L’antiterrorisme au pays des bisounours | Causeur

L’antiterrorisme au pays des bisounours

Ancien rapporteur angélique et désormais coordinateur du renseignement!

Auteur

Régis Soubrouillard
est journaliste.

Publié le 24 août 2016 / Religion Société

Mots-clés : , , , ,

Yann Jounot et Bernard Cazeneuve lors d'une cérémonie en hommage à Ilan Halimi en février 2016 (Photo : SIPA.00742237_000015)

C’est un maillon essentiel de la chaîne du renseignement et de la lutte antiterroriste mais pourtant le poste de coordonnateur national du renseignement donne la bougeotte à ses titulaires. Le Conseil national du renseignement qui vise à améliorer la coordination des services de renseignement a connu cinq dirigeants différents depuis sa création en 2008. On pourrait pourtant naïvement penser qu’un peu de stabilité ne nuirait pas à l’efficacité de la politique antiterroriste.

Actuel titulaire du poste, Didier Le Bret, avait annoncé son intention de voguer vers d’autres horizons et d’abandonner son poste en pleine vague terroriste. L’intéressé se présentera aux prochaines législatives dans la 9ème circonscription des Français de l’étranger, sous l’étiquette socialiste.

Le préfet Yann Jounot a été choisi pour lui succéder lors du conseil des ministres de ce lundi 22 août. Cet ancien directeur de la protection et de la sécurité de l’Etat avait rédigé en octobre 2013 un rapport sur la prévention de la radicalisation. Classé « Confidentiel Défense » à l’époque, la diffusion de certains extraits par le journal La Croix avait valu à une journaliste d’être convoquée par la DGSI. Depuis, le rapport a été publié dans son intégralité par Mediapart (voir ci-dessous). Le site d’Edwy Plenel qui estime que « l’islamisme n’existe pas » et que « le burkini est un vêtement comme les autres », n’a pas eu de mots assez forts pour louer les qualités du document.

Eclairant sur la montée « d’un phénomène de radicalisation dont le terrorisme est la forme la plus extrême », le rapport dresse un constat sévère sur le retard de la France en ce qui concerne le repérage des jeunes radicaux et la nécessité d« une amélioration de la circulation de l’information entre les grandes directions du ministère (…) afin que les personnes qui ne sont pas prises en charge par le renseignement intérieur le soient par les autres dispositifs ».

La calinothérapie contre le djihadisme

Le rapport frappe pourtant par son angélisme quand il aborde les mesures à adopter alors qu’ont déjà eu lieu les attentats de Toulouse en mars 2012 perpétrés par Mohamed Merah et que Manuel Valls a évoqué le chiffre de 700 Français tentés par le djihad. Alors ministre de l’Intérieur, Valls y voit le « plus grand danger auquel nous devrons faire face dans les prochaines années ».

En 18 pages, le préfet Jounot s’emploie, lui, soigneusement à ne surtout pas caractériser la menace qui pèse sur la France puisqu’il n’utilisera jamais le terme « islamisme » dans son rapport ! Le bon docteur Sigmund pourra certes nous expliquer que le déni est un mode de défense qui consiste en un refus par le sujet de reconnaître la réalité d’une perception traumatisante. Si tel est le cas, le préfet Jounot est, en 2013, déjà un grand traumatisé du péril islamiste.

L’auteur s’égare même quand, animé par un souci de ne jamais stigmatiser, il se laisse aller à écrire « qu’aucune religion n’est épargnée » sans jamais citer aucun exemple français sur lequel s’appuie ce constat douteux.

S’il s’interdit de caractériser précisément la menace, l’auteur ne peut totalement l’ignorer. Ainsi le préfet pointe la désorganisation du CFCM (Conseil français du culte musulman ) et juge « opportun de favoriser l’élaboration et la diffusion de textes et de manuels d’apprentissage de l’islam pouvant constituer une alternative à l’abondante littérature salafiste qui sature aujourd’hui le marché du livre religieux musulman. »

L’essentiel du rapport est un démontage de la politique sécuritaire que le futur coordinateur national du renseignement juge sans doute alors beaucoup trop agressive — nous sommes en 2013 !  —. Politique à laquelle, le préfet Jounot préfère une « ligne de réponse apaisée » toute en prévention raisonnable. La calinothérapie contre le djihadisme, personne n’y avait encore pensé.

Largement inspiré par un sociologisme qui n’en finit pas d’aveugler une partie de la gauche le rapport entend privilégier une « approche sociale », « favoriser la détection précoce » mais aussi l’enseignement de l’esprit critique, la mise en place d’un contre-discours sur Internet ou l’orientation vers des actions humanitaires comme alternative à la tentation du djihad. On se pince !

En avril 2014, dans un article du journal l’Opinion, le journaliste Jean-Dominique Merchet, spécialiste des questions de défense reviendra sur le rapport Jounot : «  Il s’inspire, pour partie, des politiques mises en œuvre en Grande-Bretagne depuis les attentats qui avaient fait 56 morts dans les transports publics à Londres, le 7 juillet 2005.“Nous voulons faire de la détection précoce, avant même que la police n’intervienne”, explique un proche du dossier. Il s’agit d’une “approche sociale”, impliquant les familles, les éducateurs, les collectivités locales, éventuellement des associations comme le Centre de prévention des dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI) de Dounia Bouzar, ainsi que des “référents religieux”, selon le terme retenu. (…) Les promoteurs de ces mesures font sans doute preuve d’un certain irénisme lorsqu’ils assurent que l’enseignement de “l’esprit critique” ou l’orientation vers des “actions humanitaires” permettront de remettre ces jeunes dans le droit chemin… » C’est peu dire.

Ne froisser surtout personne

Le rapport se révèle également d’une prudence de Sioux sur les errements de la politique extérieure française se limitant à deux lignes, toutes en circonvolutions millimétrées, sur la nécessité de « prendre en compte la prévention de la radicalisation dans le cadre de nos dialogues politiques et de nos coopérations bilatérales avec les partenaires qui ont une influence idéologique internationale, en particulier dans les pays du Golfe ». Soucieux de ne froisser ni le Quai d’Orsay, ni le ministère de la Défense, aucun des pays du Golfe concerné — clientèle privilégiée de l’industrie de défense française —par le phénomène n’est évidemment cité…

Surtout ne froisser personne, tel était d’ailleurs l’objectif visé par ce rapport selon un ancien haut fonctionnaire du ministère de la Défense : « C’est le type de rapports dont on dit qu’ils sont classés Confidentiel Défense parce qu’ils ne contiennent aucune information sérieuse… Le rapport ne devait égratigner aucune administration. Donc on n’y trouve rien sur la politique d’expulsion des salafistes et rien contre la politique extérieure française. L’important dans ce genre de nominations n’est d’ailleurs pas la compétence mais le corps auquel il faut donner satisfaction. En l’occurrence comme le prédécesseur du préfet Jounot était un diplomate, il fallait cette fois satisfaire la préfectorale. »

Un jeu de chaises musicales bien rodé dans la haute administration française mais qui laisse perplexe sur les priorités de la lutte antiterroriste et l’efficacité des moyens mis en œuvre…

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 29 Août 2016 à 7h14

      beornottobe dit

      n’en avez-vous pas marre de cette équipe de “nazes” ???????

    • 28 Août 2016 à 8h37

      beornottobe dit

      dans un pays “soi-disant” laïc….. même les “politiques” font l’apologie de la religion (Mahométano-Coranique)
      allez y comprendre quelque chose ! (à moins qu’ils aient été “payés”????)

    • 28 Août 2016 à 8h33

      beornottobe dit

      dans le temps on appelait ça : politesse, savoir-vivre……, maintenant c’est “religion”…..

    • 27 Août 2016 à 23h35

      lafronde dit

      Ainsi donc nous aurions à la tête du Renseignement, un super flic “bien pensant”,politiquement correct, pacifiste ? Même dans ses rapports secrets destinés à informer le Gouvernement, ce Chef veille à ne pas désigner l’ennemi, pour ne contrarier ni les puissances étrangères, ni les clientèles électorales. C’est donc un haut-fonctionnaire qui privilégie le service aux gouvernants plus que le service qu’il doit l’Etat. En regard, un officier général a fait son devoir d’informer sans détour le Parlement. Sa carrière a pu en pâtir, mais lui a servi l’Etat. Il a écrit depuis un livre où le citoyen sait “ce qui ne faut pas dire”.

      Notre pays est mal barré dans sa lutte contre le terrorisme islamique, péril différent mais aussi fatal que l’hitlérisme. A propos, voici bientôt un siècle, après la boucherie de 1914-18 la IIIe République allait se diriger vers le pacifisme à tout prix. Cuisante fut la désillusion.

      • 29 Août 2016 à 5h09

        beornottobe dit

        tient !?…….. un “être” pensant” ?????? et “politiquement correct en plus !…… (quoique…… si c’est le correct socialiste !…….)
        mais on doute de rien à Gauche !…. malgré le temps!

    • 27 Août 2016 à 12h34

      AMA dit

      Le renseignement, voilà où trébuche l’antiterrorisme. Pourquoi? Qui freine? qui paralyse? qui dissimule? Qui sait déjà tout et a des avis sur tout? Qui collabore en sous-main?

    • 26 Août 2016 à 18h22

      Flo dit

      Ben moi je commence à en avoir ras la casquette de l’islam.
      Je sors de chez moi : des femmes voilées et des barbus dans la rue, dans le métro. Je reste chez moi, le petit gars qui me livre les colis depuis des années vient de se laisser pousser la barbe islamique.
      Je vais voir ma mère à l’hôpital ? Encore pléthore de femmes voilées et de barbus. Je fais la queue à la boulangerie, une femme voilée grave me dit bonjour. Stupeur, c’est la jeune-femme qui travaille à la pharmacie que je fréquente.

      • 26 Août 2016 à 20h54

        i-diogene dit

        .. Dans ton cas, Flo, il ne te reste plus qu’ une solution: l’ asile d’ aliénés, la chambre capitonnée, les psychotropes et électro-chocs pour lutter contre ta paranoïa..

        Tu y rencontreras des collègues qui voient des lézards, des démons ou des yeux inquisiteurs partout sur les murs..!^^

        En clair: ces musulmanes, elles t’ ont fait quoi de mal, à toi, personnellement..?

        • 26 Août 2016 à 21h03

          Pom’ Potes dit

          Oh.
          Mon.
          Dieu.

          Vraiment?

          Non.

          Si?

          Ouaaaaaah!

          (entre en scène Flo, après notamment une discussion sur l’amalgame religion/pratiquants)

          Flo: “Ben moi je commence à en avoir ras la casquette de l’islam.”
          blablabla (il est partout: fait indiscutable 1, fait indiscutable 2, …)

          (entre le docteur i-diogène, avec la photocopie du diagnostic d’islamophobie, créée par le CCIF, gracieusement remise par le gouvernement)

          i-diogène: “En clair: ces musulmanes, elles t’ ont fait quoi de mal, à toi, personnellement..?”

          (Rideau. Applaudissements.)

        • 26 Août 2016 à 21h06

          Pom’ Potes dit

          Hé, mon ami Lector!

          Tu veux un bel exemple d’attaque ad hominem? Et de revoir le bel amalgame religion/pratiquants?

          Parce que là, il est propre, net et bien baveux!

        • 26 Août 2016 à 21h27

          Pom’ Potes dit

          Nan… te déplace pas mon ami.
          Je viens d’atteindre mes commentaires super longs (et super intéressants: eh tout le monde, lisez-moi!) et j’ai pu constaté que i-diogène venait lui d’atteindre le point Godwin.

          Il a dû se dire que tout en bas, ça ne se verrait pas…
          Le sot!

        • 26 Août 2016 à 21h30

          i-diogene dit

          Pom’Posts,

          Tu crois que Flo se gène pour m’ étriller..?
          Relis les posts, tu constateras toi-même..!^^

          - ” Oh mon dieu..” .. De quel dieu parles-tu..?
          A priori, depuis l’ antiquité il y en a une multitude inventée par les hommes…Des démons grimaçants aussi, d’ ailleurs..!

          Flo me fait surtout rire avec ses agressions: je me demande juste si c’est de la haine ou de l’ amour..! Ptdrr..

          C’est toujours plus que de l’ indifférence..!^°

        • 26 Août 2016 à 22h08

          Pom’ Potes dit

          i-diogene, j’ai effectivement lu les, hmm, retours que vous a fait Flo. J’ai notamment lu ses commentaires vous désignant comme une sorte d’ectoplasme qui joue un rôle.

          Ne l’aviez-vous pas vu à mon choix du format théâtre? J’avoue que la référence n’était pas évidente.

          Il m’intéressait surtout de sauter sur l’occasion très belle -trop belle?- de votre commentaire. Tellement a été dit en mode relativisme (“et les juifs? et les chrétiens? et nous d’ailleurs!”), et en mode “je vois pas le rapport” quand ça arrange et en mode “diagnostic: je sais ce qui va pas chez les autres” que votre commentaire est juste génial.

          Mais bon, il me faut me résigner. Par quel miracle ceux qui ont abdiqué leur sens de la vue cesseraient d’être aveugles?

          Et c’est là que votre réponse… c’est le nirvana!

          Juste génialissime de se focaliser sur mes trois premiers mots, évidemment vides de véritable contenu intellectuel puisqu’il s’agit de montrer ma stupéfaction, et de passer outre toute la substance de mon commentaire.

          Certes, une substance pas forcément bien épaisse, mais comme n’importe quoi est au-dessus de mon ami Lector – pardon, de zéro- choisir de partir et de renchérir sur rien, c’est que ce vide a dû rencontrer un écho chez vous, contre toute attente charitable.

        • 26 Août 2016 à 22h35

          i-diogene dit

          Pom-Potes, c’ est tout ce qu’ on peut gagner à se mêler des escarmouches des autres: le complexe du héros local tue beaucoup plus de pompiers que de victimes potentielles..

          - 1 – je pense que Flo a brillament fait la démonstration qu’ elle pouvait se défendre avec vigueur..!^^

          - 2 – quant-à ton appréciation de Lector, je pense que tu n’ arrives pas à la semelle des ses pompes, aussi bien en mode analytique qu’ en mode culturel.. Je ne l’ ai jamais surpris à se retrancher derrière des poncifs, lui..!^^

          Mais, ceci n’ engage que mon appréciation personnelle: je ne suis pas un littéraire mais un technicien, ce qui fait que je ne m’ intéresse qu’ aux mécanismes, hors de toute orientation culturelle, dogmatique ou idéologique..

        • 27 Août 2016 à 0h18

          Lector dit

          rhoooo :))))))))))) v’là t’y pas qu’un minuscule nombril hypertrophié m’envoie des signaux ! Mais oui, on t’a vu pauv’ Pom’, t’inquiète !

        • 27 Août 2016 à 7h48

          Flo dit

           A l’Idio
          prout 

        • 27 Août 2016 à 7h51

          Flo dit

          A Lector 

          qui sont donc vos amis que vous défendez si maladroitement ? L idio et eclair ?  

        • 27 Août 2016 à 9h08

          Pom’ Potes dit

          Ok, i-diogene.

          Voici un mécanisme, mon cher technicien. À propos de l’égalité.

          Quelqu’un a posté un lien vers une vidéo de Mr. Plenel. Peu importe ce qui est dit. Ce qui m’intéresse, c’est la banderole. On peut lire un truc du genre “fais de l’égalité ta réalité”.

          -

          Dans un premier temps, l’égalité, c’est un principe qui dit que la société doit traiter de manière égale les gens.

          Je trouve que c’est un bon principe car la réalité est profondément et grandement inégale. Donc n’en rajoutons pas une couche! Nous sommes tous inégaux les uns les autres, sur tous les aspects de la vie. Nous le sommes même vis-à-vis de nous-mêmes, au cours de notre existence.

          C’est peut-être des grands mots mais, en fait, il ne désigne rien de bien incroyable: ça se constate au quotidien.

          -

          Dans un second temps, certains veulent plus qu’un traitement égal des gens, ils veulent que l’égalité soit une réalité.

          Voici le mécanisme.

          Faire de l’égalité une réalité, c’est compenser les inégalités. Je ne vois pas vraiment d’autre manière de procéder. Et ça se décline de deux façons: faire monter ceux en bas et faire descendre ceux en haut. En pratique, on peut faire les deux. Comme quand on prend aux riches pour donner aux pauvres.

          Le problème, c’est que comme personne n’est au même niveau, certains vont beaucoup descendre, d’autres un peu, certains vont beaucoup monter, d’autres un peu.

          Et c’est un problème puisqu’on constate donc que pour avoir l’égalité en vrai, il faut arrêter de traiter les gens de manière égale.

          -

          Note finale:

          Comme on est tous des gens biens, on se dit quand même que tout le monde égaux, quand y a un pécors au top niveau, à 100 sur l’échelle de chez-pas-qui, ça veut dire tenter de faire arriver tout le monde à 100, ou au moins à 90.

          Mais il faut faire attention à ce qu’on souhaite! L’égalité, ça veut juste dire qu’on est tous au même niveau. Donc, mettre tout le monde à 10, car de toute façon on peut pas mieux faire, ça marche aussi.

          Des réactions?

        • 27 Août 2016 à 12h31

          i-diogene dit

          Pom’post,

          Je te remercie chaleureusement pour cette démonstration du niveau de la philo de comptoirs des pochetrons en fin de carrière..!^^

          Ca fout la gueule de bois sans faire virer l’ éthylotest, ce qui constitue un réel progrès au niveau de la prévention routière..

          Par contre, si ta démonstration était destinée à démontrer l’ étendue de tes facultés intellectuelles, je te signale que c’ est loupé: tu confonds l’ égalité des droits avec une égalité physique et intellectuelle qui n’ existera jamais..

          A propos de mécanismes, j’ ai bien peur que celui qui t’ anime finisse par te tuer comme la grenouille de la fable..

        • 27 Août 2016 à 14h09

          Pom’ Potes dit

          i-diogene, c’est toujours bien compliqué avec vous.

          Je ne sais pas ce que change ma confusion entre “l’égalité des droits avec une égalité physique et intellectuelle” à mon raisonnement…

          J’ai l’impression que votre “égalité des droits” correspond à ce que j’ai décrit comme une égalité des traitements par la société. Et que votre “égalité physique et intellectuelle” correspond à l’égalité en vrai que j’ai décrite ensuite. Si c’est le cas, je ne comprends pas votre remarque sur une confusion car ces 2 égalités sont bien distinctes dans ce que j’ai écrit et ma conclusion est d’ailleurs que si on milite, comme Plenel, pour la seconde alors on est obligé de faire passer la première à la trappe.

          Ou alors, est-ce que mon égalité en vrai mélange “l’égalité des droits avec une égalité physique et intellectuelle” et dans ce cas là… dans ce cas là, ok, il y a mélange mais en quoi cela change mes observations et ma conclusion?

          Ou bien, vous cherchez à dire qu’étant deux modalités d’égalité totalement différentes, on peut avoir le meilleur de deux mondes et qu’il existe un moyen de ne pas traiter de manière inégale les gens pour les avoir toutes deux? Dans ce cas, comment?

      • 27 Août 2016 à 7h52

        Flo dit

        A Pom, bonjour et merci :-D

    • 26 Août 2016 à 11h17

      beornottobe dit

      “hum !…… serait-il convaincu d’être un inverseur de tendance ”

      il l’est….. il l’est !!!!!!!!

    • 26 Août 2016 à 7h36

      QUIDAM II dit

      Si on est gentil avec eux, il seront gentils avec nous… et si on est très gentils avec eux, il seront très gentils avec nous. (ironie)

      • 26 Août 2016 à 18h27

        beornottobe dit

        ” et si on est très gentils avec eux, il seront très gentils avec nous.”

        Ils nous ponctionneront deux fois à la place d’une !…..

    • 26 Août 2016 à 1h15

      i-diogene dit

      Ceci explique cela… Peut-être:

      https://www.youtube.com/watch?v=v0sn1y8b178

      • 26 Août 2016 à 8h55

        Dark horse dit

        Nullissime votre vidéo très orientée. Et voilà ce qu’elle ne dit pas. Combien de femmes subissent les coûtumes musulmanes ? Combien de personnes torturées au nom de la charia et de la religion de paix ? Que veut dire mécréants, et qui sont ils ? Le mot jihad edt utilisé, dit votre vidéo, 46 fois … Mais elle oublie soigneusement de dire dans quelles phrases. Les pays musulmans victimes des méchants exploitants de pétrole … Vous devriez en parler aux pays de l’OPEP, et aux richissimes émirs. Si demain, nous trou

      • 26 Août 2016 à 9h01

        Dark horse dit

        Si demain nous utilisons une matière qui vient se substituer au pétrole, vous croyez qu’il restera une once d’espoir pour nombre de pays arabes. Dites vous une chose, dans les pays arabes il y a souvent une misère entretenue par les arabes les plus riches. Là dessus ils rajoutent une bonne dose de religion pour mieux les manipuler, et voilà comment on utilise une prétendue religion de paix. 

        • 26 Août 2016 à 16h17

          i-diogene dit

          >Encore un effort de réflexion, bourrin (dé)foncé..:

          Ce lien n’ est pas issu de dirigeants musulmans mais d’ un collectif populaire musulman.. Tu ne vois pas la différence..?

          .. Avec des si, on peut spéculer à l’ infini.. Mais il n’ y a pas que le pétrole: Gaz, minerais précieux ou rares, exploitation humaine (plantations, cimenteries, mines, etc..).

          C’ est justement contre ces émirs corrompus par l’ occident, que luttent les frères musulmans, Al-Qaïda, Daesh, Al-Aqmi et consort, ce qui explique ces guerres fraticides..

          Le projet de Kalifat et vieux: déjà en 1929, les frères musulmans en faisaient leur cheval de bataille afin de virer les colonisateurs et re-moraliser le monde musulman corrompu, pillant les ressources naturelles à leur profit au détriment des peuples..

          Tu remarqueras toi-même que tout les pays producteurs où il y a la guerre civile se rebellaient contre le colonialisme américain et occidental..(projets panafricain, panislamiste, panarabique)..

    • 25 Août 2016 à 23h22

      àboutdepatience dit

      En ce moment complément d’enquête hors serie sur la 2
      sujet les djihadistes francais 
      c”est édifiant
      on ne voit que l’impuissance de l’occident, son incapacité à prendre conscience et de ce fait à réagir à temps

      • 25 Août 2016 à 23h29

        Lector dit

        on y voit que qqs illettrés glandeurs des “quartiers” se sont fait embrigadés pour partir en Syrie et des “imams” de pacotille qui sont surtout prêts à envoyer les autres se faire tuer à leur place.

      • 26 Août 2016 à 7h01

        beornottobe dit

        surtout que c’est MONDIAL ! le socialisme a tout CONTAMINE ! (jusqu’à la Droite Chiraco/Sarkosienne !!!!! (même le pape s’y est mis (toujours vers le bas!….. (si ça fonctionnait ça se saurait!)