisémitisme de île le BHL chez les Fabius.
          Il était arrivé la même merde a ce pauvre Freche qui était par ailleurs un des rares amoureux d’Iseael a gauche parcs qu’il avait dit que la tête de Fabius n’était pas très catholique, ce que nous étions nombreux à avoir compris comme ce que signifie dans son véritable sens l’expression( même si l’origine n’est pas fameuse): on ne lui fait pas confiance.
          Pi c’est vrai, il est tellement juif qu’il s’est mêlé de la Palestine sans connaître grand chose au dossier, il faut bien le dire.
          Que ca nous sortir le pale Ayrault inféode?
          Une synthese?  

    • 13 Février 2016 à 20h47

      Fioretto dit

      @ Bibi
      Je voudrait vous poser une question par rapport à Bethléem ou se trouve le tombeau de Rachel et l’Eglise de la nativité.
      Qu’en est-il de l’annexion ou de la barrière de sécurité ?
      J’ai lu que le tombeau de Rachel a été annexé. 

      • 14 Février 2016 à 0h41

        Bibi dit

        Bethléem à présent est sous contrôle de l’autoritéfalastini, et ne garde qu’une minorité (12-20%) de chrétiens, alors qu’elle était très majoritairement (80%) chrétienne avant les accords d’Oslo. 
        Le tombeau de Rachel est en dehors du bled, il n’est pas annexé, quoique l’UNESCO l’ait déclaré site islamique et tutti quanti. 

        Ce qui est scandaleux dans la position franco-européenne est la persistence de la dé-judaïsation et, in fine, la dé-christiniation de Jésus. Des territoires judenrein puis christianrein, tout ça pour donner des gages à des terroriste spour qu’ils veuillent bien épagner la France de leurs très basses œuvres. Très peu digne de la Patrie des Droits de l’Homme. 

        • 14 Février 2016 à 1h15

          Fioretto dit

          Oui je savais pour la démographie, je ne crois que pas que ce soit la position franco-européenne la responsable mais les églises chrétiennes qui vont raconter que s’ils sont expulsés les chrétiens c’est à cause de l’occupation israélienne, il y en a un le patriarche orthodoxe qui dit même allah akhbar. Tu pense qu’à terme quand même bethléem sera annexé par Israël ? En tout cas merci pour tes reinseignements je croyais que le tombeau de rachel avait été annexé par le Knesseth.

        • 14 Février 2016 à 1h17

          Fioretto dit

          Après bien sûr on sait que c’est Arafat qui a islamisé bethléem à coup de réfugiés et d’exaction contre la population.

        • 14 Février 2016 à 8h49

          Bibi dit

          Ni Bethléem ni le tombeau de Rachel n’a été annexé par Israël.
          Il suffit de voir les histoires abracadabrantes p/r à Jérusalem pour se rendre compte des zizanies occupant ce qui tient lieu de cerveau des politiciens “éclairés”. 

      • 14 Février 2016 à 10h22

        la pie qui déchante dit

        Quand fioerreto fait l’âne pour avoir du son , il est plus vrai que nature ….
        l’âne pas le son …f

        • 14 Février 2016 à 14h43

          Fioretto dit

          Je sais pas où vous voulez en venir la pie. Moi j’aimerai bien que Bethléem soit annexé et sous souveraineté israélienne.

        • 14 Février 2016 à 18h23

          la pie qui déchante dit

          excusez moi si je me suis trompé. Je pensais que vous vouliez taquiner Bibi ..

          pour Bethléem , je tremble à l’idée de votre proposition : déjà qu’une simple rumeur sur le Mont du temple , démentie maintes fois par Israel , déchaine une vague d’attentas inouïe ou l’on voit de malheureux gosses aveuglés par une haine du juif enseignée depuis l’école se précipiter devant un mort certaine ..alors , l’annexion de Bethléem …

    • 13 Février 2016 à 20h07

      Naif dit

      de toute façon qui écoute cette bande de vieux croutons, gâteux et séniles ?  

      • 14 Février 2016 à 11h00

        la pie qui déchante dit

        6 millions de musulmans en France qui boivent du petit lait , et 10 millions de Français qui boivent du gros rouge …