André Gerin: “Je suis un coco qui a mal tourné” | Causeur

André Gerin: “Je suis un coco qui a mal tourné”

HLM de Vénissieux: des soviets à la charia

Auteur

Luc Rosenzweig

Luc Rosenzweig
Journaliste.

Publié le 14 février 2017 / Société

Mots-clés : , , , ,

Communiste de toujours, l'ancien député-maire de Vénissieux a longtemps cru que le drame des quartiers populaires avait uniquement des racines sociales. Aujourd'hui, il combat l'islamisme radical et ses complices d'extrême gauche.
andre gerin venissieux islam immigration

André Gerin.

André Gerin, 70 ans, dont cinquante-deux avec une carte du parti communiste français en poche, entretient aujourd’hui quelques doutes sur l’imminence de l’arrivée de ces « lendemains qui chantent » dont sa jeunesse fut bercée, mais il croit encore que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. C’est donc par un sombre matin d’hiver glacial qu’il invite l’envoyé de Causeur à le rencontrer au local où il tient sa permanence hebdomadaire, celui de la section du parti communiste de Saint-Fons, dans la banlieue est de Lyon, une commune voisine de Vénissieux, son fief politique de toujours. Même s’il a, en 2009, abandonné son mandat de maire de Vénissieux à sa première adjointe Michèle Picard, et ne s’est pas représenté en 2012 à celui de député de la 11e circonscription du Rhône, qu’il représentait au palais Bourbon depuis 1997, André Gerin tient à rester au contact de ses anciens électeurs, à écouter ceux qui lui ont toujours fait confiance, et éventuellement à leur donner un coup de main quand ils sont dans la panade. On ne se refait pas…

Des lectures peu orthodoxes

Dans le bureau du secrétaire de section, on arbore toujours, accroché au mur, le drapeau rouge frappé de la faucille et du marteau de la défunte URSS. Mais c’est avec, en mains, une presse du matin fort peu orthodoxe en ces lieux qu’André Gerin fait son entrée : Le Progrès, seul quotidien local et… Le Figaro, organe national de « l’ennemi » de classe. « Je suis un coco qui a mal tourné ! » explique-t-il d’emblée, comme s’il avait perçu la surprise intérieure de son hôte devant ce comportement sacrilège. Mal tourné, peut-être, mais pas retourné sa veste après s’être aperçu, à l’instar de Serge Gainsbourg, qu’elle était doublée de vison ! Ce n’est que très récemment, en effet, qu’André Gerin et son épouse ont quitté leur appartement HLM de la cité des Minguettes, à Vénissieux, qu’ils occupaient depuis 1968, pour emménager dans un immeuble de cette même ville, construit pour favoriser l’accession sociale à la copropriété. « Mal tourner », pour lui, signifie se défaire des schémas ossifiés de la vulgate du PCF d’aujourd’hui, « un parti à l’encéphalogramme plat ! » constate-t-il, amer, pour aller chercher des réponses à ses interrogations dans des lieux malfamés aux yeux de ses « camarades » : Le Figaro, Causeur et L’Esprit

[...]

  • causeur.#43.bd.couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 43 - Fevrier 2017

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur.#43.bd.couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 14 Février 2017 à 19h13

      bourbons dit

      Pourquoi islamisme radical il ni a qu’un islam, un prophète, un coran .a vous de voir…

    • 14 Février 2017 à 12h29

      alain delon dit

      Drame du Music-Hall: André Gérin, un cloclo en mal de tournée

    • 14 Février 2017 à 12h26

      xanthippe dit

      Il peut faire méa culpa, maintenant que Vénissieux est devenu le bled, pendant des dizaines d’années il s’est acharné à détruite cette ville et maintenant il combat ce qu’il a installé. Toute cette racaille qu’il a récupéré, il y a 35 ans de cela, venait de villeurbanne, de chez Charles Hernu qui était maire de cette ville, lui s’en est débarrassé, et gérin dans sa grand générosité, payée par les habitants de vénissieux (très grosse communauté espagnole, réfugiée communiste à cause de franco), les a accueilli en leur léchant les babouches et maintenant cette ville est irrécupérable, comme beaucoup d’autres actuellement Son cas, c’est un peu comme ces francs-maçons (grand maitre du grand orient dont le fils est chez les LR), qui ont combattu toute leur vie : l’Eglise, et qui se font enterrer en grandes pompes en la cathédrale de Paris. Non, ce n’est pas un type bien

    • 14 Février 2017 à 11h56

      L'Ours dit

      J’ai longtemps honni celui qui fut mon maire pendant quelques décennies (surtout celui de mes parents).
      Ce qu’il dit aujourd’hui, je l’ai écrit cent fois sur Causeur depuis ses débuts!
      Et c’est pourquoi j’ai horreur qu’on mette tous les immigrés dans le même panier. C’est pourquoi j’ai horreur qu’on parle de logements pourris. C’est pourquoi j’ai horreur qu’on parle de ghetto.
      Les problèmes ont commencé à Vénissieux avec l’arrivée massive des musulmans d’afrique du nord. “Voyouserie” d’abord avec le substrat de la culture musulmane, puis islam avec le substrat de la culture du trafic!
      Les communistes ont abandonné les prolos au profit de ‘lislam, Gérin comme les autres (qu’il relise donc les journaux émis par la mairie), et le chômage a bon dos pour expliquer le phénomène racaille!
      Ce que nous avons devant nous, c’est le choléra de l’islam, et les musulmans qui ont les yeux ouverts et veulent vivre en bons Français devraient être les premiers à tirer la sonnette d’alarme, avant tout en osant regarder en face leur religion.

      • 14 Février 2017 à 12h17

        golvan dit

        @ l’Ours
        Mais vous savez très bien que les musulmans ne peuvent en aucun cas prendre parti publiquement pour des non-musulmans contre des musulmans.
        Et ça n’est pas près de changer, puisque c’est consubstantiel à l’islam.
        Les apostats de l’islam qui cherchaient refuge en France se rendent compte, totalement désabusés, que les ordures qu’ils fuyaient ont pignon sur rue en France, et sont aidés par toute la gauche française, sans oublier les couilles molles de la fausse droite.
        Par “fausse droite” j’entends ceux qui n’osent pas contredire la gauche de peur d’être conspués par la presse.

        • 14 Février 2017 à 12h25

          Ambrosius dit

          Exactement, l’Ours et volcan, exactement… que faire devant tant d’ignominie set de veulerie?

      • 14 Février 2017 à 15h03

        Angel dit

        Bonjour l’Ours,

        J’ai pense a vous en lisant cet article l’Ours

        Depuis 2008 vous en aviez parler.

        Salut Mon Ami,

        Angelko

    • 14 Février 2017 à 11h42

      Lazare dit

      André Gerin, un homme bien.

      • 14 Février 2017 à 21h30

        Bacara dit

         Oui, parce que j’ai comme beaucoup d’autres partagé ses illusions. Nous avons totalement méconnu le poids de la religion musulmane et à quel point cette dernière pouvait être un frein omnipuissant à l’accession de ces populations à la liberté de penser. 

    • 14 Février 2017 à 11h38

      Ambrosius dit

      « Les bien-pensants et les ultra-gauches cherchent à nous convaincre qu’il s’agit d’une révolte de jeunes humiliés et que leur djihad n’est rien de plus qu’une révolte identitaire, doublé d’une révolte adolescente, écrit-il. Or nous n’avons pas connaissance de revendications sociales ni de sollicitations politiques. En revanche, prolifère le discours antifrançais, anti-occidental, antijuif, antipolice. ». Pourvu que les Sancho Torquemada et autres Idiots gènes sachent se reconnaître dans ces accusations criantes de vérité! 

      • 14 Février 2017 à 13h10

        Sancho Pensum dit

        Pourquoi exclure certaines explications au profit exclusif d’autres ? Toutes les explications sont judicieuses pour expliquer que de jeunes abrutis puissent espérer trouver quelque chose de positif dans le djihad.
        Contrairement à vous, je n’exclue rien. On est face à un mouvement hyper-sectaire, et tout le monde sait bien que dans ce cas de figure, tout est “bon” à prendre pour des esprits fragiles.

        • 14 Février 2017 à 22h53

          Bacara dit

          Ce n’est pas “un mouvement hyper-sectaire” , c’est une excroissance de l’islam , sinon, vous ne parleriez pas de “djihad”. 

    • 14 Février 2017 à 11h28

      Ambrosius dit

      Cet article devrait constituer une lecture obligatoire pour tous les petits “idiots gènes“ de la République. Et à ce propos, qu’en pense Sancho Torquemada?

      • 14 Février 2017 à 13h03

        Sancho Pensum dit

        N’ayant pas acheté le décodeur Causeur, je ne peux légitimement pas en dire grand chose. Sinon que je sais gré à Gérin d’avoir été un des initiateurs de la loi contre la burqa.