Anne-Sophie Leclère, l’embuscade ratée de Taubira | Causeur

Anne-Sophie Leclère, l’embuscade ratée de Taubira

Quand l’ex-Garde des Sceaux réglait ses comptes

Auteur

Régis de Castelnau

Régis de Castelnau
est avocat.

Publié le 05 octobre 2016 / Politique Religion

Mots-clés : , , ,

Christiane Taubira a instrumentalisé la Justice, au mépris de ses principes les plus élémentaires, pour entacher l'image du Front national et anéantir une de ses candidates, Anne-Sophie Leclère, qui a eu le tort de relayer une caricature raciste.
taubira christiane anne sophie leclere

Christiane Taubira. Sipa. Numéro de reportage : 00762847_000012.

Anne-Sophie Leclère n’a pas de chance. Déjà, elle habite au milieu des invisibles, au fin fond des Ardennes. Dans une ville de 7000 habitants qui n’a jamais vu passer un touriste et les immigrés sont rares, elle exploite un magasin d’articles de pêche qui la fait vivre chichement. Histoire de se retrouver un horizon, elle s’est imaginée un petit avenir politique et a décidé de se présenter aux élections municipales sous l’étiquette Front national. Le système, Christiane Taubira en tête, lui a rappelé vertement que les petites gens sont priées de rester à leur place.

Écraser l’infâme… au mépris de la justice

Repérée par les équipes de France Télévisions, histoire de ricaner  sur la France périphérique, elle a été sollicitée pour la réalisation d’un reportage la concernant. Il faut dire que Madame Leclère constituait un gibier facile dans la mesure où quelques mois auparavant elle avait publié sur sa page Facebook un infect montage photographique comparant Christiane Taubira à un singe. Elle n’en était pas l’auteur et l’avait rapidement retiré. C’est donc en toute bonne foi et probablement flattée qu’elle accepta la réalisation de ce reportage. La malheureuse !

À la fin du tournage, et alors qu’elle pensait les enregistrements terminés, comme elle l’affirmera par la suite, elle eut la surprise de voir la journaliste lui mettre sous le nez une capture d’écran de sa page Facebook comportant l’horrible photo. Quelques bafouillis plus loin, elle proférait pour se justifier, se croyant dans une conversation privée, une détestable imbécillité : « Je préfère la savoir dans un arbre qu’au ministère de la Justice ».

Naturellement, la diffusion du reportage comportait cette triste perle, et ce fut fort normalement un petit scandale. Le fait que Christiane Taubira ait toujours joué la carte « femme et noire » dans les polémiques qu’elle s’est ingéniée à provoquer n’excuse rien. Parfaitement conscient, le Front national s’est d’ailleurs prestement débarrassé du boulet en excluant l’analphabète politique. La publication de la photo et la phrase de justification, même en privé, étaient inadmissibles et indiscutablement condamnables.

C’est la raison pour laquelle le parquet de Paris s’est rapproché de la ministre pour savoir si elle entendait donner une suite et se constituer partie civile. La réponse fut négative. En parallèle était cependant, enclenchée une discrète manœuvre indigne d’un Garde des Sceaux en exercice.

Le parti politique Walwari, fondé par Christiane Taubira et domicilié à sa permanence, au sein duquel deux de ses fils ont des responsabilités dirigeantes, a lancé devant le tribunal correctionnel de Cayenne une citation directe en correctionnelle à l’encontre d’Anne-Sophie Leclère. Pour faire bon poids, Walwaiu a fait de même à l’encontre du Front national, pourtant personne morale ! D’ores et déjà, faisons trois petites précisions. Tout d’abord, la citation directe est une faculté donnée à une partie civile de saisir directement le tribunal correctionnel à la place du parquet. Encore faut-il être recevable à le faire, ce qui n’était absolument pas le cas de ce parti politique.

Le bagne (judiciaire) de Cayenne

Deuxième énormité, en matière de droits de la presse dont relève l’infraction alléguée, la poursuite des personnes morales est interdite. Troisième surprise, Christiane Taubira, Garde des Sceaux en exercice, a donné son autorisation écrite, indispensable du fait de son statut de victime ! En toute indépendance, le parquet local s’est empressé d’appuyer les demandes de Walwari. Cela n’a pas gêné non plus les avocats guyanais. Oubliant leurs traditions et notamment la mémoire de Gaston Monnerville, ils ont refusé de défendre Anne-Sophie Leclère. Celle-ci n’ayant pas les moyens de payer les services d’un avocat métropolitain pour se rendre en Guyane, ni de s’y rendre elle-même, a donc été jugée en son absence. Et il s’est trouvé une collégialité d’une institution judiciaire française pour prendre une décision hallucinante, comportant une liste interminable de violations de la loi, des principes et du droit constitutionnel à un procès équitable. Et le tribunal de prononcer un jugement  en forme de tract politique ridicule et pour lequel on ne relèvera que quelques-unes des violations gravissimes, de la loi, des principes et des libertés publiques : refus de relever l’irrecevabilité de la demande, refus de constater l’impossibilité d’exercice des droits de la défense, violation de la loi sur la presse relative aux personnes morales, instauration (grande première dans un droit français pourtant séculaire, et en dehors de toute base légale) de la responsabilité pénale collective (!). Et bien sûr, à l’encontre de toute jurisprudence, une condamnation délirante à neuf mois de prison ferme pour Madame Leclère et à des peines financières considérables pour le Front national. Cette décision insensée fut bien évidemment acclamée par les belles âmes pour lesquelles, contre le Front national ou Nicolas Sarkozy, la fin justifie les moyens.

Pourtant, un certain nombre de questions ont quand même été posées auxquelles aucune réponse n’a été apportée. Comment est-il possible qu’une ministre en exercice, incontestablement insultée, n’ait pas utilisé les procédures spécifiquement prévues à cet effet ? Pourquoi ladite ministre n’a pas informé le parquet de Paris qui s’était pourtant saisi de ce dossier de l’existence de la procédure guyanaise à laquelle elle a incontestablement prêté la main ? Comment avait été choisie Anne-Sophie Leclère par France Télévisions pour son reportage et comment se fait-il que l’émission disposait d’une capture d’écran datant de plusieurs semaines auparavant ? Et comment les magistrats de Cayenne ont-ils pu à ce point manquer à leur devoir ?

Tout ceci est lamentable et en dit long sur les valeurs républicaines de l’icône Taubira. Nous savions déjà, comme l’a déploré son successeur place Vendôme, que nous avions eu un Garde des Sceaux, plus mobilisée par la sculpture de sa statue dans la perspective d’une restructuration de la gauche, que par la mission qui lui avait été confiée.

Fort heureusement, la justice s’est ressaisie. En appel, le jugement de Cayenne a été, non pas réformé, mais purement et simplement annulé… Par la constatation du caractère irrecevable de la procédure initiée par le parti politique de Madame Taubira et approuvée par celle-ci. En parallèle, le parquet de Paris, probablement mortifié par tant de désinvolture et de manigances, a décidé de poursuivre sa propre procédure et a fait citer Anne-Sophie Leclère devant le tribunal correctionnel de Paris. Le président de celui-ci rappelant à l’audience sa surprise que Madame Taubira n’ait pas jugé bon de prévenir ledit parquet de la procédure de Guyane. La juridiction a rendu une décision après cette fois-ci le plein exercice des droits de la défense, conforme au droit et la jurisprudence. Anne-Sophie Leclère a été condamnée à 3000 euros d’amende avec sursis pour la publication pendant quelques jours de l’inadmissible photo sur son compte Facebook. Et l’a relaxée pour la phrase incriminée, considérant que la preuve de sa volonté de la rendre publique n’était pas rapportée. Retour du droit, des principes, et des libertés publiques tout simplement. Probablement aussi un petit coup de pied de l’âne, pour rappeler l’ex-Garde des Sceaux aux convenances.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 9 Octobre 2016 à 14h20

      Livio del Quenale dit

      elle s’ingénie à mériter pour son intérieur les comparaisons que d’aucun font de son extérieur.

    • 7 Octobre 2016 à 20h59

      da85 dit

      J’aime beaucoup Régis de Castelnau c’est un grand juriste qui sait expliquer le droit en se mettant a la place du non spécialiste pour lui faire comprendre toute la subtilité du texte et ses conséquences. Dans cette histoire il aurait pu ajouter l’humour a la démonstration qu’il fait des multiples abus de droit qu’il a souligné en titrant son article au choix:
      1 ) Une singerie juridique : le procès d’Anne Sophie Leclerc.
      2 ) En Guyanne les Bandarloghs rendent la justice.

    • 7 Octobre 2016 à 19h22

      Orwell dit

      “Retour du droit, des principes, et des libertés publiques tout simplement.” Pour une fois, le “gouvernement des juges” n’était pas aux ordres du Syndicat de la Magistrature, Pour une fois une fin heureuse : les tyrans salopes, même femmes, mêmes antillaises, ne peuvent pas éternellement se prévaloir de leur soit disant ‘descendante d’esclaves” pour régler leurs comptes au dépens de ces “sales blancs eux même soit disant descendants de négriers” La vengeance fantasmée est infâme, et ne devrait pas concerner la justice.

    • 7 Octobre 2016 à 19h17

      Orwell dit

      “Christiane Taubira en tête, lui a rappelé vertement que les petites gens sont priées de rester à leur place”. Nous n’avons jamais douté que Dame Taubira s’apparentait aux “gens d’en haut”, et que l’Anneau Unique du pouvoir n’était pas réservé qu’à Frodon Sacquet;
      “histoire de ricaner  sur la France périphérique” (oui, Taubira, toute antillaise qu’elle ait, n’a jamais fait manquer d’oublier qu’elle était devenue une bobo parisienne). “Le fait que Christiane Taubira ait toujours joué la carte « femme et noire » dans les polémiques” n’étonnera plus personne, à part ses tontons macoutes, que Hollande a choisi les “victimaires professionnels” pour les rendre intouchables. “Troisième surprise, Christiane Taubira, Garde des Sceaux en exercice, a donné son autorisation écrite, indispensable du fait de son statut de victime” (ne s’est-elle jamais préoccupée, durant son mandat, d’assurer son immunité face à toute attaque pourtant justifiée contre elle ?) ” instauration (grande première dans un droit français pourtant séculaire, et en dehors de toute base légale) de la responsabilité pénale collective” (oui, l’essence même de la gauche totalitaire : la culpabilité d’un individu atteint sa collectivité. Elle aurait aussi bien pu imposer par oukase que si Caïphe a provoqué la mort de Jésus, c’est tout le peuple juif qui doit en être tenu pour responsable. “Et bien sûr, à l’encontre de toute jurisprudence, une condamnation délirante à neuf mois de prison ferme pour Madame Leclère” (amusant lorsque l’on sait que Taubira s’est montrée autrement si laxiste envers les délinquants de banlieue, mais seul l’adversaire idéologique mérite l’internement); “Nous savions déjà que nous avions eu un Garde des Sceaux, plus mobilisée par la sculpture de sa statue dans la perspective d’une restructuration de la gauche, que par la mission qui lui avait été confiée” (voila à quoi sert la pouvoir aujourd’hui ; non assurer sa mission mais abuser du pouvoir qu’elle a tant convoité)

    • 7 Octobre 2016 à 12h12

      thd o dit

      ” 6 Octobre 2016 à 18h57

      François dit

      Pauvre Taubira, à constater ce qu’elle prend dans la tronche à lire l’article et la plupart des contributeurs. La malheureuse, en voulant promouvoir une politique carcérale pragmatique faisant appel à l’intelligence de nos concitoyens les a sous-estimés pour ne pas comprendre qu’ils aspirent, d’abord et avant tout pour la plupart, à la vengeance.

      Dans les pays du Nord de l’Europe, les prisons se vident. Celles encore en activité proposent des conditions d’incarcération décentes propices à la réinsertion des délinquants et même des criminels (Leur taux de récidive est ridiculement bas comparé à celui des systèmes carcéraux comme celui de la France qui fait la honte de notre pays qui a toujours le culot de se prétendre celui des “droits de l’homme””

      Quels pays du nord de l’Europe ?

      http://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php/File:Prison_population,_average_per_year,_2007%E2%80%9309_and_2010%E2%80%9312_(per_100_000_inhabitants)_YB14.png

      Vous ne parlez que de pays scandinave, de mentalité différente de la France. En France il est notoire que des agresseurs violents ne sont pas sanctionnés malgré de multiples récidives : je veux qu’on les foute en taule et qu’on oublie la clef, et j’emmerde les pauvres cons qui viennent argumenter en toute méconnaissance de cause sur le contraire.

      Ces statistiques d’emprisonnement montrent au contraire que la France fait partie des pays laxistes, y compris si on la compare à l’Allemagne (il faut un peu interpréter le schéma) car la population allemande masculine de 20 à 45 ans, donc susceptible de délinquance violente, est en fait égale à celle de la France malgré la différence de population globale.

      • 8 Octobre 2016 à 10h19

        François dit

        Ce n’est pas un concours Thd. Que l’Allemagne ne fasse pas mieux, il n’y a pas à s’en réjouir. L’Angleterre non plus d’ailleurs. Je ne vois pas très bien quelle satisfaction l’on peut retirer d’enfermer des gens dans des conditions déplorables, surtout lorsque l’on sait qu’à 80% ils vont récidiver.
        Il y a juste un constat sur le temps que l’on peut faire. En 1960, 20 000 peines de prison ferme étaient prononcées. C’était encore dans un système patriarcal qui commençait à s’essouffler. La France comptait 58 millions d’habitants. Aujourd’hui elle en compte 67 pour 160 000 condamnations à de la prison ferme, 277 000 individus sous main de justice et 10 000 bracelets électroniques. 77 000 incarcérés pour 58 000 places (surpopulation)
        La surenchère sécuritaire ne semble pas faire ses preuves et en fait de laxisme judiciaire il s’agirait plutôt d’un laxisme éducatif. Or qui éduque ?
        C’est notre système éducatif qui est en cause, bienveillance et compassionnel ayant supplanté fermeté et exigence.
        Je ne suis ni laxiste, et encore moins bien pesant boboisant et pour ce qui est de la méconnaissance du phénomène, je ne me sens pas vraiment concerné.
        Je suis pour un retour à la fermeté et l’exigence en admettant que la faille du patriarcat était l’autoritarisme et qu’il convient donc de faire éducativement preuve de compréhension dans les limites du raisonnable, ce qui n’est plus le cas.

    • 7 Octobre 2016 à 2h20

      Livio del Quenale dit

      Les locataires des prisons des pays du Nord ne sont pas du tout les mêmes que ceux qui surchargent les prisons Françaises et n’ont pas las mêmes motivations.
       Ceci explique cela.  

      • 7 Octobre 2016 à 9h02

        François dit

        La Suède c’est un pays de 9 millions d’habitants qui a accueilli 245 000 immigrés, ce qui, en comparaison de la France est sans commune mesure. Evidemment, cela pose quelques problèmes… et les Suédois commencent à craquer, donc, comme de plus en plus en Occident l’extrême droite gagne du terrain. C’est compréhensible, mais il n’en demeure pas moins que leur politique carcérale n’a rien à voir avec la nôtre en termes d’humanité.
        http://www.afrikmag.com/suede-ferme-prisons-manque-de-prisonniers/
        Il n’y a pas de système parfait et j’ignore si cela durera puisqu’en raison de leur lois sur les prostitueurs et de cette arrivée massive d’immigrés, les viols ont explosé pour ne parler que de ça…

        • 7 Octobre 2016 à 9h21

          chlomo dit

          @ François

          la Suède veut compenser brutalement les pertes démographiques : calcul dangereux ….ce n’est qu’un début et vous ne saurez pas tout

        • 7 Octobre 2016 à 9h40

          François dit

          C’est exact Chlomo, l’Allemagne Idem. C’est bien pour cette raison que je regarde avec intérêt ce qui s’y passe. (En seconde raison, je connais ce pays pour y avoir séjourné et avoir deux filleuls suédois)

        • 7 Octobre 2016 à 9h49

          chlomo dit

          merci François pour vos réponses : causons comme disent certains dont Zemmour( peut-être ? )et faisons un état des lieux avec courage car il en faut .
          cdlt

    • 6 Octobre 2016 à 20h03

      IMHO dit

      ” pour la publication pendant quelques jours de l’inadmissible photo sur son compte Facebook.” Quelques jours ? Je ne crois pas.
      Quand l’équipe d’Envoyé Spécial l’a rencontré à l’automne 2013, la photo était encore sur son Facebook et ce depuis décembre 2012.
      A croire que si Régis de Castelnau avait défendu Klaus Barbie, il aurait plaidé les violences ayant entraîné une incapacité totale de travail pendant plus de huit jours .

      • 6 Octobre 2016 à 21h55

        François dit

        Çà c’est drôle et pertinent !

        • 7 Octobre 2016 à 9h22

          chlomo dit

          vous trouvez drôle et pertinent ce type , imogène le dantec ???
          vous êtes bien le seul içi

        • 7 Octobre 2016 à 9h45

          François dit

          Je me suis excusé plus bas Chlomo, c’est le rapprochement juridique qu’a fait IMMHO qui m’a fait rire, j’avais regrettablement zappé l’aspect nazi.

        • 7 Octobre 2016 à 9h56

          IMHO dit

          Hé bien je vais vous dire quelque-chose de bien triste, mais depuis qu’il n’y a plus d’antisémitisme,
          vous ne comprenez plus rien à ce qui n’est pas juif. Comme le disent les Espagnols ” No hay cosa que mas despierte que el vivir sobre la muerte” .
          Vous faites la sieste à ce qu’on dirait .

      • 6 Octobre 2016 à 21h55

        François dit

        Çà c’est drôle et pertinent !

      • 6 Octobre 2016 à 23h17

        Wil dit

        C’est vrai que faire une comparaison entre un tortionnaire du troisième reich qui a envoyé des juifs à la mort et une femme au mieux stupide et au pire conne est très drôle et montre un niveau d’esprit de ceux qui trouvent ça drôle qui fait carrément envie.
        Quel humour!…
        Pfff,la gauche bobo dans son désespoir de voir son monde et donc ses idées s’effondrer devant elle impuissante n’hésite plus devant le n’importe quoi pour décrédibiliser ses ennemis politiques.On ne parle plus d’adversaires mais d’ennemis à abattre.
        On sort la justice soi disant dépendante pour chasser les adversaires politiques pour n’importe quoi du moment que les chaines infos en parlent.
        “Calomniez,calomniez,il en restera toujours quelque chose”
        Et ensuite on jurera la main sur le coeur que la justice est indépendante.
        l’hypocrisie de gauche,encore et toujours.

        • 7 Octobre 2016 à 3h41

          IMHO dit

          Tu n’as encore une fois rien compris, Wil.
          Tu es vraiment juif ?

        • 7 Octobre 2016 à 7h59

          chlomo dit

          infecte la question d’imho à Will !

          répondez Will lui svp avec votre verve habituelle ….
          l’ imho (mde ), c’est sûr , c’est une grosse taupe radicale islamiste :-)

        • 7 Octobre 2016 à 8h20

          chlomo dit

          @ himho
          hello , coucou imho ! moi , j’en suis : Juif Sépharade ( my-
          self ) d’un ghetto de la Sicile Espagnole et exilé à l’Ouest de la France , croyant et pratiquant .
          Et tu sais quoi , “vieux crabe” , à
          à te lire je ne pense pas lourd de ce que tu as comme semoule dans la tête : on doit y trouver beaucoup de charançons je crois .
          aller à la poubelle !

        • 7 Octobre 2016 à 8h43

          François dit

          Wil, je n’avais pas vu les choses ainsi, désolé si ça vous a blessé.

        • 7 Octobre 2016 à 13h22

          IMHO dit

          Mais non, idiot !
          Je peux dire idiot , on est comme en famille ?
          Ce que j’ai dit, c’est qu’avec le culot dont Castelnau fait preuve pour plaider contre le dossier dans cette affaire, c’est-à-dire contre les faits aisément vérifiables, et dans toutes les affaires, en fait, il, Castelnau, aurait, à la place de Vergés, requalifié dans son plaidoyer les crimes de Barbie en coups et blessures .
          Après tout, la torture c’est ça .

        • 8 Octobre 2016 à 10h54

          François dit

          Oui, IMHO, c’est ce que j’avais compris et de fait, ça m’a fait rire. Je ne ris évidemment pas des monstruosité de Klaus Barbie et de ses acolytes. Merci de préciser que ce n’était pas votre intention.

    • 6 Octobre 2016 à 18h57

      François dit

      Pauvre Taubira, à constater ce qu’elle prend dans la tronche à lire l’article et la plupart des contributeurs. La malheureuse, en voulant promouvoir une politique carcérale pragmatique faisant appel à l’intelligence de nos concitoyens les a sous-estimés pour ne pas comprendre qu’ils aspirent, d’abord et avant tout pour la plupart, à la vengeance.
      Dans les pays du Nord de l’Europe, les prisons se vident. Celles encore en activité proposent des conditions d’incarcération décentes propices à la réinsertion des délinquants et même des criminels (Leur taux de récidive est ridiculement bas comparé à celui des systèmes carcéraux comme celui de la France qui fait la honte de notre pays qui a toujours le culot de se prétendre celui des “droits de l’homme”
      Mais quelle idée aussi de vouloir rééduquer des misérables qui ont eu la mauvaise idée de ne pas naître et grandir nourri au sein des bien-pensants…
      Pour ce qui est du fond de l’article, si j’ai bien compris, c’est une femme de gauche qui a voulu faire la peau d’une femme de droite. Fallait organiser un combat de catch dans une mare de boue… !
      http://blog.chantiers-passerelles.fr/2016/09/12/scandinavie-et-prison-alternative/

      • 6 Octobre 2016 à 23h49

        Hannibal-lecteur dit

        François, quelle surprise! Votre complot femeliste aussi inepte que farfelu, je lui aurais bien donné Taubira comme égérie s’il avait eu à mes yeux la moindre possibilité d’existence. Or vous semblez prendre sa défense ? Une sacrée bouillie pour les chats dans votre tête…

      • 7 Octobre 2016 à 8h37

        François dit

        Hannibal-maman, j’ai pensé à vous en écoutant une revue de presse où l’on parlait des chevaliers-maman, ces garçons qui appellent de leurs vœux le pouvoir du femelisme puisque qu’élevés par des mamans toutes puissantes…
        Je me fous du sexe de Taubira, laquelle ne s’est jamais située sur ce créneau pour accéder au pouvoir (Comme Merkel par ex)
        Il n’y a pas de complot femeliste, c’est diot, mais un état d’esprit et une doxa d’époque, effectivement d’essence fémino-maternaliste.

        • 7 Octobre 2016 à 20h21

          Hannibal-lecteur dit

          Je me fous du sexe de Taubira, laquelle ne s’est jamais située sur ce créneau pour accéder au pouvoir.
          Ben mon colon. Aveugle! 

    • 6 Octobre 2016 à 17h38

      plouc dit

      lorsque l’ on met des photos de gens évidemment de droite avec des commentaires haineux et les sanctions à donner, sur un mur qu’ ils appellent ” mur des cons ” et qui se passe dans une magistrature de gauche et que le ministre responsable soit cette femme hideuse à vomir ,arrogante , manipulatrice , menteuse , suffisante et qui trouve ces procédures d’ un autre temps digne de la Stasi tout à fait normales sans etre indignée le moins du monde et surtout sans aucune sanction de sa part à cette magistrature nauséabonde !!!!!
      cette justice à la ” française ” est une honte dans ce pays qui est devenu le ” pays des droits des délinquants ” et le cauchemar des victimes !!!!!!

      • 6 Octobre 2016 à 18h34

        François dit

        Il y a des contributeurs qui ne choisissent pas leur pseudo au hasard. N’est-ce-pas péquenot ?

        • 6 Octobre 2016 à 20h09

          clorouk dit

          Votre premier commentaire était suffisamment éclairant sur des engagements qui vous aveuglent, pour qu’il ne soit pas nécessaire de manifester haut et clair le mépris que vous éprouvez pour des gens simples qui n’ont pas l’heur de partager votre idéologie. Ne déménagez surtout pas et gardez vos amis, vous aurez besoin d’un lieu sûr et de complices dans les temps qui s’annoncent.

        • 6 Octobre 2016 à 21h50

          François dit

          Heil Hitler !
          Clorouk en dehors de cloporte ça signifie quoi ?

        • 7 Octobre 2016 à 9h34

          chlomo dit

          @ François
          mon post s’adressait à M K …
          je ne crois pas dans les solutions de ce parti particulièrement mais je ne me bouche pas les yeux et encore moins les oreilles concernant MLP ou sa nièce …
          Je crois par contre François que les raisons qui ont construit ce parti sont difficilement évacuables /
          on ne peut avoir laissé s’installer en aussi grand nombre une certaine population (avec ce qu’elle implique ) sans qu’il y ait une réaction ou une résistance tôt ou tard .
          depuis les années 80 ( j’étais très jeune ) à maintenant 35 ans se sont écoulées et c’est un bien mauvais scénario qui se met en place , celui que je prévoyais . Pour être franc et sincère avec vous , j’ai bien peur de nos dirigeants , de leurs zélés serviteurs et des médias …
          comme l’ a bien dit MK : ” du sang et des larmes ” ( Churchill ) mais si j’ai bonne mémoire qu’ont été les derniers attentats sinon l’horreur absolue , du sang et des larmes ?
          je trouve bien faiblard le gouvernement et pour vous dire complice objectif de la barbarie renaissante

        • 7 Octobre 2016 à 10h01

          François dit

          Oui, je vous rejoins Chlomo. Le FN est un bon marqueur social et il y a longtemps que nos gouvernants, au lieu de le diaboliser, auraient dû prendre en considération le ras le bol populaire.
          Fin des années 70, j’étais jeune directeur de foyers de jeunes travailleurs et de travailleurs immigrés. Il y avait 1 600 types. Aucuns (presque) problèmes en 4 ans. Le regroupement familial démarrait mais le “tissus industriel” n’était pas encore déchiré. Nous avions besoin d’eux.
          Puis, comme nous le savons tous, désindustrialisation, politiques d’insertions inexistantes ou inappropriées dont le résultat est on ne peut plus visible aujourd’hui.
          Pour ce qui est des couilles molles qui nous dirigent, que vous dire que je n’ai pas déjà hurlé à tous vents…

    • 6 Octobre 2016 à 17h22

      Pax dit

      Merci pour cet article qui permet de mieux comprendre ce qu’est une icône de gauche et de cerner le mot nauséabond souvent utilisé par cette icône 

      • 6 Octobre 2016 à 18h13

        kelenborn dit

        Icône de gauche? Grosse conne de gauche oui!!

        • 7 Octobre 2016 à 8h11

          chlomo dit

          à kélenborn !
          “icône de gauche ” comme vous dites … ” je souris verte “!
          nous sommes dans le totalitarisme médiatique soft (quoique pas si soft que ça en regardant de plus prêt , ah Laurent Joffrin , c’est un poème ) depuis des années …
          mais qui adhère à “ça” ( ces valeurs de gôche )et qui croit encore dans le PS ?
          allez , quelques centaines milliers d’individus en France tout au plus .
          Les François entrouvrent les yeux Monsieur K mais pas assez vite à mon goût .
          On verra bien l’année prochaine mais plus surement en 2022 . il y a des chances que ça tangue d’ici là en raison des jeunes nés bien après les années 60 et 80 :-) s’il y a encore des élections libres .

        • 7 Octobre 2016 à 9h15

          François dit

          Cher chlmo, si par “les François commencent à ouvrir les yeux” vous me désignez, cela fait longtemps que c’est chose faite.
          Si constater que cela va de mal en pis est ce que vous voulez dire.
          En revanche, je ne crois pas aux solutions du FN qui sont, en matière de sécurité, axées essentiellement sur répression et coercition.