Angela Merkel en a encore sous la pédale | Causeur

Angela Merkel en a encore sous la pédale

La défaite de la CDU en Meck-Pomm n’est pas le début de sa fin

Auteur

Luc Rosenzweig

Luc Rosenzweig
Journaliste.

Publié le 05 septembre 2016 / Monde

Mots-clés : , , ,

Malgré la défaite cuisante de son parti à l’élection régionale du Land de Mecklembourg-Poméranie occidentale, Angela Merkel culmine toujours à 44% d'opinions positives dans l'opinion allemande. Il ne faut pas l'enterrer trop vite, bien qu'une possible vague de terrorisme ces prochains mois puisse la fragiliser.
merkel pomeranie cdu migrants afd

Angela Merkel, lors du sommet du G20, le 4 septembre 2016 à Hangzhou, en Chine © AFP.

Annoncée par les sondages, la percée de l’AfD, parti catalogué populiste, anti-européen et hostile aux migrants, à l’élection régionale du Land de Mecklembourg-Poméranie occidentale a suscité hors d’Allemagne, et particulièrement en France, des réactions outrancières. Attirés par l’odeur du sang – celui d’une chancelière en route du Capitole vers la Roche Tarpéienne, nombre de nos commentateurs installés voient dans ce revers local le signal d’un prochain bouleversement politique outre-Rhin, à l’occasion des élections au Bundestag de l’automne 2017.

Sovkhozes capitalistes

C’est aller un peu vite en besogne, même s’il est tentant de céder à la Schadenfreude, cette joie mauvaise typiquement germanique, de voir une incorrigible donneuse de leçons de maintien économique, politique et moral se faire tailler des croupières sur sa terre d’élection. Ce Land, pourvu d’un nom à rallonge,  que l’hebdo Der Spiegel a opportunément rétréci en Meck-Pomm, c’était naguère le nord-est de l’ex RDA, et jadis le territoire des Junkers prussiens, cette aristocratie terrienne et militaire, dont Otto von Bismarck fut l’emblème. Les grands domaines agricoles, transformés en sovkhozes communistes au temps de la RDA, se perpétuent aujourd’hui sous la forme d’exploitations capitalistes capables de produire du lait et des céréales à des prix ultracompétitifs, au grand désespoir de nos braves éleveurs de bovins étranglés par cette concurrence. Fermes de mille vaches et de dix mille cochons soignés par des ouvriers polonais à bas prix, tourisme au bord de la Baltique, activités portuaires de Rostock suffisent  à donner à cette région de quoi vivre à peu près correctement, moins somptueusement, certes, que les Länder industrialisés de l’ouest et du sud, mais mieux que jamais dans son histoire récente.

Un foyer de nationalisme ombrageux

Géré « à la protestante » par une « grande coalition » SPD-CDU, dans laquelle les sociaux-démocrates sont majoritaires depuis dix ans, le Meck-Pomm est peu endetté, ses villes, toutes moyennes, ne connaissent pas de tensions sociales ou ethniques majeures. Ce Land, cependant, longtemps à l’écart des évolutions sociologiques et idéologiques liées à l’intégration européenne et à la mondialisation, demeure un foyer de nationalisme ombrageux, imperméable à la repentance générale vis à vis du passé nazi de l’Allemagne, dont la RDA avait fait l’économie en refusant l’héritage moral de l’hitlérisme. Skinheads et néo-nazis y prospèrent plus qu’ailleurs : dès le début des années 90, c’est à Rostock que l’on put assister aux premières agressions contre des foyers d’immigrés alors majoritairement occupés par des demandeurs d’asile originaires des Balkans. Le parti d’extrême droite NPD était représenté à la Diète régionale depuis 2006, avec un programme xénophobe décomplexé, visant les demandeurs d’asile et les travailleurs polonais.

Cet état d’esprit ne pouvait que profiter à la force montante en Allemagne, l’AfD, qui a réussi à faire la synthèse entre le rejet, par une partie notable de l’opinion, des contraintes de la solidarité européenne à l’occasion des crises de l’euro, et de la politique « généreuse » décrétée par Angela Merkel lors de la crise migratoire de l’été 2015. Passé en trois ans de l’inexistence à un score de 21% des suffrages, l’AfD, en dépit de ses querelles internes est devenu le parti de protestation dominant à l’échelle fédérale, ponctionnant l’électorat de l’ensemble des partis installés, de droite comme de gauche. Le coup du Meck-Pomm est particulièrement réussi, puisque l’AfD peut se vanter d’avoir fait sortir les néo-nazis du NPD de la diète régionale, et d’avoir dépassé la CDU sur les terres d’Angela Merkel. l’AfD fait ainsi coup double : elle se dédiabolise en éliminant le NPD, et elle s’installe dans le club très fermé des partis à deux chiffres, dont seuls la CDU et le SPD  étaient jusque là membres à l’échelle nationale : les deniers sondages créditent l’AfD de 11 à 15% des voix aux législatives de 2017.

Merkel à 44%  d’opinions favorables

Mais cela signifie-t-il le début de la fin de la carrière politique d’Angela Merkel, qui subirait ainsi une forme d(« hollandisation » annonciatrice d’une alternance à Berlin ? En aucune manière ! Certes, depuis un an, la cote de popularité de «  Mutti » a chuté, conséquence des inquiétudes provoquées par la crise migratoire, mais elle reste cependant à 44%  d’opinions favorables, un niveau dont rêveraient certains de ses collègues…

De surcroît, elle est, pour l’instant, à l’abri d’un putsch interne à la CDU, qui se trouverait alors un autre champion pour 2017 : ses alliés bavarois de la CSU n’ont plus la force électorale d’avant l’unification, qui leur avait permis d’imposer, naguère Franz Josef Strauss et Edmund Stoiber comme challengers (malheureux) des chanceliers Helmut Schmidt et Gerhardt Schröder, figures de proue de la droite sociale-démocrate pour le premier, sociale libérale pour le second. La montée du populisme AfD affaiblit autant, sinon plus, le SPD que la CDU.

Les chrétiens-démocrates merkeliens restent donc le pivot de toute coalition gouvernementale possible à l’issue des élections de 2017, le SPD de Sigmar Gabriel n’ayant aucune chance de dépasser la CDU en nombre de voix et de sièges dans le prochain Bundestag. À Schwerin, capitale du Meck-Pomm, comme à Berlin l’an prochain, la reconduction d’une grande coalition est donc l’hypothèse la plus probable, même si, au niveau fédéral, l’adjonction d’un troisième cheval à l’attelage peut se révéler indispensable à la constitution d’une majorité de gouvernement. Les Verts conservateurs du style de Winfried Kretschmann, ministre-président du Bade-Wurtemberg, en rêvent, comme les libéraux du FDP dont on prédit le retour au Bundestag en 2017. Solidement campée au centre de l’échiquier politique, Angela Merkel peut voir l’avenir avec confiance, à moins que l’Allemagne  ne subisse, avant le scrutin fédéral, une vague de terrorisme similaire à celle que l’on vient de connaître en France. En revanche, elle n’aura plus les mains aussi libres qu’avant la crise migratoire, et devra défendre les intérêts nationaux plus fermement qu’auparavant.

Comme dirait Bertolt Brecht dans L’Opéra de quat’ sous, « Erst kommt das Fressen, dann kommt die Moral ! »1 . Tout cela promet des nuits agitées à Bruxelles. Mais qui, aujourd’hui, à part Bernard Guetta, se soucie de Bruxelles ?

  1. « D’abord la bouffe, puis la morale ».

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 9 Septembre 2016 à 8h33

      AGF dit

      “Angela Merkel en a encore sous la pédale”. Devons nous conclure qu’elle va continuer à déconner et à vendre l’Europe pour les seuls intérêts de l’Allemagne ?

      • 9 Septembre 2016 à 12h36

        kelenborn dit

        OUI OUI vous allez en chier et même l’AGF ne rembourse pas les dommages! Allianz encore moins remarquez
        Appelez donc Cerise!!!

    • 7 Septembre 2016 à 10h17

      beornottobe dit

      CHEZ LES ALLEMANDS c’est la période Hitler,
      CHEZ LES FRANCAIS c’est la période de l’Algérie

      mais “on” ne parle JAMAIS du Mali où le socialiste Hollande a été le premier à y (FAIRE) aller…..
      bien sûr: c’est pas pareil !…… oumpffffff !
      cherchez l’erreur !

    • 7 Septembre 2016 à 7h47

      beornottobe dit

      pas seulement un éventuel attentat ! , les votants allemands sont comme les votants français : ils réagissent avec beaucoup de lenteur…..mais ils finissent par réagir !

    • 6 Septembre 2016 à 16h01

      beornottobe dit

      mais elle connaît les “votants” allemands (es) (et leurs complexes hérités et serinés…… )

      • 6 Septembre 2016 à 16h02

        beornottobe dit

        toujours par les mêmes d’ailleurs !……

    • 6 Septembre 2016 à 15h59

      beornottobe dit

      je ne suis pas sûr que les Islamistes apprécient! (malgré tout)

    • 6 Septembre 2016 à 14h31

      Flo dit

      Angela en a encore sous la pédale ?
      Autant dire qu’on l’a dans le baigneur.

      • 6 Septembre 2016 à 16h12

        beornottobe dit

        aaahhhhh “les pédalos” ont la vie dure !……..

    • 6 Septembre 2016 à 14h04

      Orwell dit

      L’ascension d’un parti populiste anti-européen ne gênera en effet pas Merkel puisque la radicalisation des idées en Allemagne jettera la majorité de l’opinion publique allemande dans les bras rassurants d’une coalition centriste dominée par la CDU. Je ne connais pas ce nouveau parti allemand, et le doute subsiste en moi quand à sa “respectabilité”. Mais je vois pourtant une similitude entre la France et l’Allemagne : dans les deux cas, le centrisme a un bel avenir devant lui. En France en raison des chances de victoire (plausibles) de Juppé et donc d’une coalition centre droit-centre gauche, en Allemagne en raison de la popularité de la chancelière. Pour l’heure, l’opposition à la mondialisation n’est soutenue que par des minorités électorales qui effrayent le beauf et le beaufette standards qui préfèrent continuer à faire confiance à des partis vermoulus plutôt que de se lancer dans ce qui leur semblerait une aventure. La solution la plus raisonnable pour ces deux pays serait la création d’un mouvement qui choisirait la voie du réalisme aux dépens des partis traditionnels et répondant aux aspirations d’une fraction de l’électorat FN, mais sans adhérer à ce parti dont je ne suis pas encore certain qu’ils ne contribue pas à la pérennité d’idées contestables pour la démocratie. Et cela indépendamment de la sympathie personnelle que j’ai pour Marine par rapport à son père, et plus encore pour Marion Maréchal.

      • 6 Septembre 2016 à 15h59

        kelenborn dit

        Oui Mr Orwell mais la taille de la choucroute se réduit!! Il est en effet probable que tant en Allemagne qu’en France à Noel 2017 on se retrouvera avec des gouvernements centristes!!Mais le “un coup pour toi, un coup pour moi” qui fonctionne si bien au parlement européen aura disparu!En France on aura l’UMPS car le PS aura du baisser son froc merdeux au second tour, en Allemagne il y aura la CDS!!! Le roi sera nu !!
        D’ores et déjà, au lendemain du Brexit, Neuman, un bien-pensant notoire qui doit sévir à l’Obserfoireur notait que c’était 50 /50% (en 2007, pour mémoire on est plutôt à 80/20) Ici, ce n’est pas le PS que les électeurs vont envoyer aux poubelles de l’histoire qui pourra soutenir qu’il est l’alternative, surtout après qu’il ait fourni à la droite un bon gode pour se faire mettre!!
        Les élites commencent à quitter le navire de la bien-pensance!! elles ont autant de nez que les rats!!
        MK

      • 6 Septembre 2016 à 19h48

        Jean0308 dit

        Schlomo43
        intérêt partagé de mon côté également dans l’impasse politique où nous nous trouvons

    • 6 Septembre 2016 à 11h33

      Zinho dit

      “Angela Merkel en a encore sous la pédale”
      Eh bien, figurez vous que le Peuple aussi en a “encore sous la pédale” et largement même.

    • 6 Septembre 2016 à 11h28

      marcopes dit

      sa descente ne fait que commencer et il serait étonnant qu’elle soit reconduite ;

    • 6 Septembre 2016 à 8h26

      steed59 dit

      fatiguant ces panégyriques à répététion, je me demande si le père rosenzweig en vieillissant ne serait pas atteint d’une forme particulière du syndrome de Stockholm. Néanmoins il oublie de noter que, même si la CDU au niveau national reste au-dessus du SPD, l’addition CDU+SPD continue de baisser et fleurte avec la barre des 50%, ce qui signifie qu’il y a une probabilité non négligeable que l’Allemagne devienne ingouvernable à terme, à l’image de L’Espagne (l’addition des partis de protestation Verts+Die Linke+AFD+NPD pourrait lui être majoritaire, à moins que les Verts fassent leurs révolutions coperniciennes et viennent s’agglomérer à la coalition). En plus la comparaison Hollande/Merkel ne tient pas. En France nous avons une tradition anarchiste qui fait que nous rejetons facilement nos gouvernements, le nôtre fonctionne très bien avec le soutien de seulement 15% de la population, ce qui serait inimaginable dans la très obéissante Allemagne. Donc désolé mais 44% de soutien ce n’est pas un bon résultat.

      • 6 Septembre 2016 à 8h42

        kelenborn dit

        Ahh même pour avoir le droit de faire le singe savant, il faudrait imposer un diplôme!!!
        1. la coalition fleurterait plutôt avec les 57% de voix et la chute est d’abord due au SPD qui obtenait 40 % et plus autrefois!
        2 Le système allemand exclut constitutionnellement le scenario espagnol. Pour ta gouverne , le Bade-Wurtemberg est géré par une coalition noire-verte!
        Quant à tes images d’Epinal à deux balles sur la France anarchiste et l’Allemagne obéissante c’est complètement à côté de la plaque!!! Si Merkel était à 15 % il est probable qu’on changerait de coalition! Si au surplus les SD étaient dans le même état on irait aux urnes!!
        MK

        • 6 Septembre 2016 à 8h48

          steed59 dit

          jusqu’à présent les Verts ont exclue au niveau fédéral de s’allier à la coalition CDU/SPD, je n’invente rien ce sont des faits. Quand au fait qu’elle s’allie avec les libéraux en BW vient du système proprement allemand où les institutions des Lander ont bcp d’autonomie au niveau local. Sinon passer de 74% à 57% en moins de 10 ans pour une coalition n’a rien d’anodin

        • 6 Septembre 2016 à 11h53

          kelenborn dit

          La coalition n’a pas besoin d’eux donc ils peuvent tjs jouer le héron de la fable!!
          Ce n’est pas la crise de la natalité qui va faire mal: l’Allemagne est devenue un pays d’immigration. Le péril vert? L’allemagne arrête le nucléaire mais importera son électricité de l’Est (Russie comprise)Le prix de l’électricité est il deux fois plus élevé qu’en France? L’Allemagne fait fabriquer dans son Lebensraum!!
          Pendant ce temps, ce con de Hollande veut émettre 100 MM d’obligations pour financer une usine à gaz contre le réchauffement climatique qui n’existe pas!! On n’a pas fini d’en chier car Juppé ou Sarko ce sera du même tonneau!!
          Cela étant, on dit que la roche tarpéienne n’est pas loin du Capitole!!
          MK

        • 6 Septembre 2016 à 19h52

          Jean0308 dit

          les allemands marchent encore au pas aujourd’hui et à leur façon , on ne revient pas sur les décisions prises . Du reste , les allemands qui nous considèrent comme des b..gn.ules , désignent les français comme les gens qui ne savent dire pas oui ou non !

        • 6 Septembre 2016 à 22h05

          kelenborn dit

          Chais pas mais vu la manière dont tu écris, ils ont peut être pas tort

          les allemands marchent encore au pas aujourd’hui et à leur façon , on ne revient pas sur les décisions prises . Du reste , les allemands qui nous considèrent comme des b..gn.ules , désignent les français comme les gens qui ne savent dire pas oui ou non !

          Bon cette remarque étant faite , cher Hans, il ne te reste plus qu’à bien te caler sur le crâne ton beret basque à la manière de Noel Roquevert et de gueuler “Nach Berlin”!!! Ernst-August de Hanovre t’embrasse et t’y attend!!
          MK

        • 7 Septembre 2016 à 15h38

          durru dit

          “Le système allemand exclut constitutionnellement le scenario espagnol.”
          C’est nouveau ça, ça vient de sortir… Sans majorité au Bundestag, qui pourra constituer un gouvernement?
          Le 57%, je crois qu’on peut l’oublier, c’est du passé, c’est d’avant le million de migrants et la chute libre de la CDU un peu partout. Oui, je sais, “juste” 2-3% ne s’appelle pas vraiment “chute libre”, mais la tendance est bien là, il suffit de laisser passer le temps.
          A la fin, CDU+SPD vont se faire plumer soit par les verts, soit par les libéraux, soit par les deux. Résultat des courses? Un pays proprement ingouvernable… Comme l’Espagne, quoi.

        • 9 Septembre 2016 à 12h46

          kelenborn dit

          DURRU

          Ah que tu me déçois, aujourd’hui plus qu’hier, encore moins que demain
          “C’est nouveau ça, ça vient de sortir… Sans majorité au Bundestag, qui pourra constituer un gouvernement?”
          Eh oui!!! aux dernières élections la grosse Ferkel avait presque la majorité (je rappelle que le système électoral est proportionnel) mais elle n’avait pas la majorité!!! Tu crois que c’est par plaisir qu’elle a constitué une grande coalition avec la SPD!!!Elle l’aurait fait avec la FDP mais ce parti n’a pas atteint les 5% !! Voila c’est comme cela que fonctionne le système allemand (en raison du traumatisme créé par la république de Weimar) : les partis doivent s’entendre pour gouverner!! En BW les Verts gouvernent avec la CDU
          Mais je te rassure c’est pas écrit dans les oeuvres de Kant ni dans celles de Leibnitz!!! Tu dois trouver ça à la boutique de Frau Google si tu n me crois pas!!
          MK

      • 9 Septembre 2016 à 12h25

        Warboi dit

        “le nôtre fonctionne très bien avec le soutien de seulement 15% de la population” Très bien ?? c’est une blague ?
        Notre système est à bout, ces 15% interdisent toute réforme, c’est le statu quo mortifère, du coup les extrêmes montent comme la sale petite bête et la détestation des partis et des politiques s’accroit dans la même proportion.
        Pays ingouvernable, climat malsain au possible, où on peut consacrer deux mois à un non-sujet quand le monde change autour de nous.

    • 6 Septembre 2016 à 4h37

      thierryV dit

      Ce qui est étonnant chez cette femme, responsable d’un tel pays,c’est cette posture humaniste et jusqu’au boutiste. Une telle inconscience (…) dans la responsabilité ,ne cadre pas avec le poid des conséquences. Donnons lui la sincérité pour ne retenir que l’obligation non satisfaite de consulter tout un peuple, contraint par l’importance de telles décisions. 
      On peut d’ailleurs appliquer cette évidence à tout nos gouvernants occidentaux,qui ne semblent pas plus intéressés par la consultation référendaire, que ceux des républiques bananieres..
      Il y a là, pour les peuples,motif à taper du poing sur la table,et, dans ces conditions , pas forcément de la manière la plus démocratique.

      • 6 Septembre 2016 à 4h44

        thierryV dit

        Le mandat électif n’est valable qu’à partir du moment où son porteur en mesure la portée et les obligations. Il ne dispense aucunement de rendre des comptes.  

      • 6 Septembre 2016 à 4h51

        Jean0308 dit

        ce que vous ne savez pas bien , c’est qu’elle a pris la grosse tête après deux mandats la mère Merckel .
        elle se prend pour Catherine II ou pour une babouchka ou encore mère Theresa . En fait , tout ce qu’elle a réussi à obtenir c’est de se mettre à dos le reste de l’ Europe qui a tant souffert de ce pays dans le passé .
        rejet aussi des allemands payés des ronds de carottes

        • 6 Septembre 2016 à 5h58

          thierryV dit

          Dommage qu’elle n’ait pas capté l’air du temps et ses périls. +u alors, l’orgueil est tel, qu’elle en arrive à oublier de réfléchir. Dans les deux cas c’est grave.

        • 6 Septembre 2016 à 8h32

          kelenborn dit

          Oui !!!mais tu peux t’agiter dans ton bocal!! la grosse Merkel, elle s’en tape!!!Petite Fraise fait le beau, et les allemands n’ont même plus besoin de chanter “J’irai revoir ma Normandie”!!! Même les collabottes ne seront pas tondues car il n’y a pas de Libération au programme!! Il te reste Nach Berlin!!
          MK

      • 6 Septembre 2016 à 8h27

        kelenborn dit

        Donnons lui la sincérité pour ne retenir que l’obligation non satisfaite de consulter tout un peuple, contraint par l’importance de telles décisions.

        Ah c’est remarquable!!! même Maître Capello doit en bander six pieds sous terre!!
        MK

    • 6 Septembre 2016 à 3h14

      IMHO dit

      Cette vision d’Angela Merkel est exclusivement française et pas du tout allemande.
      En Allemagne on sait que, chef d’un gouvernement de coalition, son pourvoir se limite à ce qu’accepte le parti partenaire et à refuser ce qu’il demande, si elle le peut .
      Aujourd’hui et surement demain, une coalition dite bourgeoise est impossible, Angela Merkel est donc condamnée à cette grande coalition qu’elle a cherchée à éviter en 2013 et qu’elle s’est est en fait infligée en ordonnant alors à ses électeurs de ne pas voter pour les Libéraux !
      Angela Merkel n’a pas plus de pouvoir que le Chancelier d’autriche
      ou un Président du Conseil de la IVième République dont le gouvernement n’aurait pas pu être renversé. C’est l’Allemagne qui est puissante, pas elle .
      En Allemagne, on sait aussi qu’Angela Merkel en fait le moins possible, qu’elle ne semble pas savoir ce qu’elle veut, et que ce qu’elle fait n’est pas très bon: on l’accuse carrément d’avoir très mal réagi à la crise de 2007 et nui aux Européens.
      En fait les seules décisions qu’elle a jamais pris sont des coups de tête, un effrayant exemple étant la sortie du nucléaire:
      une loi adoptée le 28 octobre 2010, par le gouvernement Merekle augmente le quota d’énergie à produire et prolonge la durée d’exploitation des centrales (pour certaines d’entre elles jusqu’à 2036.
      Le 11 mars c’est l’accident de Fukushima
      Le 27 mars 2011, les Vert gagnent les élections dans le Baden-Wurtemberg en écrasant la CDU qui était seule au pouvoir depuis quarante ans.
      Quinze jours avant, Angela Merkel a imposé un moratoire de 3 mois
      sur la loi d’octobre 2010 et en avril elle impose une sortie du nucléaire à son parti, contre l’avis de tous et contre tout bon sens.
      La question est: comment la décision irréfléchie d’une seule personne a-t-elle été acceptée par son parti et par les Allemands en général ? La réponse est sans doute que chez les Allemands la soumission à l’autorité, au chef, reste un réflexe, même si ce chef fait n’importe quoi .

      • 6 Septembre 2016 à 8h24

        kelenborn dit

        C’est fantastique!! En 30 lignes, tu dois dire une chose et son contraire. Merkel n’a pas plus de pouvoir que le chancelier d’Autriche!! Certes pas surtout quand c’est en Autriche!! Voila quelqu’un qui impose ce que tu rappelles , qui négocie directement avec Erdogan, qui fait venir 1 millions de barbus et de futurs barbus au nez et à la barbe de ses serviteurs européens, qui tance la Grece comme le mérite une souillon ou une gaupe malpropre, qui qui qui!!!
        C’est décidément un concours de conneries! la canicule ne vous vaut rien!! Même l’Eugene arriverait à se sentir moins crétin s’il arrivait à vs lire
        MK

        • 6 Septembre 2016 à 8h28

          steed59 dit

          je sais pas si elle a beaucoup de pouvoir en Allemagne mais une chose est sûr elle en a beaucoup en France et dans le reste de l’Europe

        • 6 Septembre 2016 à 20h00

          Jean0308 dit

          je kippe le mot “gaupe” !!!
          ” tu n’es qu’une gaupe ma fille et ta maison est la cour du roi pédauque ”
          volée de bois vert dans la première scène de l’acte 1 du Tartuffe de Molière .
          ça , au moins , ce n’est pas de l’ allemand mais du français comme je l’aime !
          merci de nous rappeler “gaupe ” .
          il y a beaucoup de gaupes du reste par les temps qui courent

      • 6 Septembre 2016 à 9h35

        IMHO dit

        Il ne vous a pas échappé que les choix qu’elle a plus ou moins faits sur la Grèce, sur les réfugiés syriens, choix qu’aucun chef de gouvernement européens n’avait envie de faire mais qui devaient l’être,, elle les a faits au nom de l’Allemagne et qu’elle a pu les faire parce que l’Allemagne est plus puissante que les autres nations européennes
        J’ai expliqué ci-dessus que c’est sa particularité, ces décisions brusquées, qu’il était étonnant à nos yeux qu’elle les ait imposés sans opposition, au moins publique, mais qu’en Allemagne ça passe, car le chef a le droit de décider parce qu’il a le devoir de décider .
        Et il en a les moyens, que lui donne l’Allemagne.
        En dehors du coups d’éclat de la sortie du nucléaire, Angela Merkel évite soigneusement de faire changer quoi que ce soit en Allemagne, comme son père adoptif Helmut Kohl, et leur ancêtre commun, Konrad Adenauer, mais pas hors d’Allemagne, comme Kohl a réunifié l’Allemagne en 1989 d’un seul coup, et comme Konrad Adenauer s’est embarqué sans hésiter dans la constrution de lEurope.
        Pourquoi tant d’inaction en Allemagne et tant d’audace à l’étranger ?
        Parce que l’objectif des tous les chefs de la CDU a toujours été de conserver intacte l’influence de la religion sur les Allemands et que ça ne peut se faire que si l’on change le moins possible, et que si le SPD est dans l’opposition ou incapable de faire la politique que les Allemands attendent de lui, ce qui est le cas actuellement, non par des veto que le CDU mettrait à des projets de lois mais parce que le SPD ne parvient à se repentir du coup de poignard dans le dos qu’il a laissé Schröder donner à leurs électeurs en 2002.
        Parce que l’Allemagne reste une nation témérairement conquérante, territoriale hier, économique aujourd’hui, et qu’elle attend de tous ceux qui décident en son nom qu’il décide hardiment et vite.
        Angela Merkel a banni la Russie de l’Europe sans hésiter, par exemple .

        • 6 Septembre 2016 à 11h57

          kelenborn dit

          En Allemagne on sait que, chef d’un gouvernement de coalition, son pourvoir se limite à ce qu’accepte le parti partenaire et à refuser ce qu’il demande, si elle le peut .
          Oui je persiste et signe!!! tu es comme Sarko!!! une chose et son contraire!!
          MK

        • 6 Septembre 2016 à 18h50

          IMHO dit

          kélenborn, on dirait que tu ne comprends pas: je réexplique.

          Merkel peut faire ce qu’elle veut avec l’accord du SPD.

          Et

          Merkem peut refuser ce que veut le SPD .

          Deux pouvoirs de veto symétriques et réciproques

          Dans les deux cas, l’acceptation et le refus dépendent surtout de l’approbation ou de la désapprobation par les Allemands de ce que veulent l’un ou l’autre parti.
          Il est difficile de mettre un veto à une loi demandée et attendue par tous.

        • 9 Septembre 2016 à 12h51

          kelenborn dit

          kélenborn, on dirait que tu ne comprends pas: je réexplique.

          Merkel peut faire ce qu’elle veut avec l’accord du SPD.

          Non mais OK!!! cela dit , si le SPD fait le con, il prend un risque aux élections car Merkel est en tête dans les sondages!!! En Allemagne c’est moins drôle que chez nous!! un couillon comme Hamon ne pourrait pas y semer la merde!! Et Merkel a d’autant plus les mains libres que le SPD a été discrédité socialement par Schröder avec les réformes Harz et que ce n’est pas lui qui va castagner Merkel sur l’immigration!!

    • 6 Septembre 2016 à 1h26

      Jean0308 dit

      je me lâche … et je me marre ! ach Deutschland über alles wieder zurück ?
      c’est Schlomo43 qui (vous) cause kleine Französichleute .

      Bonjour au passage à Fräulein Lévy !

      un pote allemand , alors étudiant au palais de justice à Paris et pas exactement la moitié d’un con , m’avait prédit en 1983 dans un français très correct , bien meilleur que celui de nos potes : ” si les deux Allemagnes se réunifient , la France et le reste de l’ Europe du sud seront dominés , balayés , kaput ”
      Je n’ai jamais oublié les paroles de ce juriste aujourd’hui ambassadeur quelque part outre- Atlantique . veinard !
      nananère !
      c’est exactement ce qui fût fait et l’ Heinrich H. von K-G ne s’ était pas gouré .
      Une Allemagne ( enfin ou malheureusement ) réunifiée , à l’industrie lourde (comme Merckel) presque hors d’atteinte et presque intacte des bombardements alliés enfouis sous 7 mètres de béton par le travail des déportés est devenue la première puissance économique du continent . Elle est en mesure d’imposer sa loi via die Gross-Mutter Merckel pour notre plus grand malheur et ce , avec le coût de la réunification en prime !
      Pour contrer cette grosse dondon d’Angela Merckel il ne faut pas une fiotte qui minaude et à la quêquette folle , genre Hollande ,pour la contrer cette grosse vache mais quelqu’un qui en a !
      moi , je n’en vois pas ou si ,j’en vois un ou une !
      quelqu’un a une meilleure offre à faire ?
      ce pays est damné et aurait dû resté divisé en 4 voire en 8 !
      Si en plus , ce pays gouverné par cette grosse taupe , est dans le giron US , ça va faire mal !

      • 6 Septembre 2016 à 1h45

        i-diogene dit

        Rhôô, un sioniste intégriste…!^^

        >Comme quoi tout arrive: raciste, islamophobe et xénophobe assumé..

        La blondasse borgnesse a certainement les qualités nécessaires pour vendre du poisson à la criée sur le marché de Cancale, mais pour ce qui est de gérer une nation, ce serait aussi cohérent que de confier le pilotage d’ un Airbus A 380 à une guenon mongolienne..!^^

        • 6 Septembre 2016 à 4h47

          Jean0308 dit

          comme je me sens un peu visé , je vous réponds : “sioniste” assumé oui et soutien inconditionnel de Tsahal en plus , isl ..hobe également comme tout le monde ici .
          Une remarque : vous savez très bien que la phobie est la peur de … comme claustrophobie , agoraphobie .
          je ne vois rien qui me fâche , au contraire vous m’adoubez comme soutien d’Israël et comme Juif . donc il n’y a rien à vous reprocher !
          Autre chose , je n’ai pas peur des mots comme hollande qui part tirer sa crampe en scooter au milieu de la nuit et qui met 3 mois pour désigner la nature des attentats de Nice .vous pouvez en voir des vidéos sur YouTube pour vous persuader d’où vient le mal …..
          raciste non , désolé ! je n’en suis pas : lisez un dictionnaire .
          vous employez ce terme à contre sens et trop souvent pour dénigrer certains commentateurs qui ne sont pas de votre sensibilité . Cela vous dessert . là , vous n’ êtes pas monsieur ,très fairplay d’autant plus que vous ignorez le racisme , le vrai , celui qui frappe nos compatriotes ( quoique j’en doute pour vous ) et qui sont seuls face à leur racisme et dont vous vous en foutez bien sûr .

        • 6 Septembre 2016 à 4h59

          i-diogene dit

          Bien sûr que le sionisme s’articule sur un racisme:

          On est juif par filiation de la mère..!^^

          C’est même nettement plus raciste que les aryens qui eux ne s’ appuient que sur des critères morphologiques..!^^

        • 6 Septembre 2016 à 8h44

          steed59 dit

          déjà à Cancale on ne fait pas de poisson (plus depuis longtemps en tout cas), on fait des huitres

        • 6 Septembre 2016 à 10h59

          Schlemihl dit

          I Diogène

          comme le sionisme et les juifs ont l’air de vous intéresser beaucoup , je vous donnerai une information : on peut devenir juif par conversion . Et il n’ est pas question de persécuter les non juifs , ni de leur imposer des impôts supplémentaires , ni de les humilier , ni de les assassiner . Cela fait une légère différence avec les nazis .

          Et ça entraîne une conséquence . Israël est le seul pays du Proche Orient ou le nombre des chrétiens augmente . 

        • 6 Septembre 2016 à 12h00

          kelenborn dit

          Oui mais elle ne rote ni ne pete à table !!Elle c’est Merkel toi c’est Ferkel!! va voir chez madame Google la trad
          nb pas sûr que madame Google écarte les cuisses!!
          MK

        • 6 Septembre 2016 à 12h02

          kelenborn dit

          steed59 dit
          déjà à Cancale on ne fait pas de poisson (plus depuis longtemps en tout cas), on fait des huitres Et Eugene devrait le savoir, lui qui a la cervelle d’une huitre!!!
          MK

        • 9 Septembre 2016 à 12h32

          Warboi dit

          Les juifs schizophrènes qui votent Le Pen ont toujours été pour moi un grand mystère…

      • 6 Septembre 2016 à 2h00

        Schlemihl dit

        La guerre est finie et l’ après guerre est finie aussi .

        Je ne vois pas ce qui empêche la France , pays étendu , fertile , à population nombreuse , de jouer à jeu égal avec l’ Allemagne . Ses lamentables gouvernements et sa politique économique peut être ? Ce n’ est pas la faute des allemands , qui ne nous ont pas imposé une immigration incontrôlée , qui n’ ont pas détruit l’ école française , qui ne nous ont pas infligé une fiscalité destructrice ….

        Il ne tient qu’ à nous de nous redresser .  

        • 6 Septembre 2016 à 2h16

          Schlemihl dit

          je voudrais bien savoir 

          pourquoi on punit les travailleurs , pourquoi les enfants n’apprennent plus rien à l’ école , pourquoi on semble encourager le chômage et le travail au noir , pourquoi notre réseau ferroviaire , qui était le premier du monde , a été démoli , pourquoi on traite les automobilistes comme des ennemis , pourquoi notre justice renonce à punir les voleurs , pourquoi il y a en France des zones de non droit qui sont pires que les anciennes cours des miracles , pourquoi la gauche semble atteinte d’aliénation mentale , pourquoi la probité recule , pourquoi …et merde  . Ca m’ intéresse plus que la biodiversité .

          A mon avis , ça ne vient ni des allemands , ni des américains , ni d’un complot sioniste , ni de la mondialisation . Le monde est ce qu’il a toujours été , un champ de bataille . Si on enfile des perles au lieu de se battre , si on tend les fesses pour se faire botter , si on travaille à s’affaiblir soi même , si , si … c’est peut être un peu de notre faute .

          Les exemples de la Grèce du Venezuela de la Russie du Cambodge entre beaucoup d’autres devraient nous apprendre quelque chose . C’est que quand au joue au con on finit toujours par gagner .

          Je propose qu’ on applique les lois , qu’on supprime les zones de non droit , même si ça fait de la peine au Monde Diplomatique , qu’on reconstruise une école , ça a été fait au 19ème siècle , qu’on lutte contre la délinquance et le crime , même si ça ennuie le Nouvel Observateur , que nous ayons une politique économique rationnelle , même si ça ennuie les socialistes . Qui est d’accord ? 

        • 6 Septembre 2016 à 2h38

          i-diogene dit

          Pendant qu’ on finançait des guerres coloniales, l’ Allemagne réorganisait son industrie et son économie..

          Le financement des recherches et la mise au point du nucléaire civil et militaire ont coûté cher aussi..

          On a de bons atouts, la France est un pays riche et novateur, mais le syndicalisme “à la française” est le plus gros handicap de notre économie:

          - nombreuses grèves qui coûtent cher au profit de quelques-uns,
          - difficulté de réformer, toujours au profit de quelques-uns..

        • 6 Septembre 2016 à 5h03

          Jean0308 dit

          pas sûr que la seconde guerre mondiale se soit arrêtée en mai 1945 .
          elle a toujours continuée : ce sont les USA qui ont pris le relais .
          leur politique étrangère n’ a toujours eu pour but que d’assurer leurs intérêts quitte à envahir des régions où elle n’avait rien à y faire en massacrant les civils : Corée , Vietnam jusqu’ au Moyen-Orient . ça fait beaucoup de morts et de casse
          Maintenant , directement ou indirectement , c’est l’ Europe et tout particulièrement la France qui est visée .
          faut-il rappeler la crise monétaire , les interventions dans les affaires européennes , le chaos qu’ils ont contribué à créer pas très loin .
          L’ Europe est une bonne poire : riche , fertile , peuplée mais pas de bol elle compte également une classe encore nombreuse de gens pas si dupes que ça et qui commencent à voir quelques lueurs

        • 6 Septembre 2016 à 5h09

          i-diogene dit

          Oui, mais pour l’ Allemagne, la page est tournée..

        • 6 Septembre 2016 à 6h09

          Jean0308 dit

          j’espère aussi que “la page est tournée pour l’Allemagne ” sauf si son système bancaire est infiltré par des transfuges de la Goldmann Saxe pour reprendre et contrôler les banques et la politique monétaire européenne déjà désastreuse . il y a bien des “arrivées” dans la Deutsche Bank qui ne sont pas rassurantes .
          les USA ne sont pas à une manipulation prés , protégés qu’ils se sentent par l’océan . cela n’aura qu’un temps !

        • 6 Septembre 2016 à 16h13

          kelenborn dit

          Ben oui Schlemilimili
          Mais s’il n’y avait que la gauche (qui a bon dos chez certains ici) ou le petit Sarkobulon pour expliquer cela!!!
          Il faut remonter à Munich, gigantesque traumatisme qui a produit De Gaulle et Churchill! Mais Churchill a gagné la guerre contre Hitler et de Gaulle n’a que ramassé quelques miettes. Le premier n’a pas à se venger, le second doit démontrer que la France reste grande et c’est pour cela qu’on fera le France, le Concorde, le Redoutable et j’en passe pendant que l’Allemagne, punie faisait des lignes!!!
          On voit le résultat et le plus navrant est que la population des petits coqs gaullistes (Tillinac et consorts) se reproduit en n’ayant toujours pas compris que leur basse-cour n’était pas la cour de Versailles mais au mieux un parc d’attraction avant l’abattoir final!!
          C’est cela la grandeur de la France! On peut s’en émouvoir mais on n’est pas obligé d’y croire jusqu’à sombrer dans le ridicule!!
          n’oubliez pas cette phrase terrible citée ici : “Sans la France, l’Allemagne fait peur, sans l’Allemagne, la France fait rire”!!!
          MK

        • 6 Septembre 2016 à 20h47

          korsor dit

          Kelenborn, si pour vous le plus gros trauma entre 1933 et 1945 a été Munich, c’est désespéré… En plus, mêler De Gaulle et Winston à Munich c’est d’un comique !!!!!!! Recyclez vous à ramasser les ordures, c’est plus de votre niveau…

          Quant à l’abattoir final… Rira bien qui rira le dernier…

    • 5 Septembre 2016 à 18h46

      Letchetchene dit

      Oups!!!
      “si tu aimes le Burkini « MET s’en un » c’est mieux et plus Francois (oui langue d’avant on disait je parle le Francois” bon pas celui qui roucoule au palais!!!

      • 5 Septembre 2016 à 19h32

        kelenborn dit

        Ecoute espèce de pingouin du Caucase, tu ferais mieux de te décrasser lez yeux quand tu me lis!!
        Que la mère Duflot dite Zezette et la grosse Cosse dite Cpopette se mettent un burkini et on ne verra pas leur gros cul et qu’elles se mettent un hidjab et on verra pas leur tronche de pouffe

        J’ai simplement dit que si on compte bien on nous ressasse du burkini jusqu’à plus soif, que tout a été dit la dessus, qu’il fallait virer les barbus et leurs corbaques MAIS que j’en avais marre de voir des “cons-tributeurs ” nous anonner des mantras, le tout pour alimenter ce connard d’eugene qui engraisse son gros cul comme les morpions s’engraissent sur des poils de couilles!!
        En clair on a compris!! Maintenant puisque t’es tchetchene , prends une bombe, fous la dans une mosquée et éclate leur sale cul poilu et te promets qu’on fera une pétition pour que tu ailles au Panthéon à la place de Leroy !! C’est clair maintenant ? Sinon j’appelle Merchier!! parait qu’il a enseigné!
        MK

        • 5 Septembre 2016 à 19h58

          Fioretto dit

          MK un fanatique germanophile. Il croit que les millions de migrants musulmans en Allemagne (y compris les kosovars et les albanais) vont venir tous en France. Tu rêve.

        • 6 Septembre 2016 à 2h19

          Schlemihl dit

          les pingouins sont rares dans le Caucase , d’ ou vient les faisans ( pas de Tchétchénie , de Mingrélie , plus au sud et plus à l’ ouest ) 

        • 6 Septembre 2016 à 2h52

          i-diogene dit

          Kel-étron, fumant de rage..! J’ adooore…!^^

          Même quand je n’ interviens pas, tu m’ agresses..!

          Je t’ ai traumatisé, ma pauvre bouse fumante..! Ptdr..

    • 5 Septembre 2016 à 18h41

      Letchetchene dit

      Kelenborn arrête de “zieuter” la MERKELLASSE écoute plutôt la DUFLOT ce matin sur BFMTV avec la BOURDASSE……elle nous a parlé du Burkini elle a dit “alors là il faut arrêter!”

      DUFLOT
      “Verte ” à l’extérieur, ” rouge ” à l’intérieur !
      comme la Pastèque!!!!
      Moi je dis “alors là toi il faut que tu arrêtes de dire des conneries” et si tu aimes le Burkini est bien mais s’en un cela vaudra le coup d’œil……et demande aussi à ta collègue COSSE d’en mettre un aussi cela fera 2 pastèques sur la plage!

    • 5 Septembre 2016 à 15h16

      kelenborn dit

      Oui cela fait du bien
      D’abord de savoir que toutes les élections n’ont pas lieu au burkiland: le sujet est grave mais n’attend pas d’être réglé par les moutons de Panurge ou les écrivassiers en panne d’idée
      Ensuite parce que l’auteur remet les pendules à l’heure ce qui a échappé, dans le Point à une journaleuse , pour ne pas dire une journullarde inculte nommé Pascale Hugues
      http://www.lepoint.fr/europe/le-debut-de-la-fin-pour-angela-merkel-05-09-2016-2065964_2626.php
      Pour cette pauvre fille, la CDU s’effondre (sic) tandis que la SPD perd du terrain!!
      La CDU perd 3 ou 4% des voix, la SPD, 5 et l’ensemble de la “gauche” (SD+Linke+ Grünen) 14 points!!!!
      Chez nous, on dirait que le Merkel local a bien résisté à l’assaut mais…on ne doit pas compter de la même manière!!

      Première chose: si c’est transposable en France ce sont les Hollande, Cambadélis, Mélenchon et autres Zezette Duflot qui vont s’en ramasser plein la tronche!!et ce ne sera que mérité car ils sont en première ligne comme complices de l’islamisme!

      Seconde chose: la peau de Merkel est comme celle de l’ours!!!Elle n’est pas encore aux pieds du lit!Les socio-démocrates qui, aux temps de Willy Brandt dépassaient les 40% ont perdu la moitié de leurs voix et sont contraints à la figuration, à la collaboration, avant que ne vienne la soumission!!
      Rosenzweig a parfaitement raison: l’Allemagne n’a plus besoin de ce bordel que sont la Commission et les institutions européennes. Avec Merkel, elle a reconstitué , en Europe de l’ESt le Lebensraum qu’Hitler n’avait pu faire vivre!!! 100 millions d’habitants, d’Untermenschen mais bien traités qui travaillent pour la Deutsche Industrie
      Danke Angela Danke für die Ewigkeit!!
      MK

      nb: à mon humble avis comme dit un certain, la traduction de Brecht c’est plutôt “la bouffe d’abord, la morale ensuite”

      • 5 Septembre 2016 à 15h41

        Fioretto dit

        Du grande n’importe quoi, l’Europe de l’est c’est pas 100 millions d’habitants et ils sont en chute démographique grave, il faut arrêter avec la canonisation de merkel. Ce sont surtout un million de migrants et on commence à voir l’afflux d’afghanes en France, la première allié de l’islamisation c’est bien merkel qui sans la France aurait donné les visas libres aux turcs islamistes.

        • 5 Septembre 2016 à 19h45

          kelenborn dit

          Ah bon ben révise ta géographie : Pologne 40, république tcheque et hongrie chacun 10 , slovaquie 5.5, roumanie 22, Bulgarie 9 plus pays baltes plus slovénie plus croatie!! On passe les 100 millions mon colon!!T’allais en classe avec Eugene?
          De surcroît , c’est une main d’oeuvre très bien formée. Je connais assez pour avoir une femme du coin et avoir travaillé pour la Commission la bas pendant deux ans
          Pour le reste c’est une épidémie ou quoi. Je ne canonise pas Merkel, ni ne la prends pour soeur Thérésa!!Il existe un cynisme allemand mais il n’est pas belliqueux! Pendant qu’on faisait les cons à oeuvrer avec le grand Charles à la grandeur de la France ils se sont bâtis une industrie!!Merkel a accueilli un million de réfugiés et va les déverser chez nous. Les immigrants enAllemagne depuis plusieurs années viennnent de Pologne, d’Ukraine, d’Espagne, pas come chez nous du Niger et de Somalie!! C’est ça la Realpolitik, Kamerad!!
          Alors décrasser vous les neurones!! Eugene, le Ttchetchene, + toi il manque encore celui qui se prend pour Geoffroy de Montmirail,+ le copain de Don Quichiotte…allons ça va faire assez pour ouvrir un CAT (centre d’aide par le travail!)
          MK

        • 5 Septembre 2016 à 19h52

          Fioretto dit

          La Roumanie et la Bulgarie ne sont pas encore dans l’espace schenghen et les migrants vont plutôt en Italie pas en Allemagne. Ensuite ce n’est pas une manne. C’est des pays avec un taux de natalité très bas et une population très vieillissante. La preuve c’est bien des millions de migrants d’Afrique et du moyen orient que l’Allemagne a accueilli sans compter les turcs. Ajoutons que les polonais vont plutôt en Angleterre il ne reste pas grande chose. Révisite la démographie et arrête de rever.

        • 5 Septembre 2016 à 20h31

          kelenborn dit

          Comme je l’ai déjà dit à Eugene, je n’enseigne pas aux gogols alors une fois pour toutes!
          1.Quand je parle de Lebensraum, je parle de la libre circulation des hommes et des marchandises! l’espace Schengen n’a rien à voir avec cela!Si tu as besoin de travaux pratiques plante toi sur une autoroute allemande et regarde le nombre de PL immatriculés en Europe de l’Est qui transportent les marchandises vers les ateliers ou des ateliers vers l’Allemagne!!. Le taux de couverture de la balance commerciale avec l’Allemagne est de 80% pour la France et 50% pour le Royaume Uni!!. L’excédent allemand c’est l’équivalent de 4 millions d’emplois!!
          Les pays de Visegrad (PL, CZ, H, SK)sont les seuls à avoir un excédent avec l’Allemagne. Que la démographie soit vacillante à l’ESt, cela change quoi au raisonnement ?
          Alors, moi, je ne m’improvise pas chef d’orchestre pour diriger les noces de Figaro. Pour ce qui te concerne, contente toi de lire Pif le chien, car, manifestement, au delà, tu poete plus haut que tes possibilités!

        • 5 Septembre 2016 à 20h53

          Fioretto dit

          Super maintenant on a déjà changé de sujet on est sur l’économie, et les plaques d’immatriculation sont une preuve de l’afflux de migrants de pays de l’est. Ici on parle de démographie. Les violeurs de cologne étaient bien des marocains et des algériens immigrés en Allemagne. Les millions de musulmans en Allemagne vont y rester et c’est pas les démographies vieillissantes de l’est qui vont changer la donne.

        • 5 Septembre 2016 à 21h12

          kelenborn dit

          Mais t’es vraiment plus con que con !!! Même Eugene c’est un génie à côté de toi!!
          L’auteur de l’article pose la question de savoir si Merkel, sanctionnée par les électeurs pour des raisons tenant à l’accueil d’un million d’apprentis barbus est POLITIQUEMENT MORTE. est ce clair ou vais je trop vite ?
          Il répond non car il suffit de regarder les résultats pour constater que la CDU perd assez peu tandis que la gauche se prend une grosse baffe. COMPRIS?
          Pourquoi Merkel n’est-t-elle pas plus sanctionnée ? Réponse probable: elle a divisé le chômage par deux (à la différence de Petite Fraise aussi incapable de traiter le chômage que le terrorisme) CLAIR?
          Comment a-t-elle fait? En transformant l’Europe de l’EST en espace vital de l’économie allemande. Mais Kohl avait commencé et Schröder continué!!!
          Bon maintenant, si t’as toujours pas compris cela relève des soins palliatifs!!!
          Pour ce qui est de ma germanophilie , je ne suis pas certain que le fait de parler de Lebensraum, concept hitlérien soit une manifestation très amicale de mes sentiments
          MK