Juppé vu du Front | Causeur

Juppé vu du Front

Pour le FN, Juppé est l’adversaire idéal

Auteur

Olivier Prévôt
anime le site et la revue L'Esprit de Narvik et le blog Les Carnets de Betty Poul sur Causeur.

Publié le 15 juin 2016 / Politique Société

Mots-clés : , , ,

Alain Juppé est persuadé d'être le mieux placé à droite pour battre Marine Le Pen. Les militants du FN pensent exactement le contraire. Reportage.

Marine le Pen aux côtés de Nicolas Bay (gauche) et Florian Philippot (droite) au pied de la statue de Jeanne d'Arc à Paris, le 1er mai dernier. (Photo: SIPA_00753927_000007)

Non, le Front national n’est pas un parti comme les autres. C’est le parti de mon copain Jean-Paul. On s’est bien sûr disputés quand, après son divorce, il a trouvé dans ce militantisme alors sulfureux des consolations que je réprouvais. Mais il n’a pas lâché l’affaire, me relançant de temps à autre, notamment quand les activités du parti lui donnaient l’occasion de monter à Paris. Jean-Paul était bien décidé à me montrer qu’une fois de plus j’avais tort – sienne vérité depuis nos 14 ans et qui balaye un champ large allant de ma préférence pour certains types de vélos à mon goût pour la viande d’agneau, en passant par le cinéma, la politique… Son parti, donc, n’était pas ce qu’on en disait. Un jour, moi aussi, à ses côtés de préférence, j’agiterai mon petit drapeau tricolore. Vaincu ou convaincu, je céderai.

Pour Jean-Paul, ce 1er mai, c’est le grand jour.

[...]

>>> Retrouvez en cliquant ici l’ensemble de notre dossier « Juppé : le pire d’entre nous ? »

  • causeur.#36.couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 95 - juin 2016

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur.#36.couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 18 Juin 2016 à 14h32

      Philibert17 dit

      L’islam de Michel Onfray et d’Alain Juppé : même combat ?

      Tout le monde a en mémoire la façon dont Michel Onfray a rappelé à l’ordre et à ses responsabilités Alain Juppé sur le plateau de Canal Plus en mars 2015 à propos du Coran, Alain Juppé, ancien premier ministre, « confessant » qu’il n’avait pas lu le Coran tout en ayant bien entendu un avis éclairé sur la question musulmane. Pire même, Alain Juppé (ancien élève des plus grandes écoles françaises) déclarait lors d’une interview donnée au Parisien en août 2015 que la lecture du Coran lui paraissait « difficile » et qu’« une vague connaissance du Coran était suffisante ».

      À l’opposé, il est incontestable que Michel Onfray s’est penché sérieusement sur la lecture textes sacrés musulmans. Toutefois, et pour une raison inexplicable, celui-ci semble finir par rejoindre très curieusement la conclusion d’Alain Juppé sur la compatibilité « espérée » de l’islam avec les valeurs de la France.

      http://islametoccident.fr/?p=2624

      • 18 Juin 2016 à 17h26

        Rico dit

        Bonjour.

        Chassez le naturel,il revient au galop.

        C’est le passage obligé dans toute carrière (notamment celle qui évolue dans la bobosphere-gauchiste) de s’inquiéter de ses propres erreurs passées…mais ne parvenant pas a couper le cordon avec ce qui a crées ces erreurs.

        La mièvrerie bisounours et surtout l’ avilissement au système qui les fait vivre.

        Ne pas dépasser les lignes pour ces gens la reste la règle de notre “démocratie” afin d’éviter la mise en quarantaine d’un système qui vous enrichit grassement quand la vérité vous tue comme le sort réservé au poète de la chanson de Bécaud.

        Une ruade de temps a autres ne font pas de vous un étalon et Onfray n’a fait que suivre a distance l’air du temps d’un Zemmour,bien plus crédible et incisif qui en a suivi d’autres avant lui.

        Parions que si demain,le rejet de l’Islam et ses contraintes liberticides,devenait la règle politique en France fort d’une soudaine clairvoyance,les gens comme Onfray,de tiède passeront a plus stricte que le plus stricte des Islamophobe patenté actuelle,tant et que cette appellation ne relève aucunement d’une quelconque véracité scientifique,politique ou intellectuelle.

        Pour les intellectuel comme Onfray,la soupe est trop bonne pour cracher dedans. 

         Quand a Juppé Ali…problème de prostate sans doute qui a ramolli plus que jamais sa matière grise et renforcé son mépris des Français pour encenser ce qu’ils rejettent (les Français) tel que cette religion anxiogène et menaçante.

        Depuis sa phrase parlant de haine viscérale a l’encontre du FN dénonçant les ratés de sa politique d’immigration sous le RPR…celle ci,sa haine,s’est sans aucun doute étendue plus encore au vu des scores de ce dernier,au point de le voir préféré aujourd’hui la menace Islamique et encenser cette doctrine mortifère que les Français rejettent avec réalisme.

        En d’autres temps,autres lieux,ce comportement était jugés pour le moins déshonorant prompt a rendre des comptes au peuple meurtris.

         Cordialement. 
         
         
         

      • 19 Juin 2016 à 16h26

        douce France dit

        Ce qui m’empêche pas Onfray d’écrire un invraisemblable :Penser l’islam…….!!

    • 16 Juin 2016 à 16h01

      Rico dit

      Agiter ce leurre politique d’Ali Juppé n’empêchera pas le retour d’un incompétent a tout les niveaux en la personne de Sarko…le prochain du binôme UMPS incontournable.

        – une dette qui s’est accélérée pendant son quinquennat au rythme de 120 milliards par an.
        – un déficit budgétaire croissant, une production industrielle en baisse de 10%, un déficit commercial représentant 70% du PIB, un chômage qui a dépassé allègrement le cap de 10%.
       - une immigration massive et un record de naturalisations en Europe : 2007 : 132 002 ; 2008 : 137 452 ; 2009 : 135 842 ; 2010 : 143 275. – 600 milliards de dette supplémentaire en cinq ans ; – Fiscalité : + 75 milliards d’euros de cadeaux fiscaux (2007 : « Je n’augmenterai pas les impôts, mais au contraire ferai tout pour les baisser »)
       - Sarkozy a fait modifier un article de la Constitution française qui imposait un référendum pour tout nouvel élargissement de l’UE. Sarkozy a privé ainsi les Français de leur droit
       - Sarkozy a poursuivi les négociations avec la Turquie en vue de son adhésion à l’UE. Il a versé 150 millions à la Turquie au titre de sa “pré-adhésion”
       - 5 395 000 de demandeurs d’emploi (toutes catégories comprises et Dom/Tom compris), d’après le rapport de la DARES de septembre 2012. (2007 : « Je vous ai promis le plein emploi, je vais me battre pour le plein emploi »)
      - 8 millions de pauvres et de précaires : (2007 : « Je veux être le Président de l’augmentation du pouvoir d’achat »)
      - La République irréprochable : + 172% de hausse de salaire pour le chef de l’Etat (2007 : « Je veux une République irréprochable »)
      - Explosions de la criminalité comme du terrorisme.
      - L’UMP a grassement subventionné SOS Racisme, la LICRA, le MRAP, Act Up, le CRIF.

      Sarkozy a camouflé ce désastre national derrière la gesticulation médiatique et la propagande de ses marketeurs grassement rémunérés sur le dos des contribuables.

      Un beau bilan ma foi et c’est pas finis car y’en encore pour les curieux et c’est pas le FN tout ca

      • 16 Juin 2016 à 16h53

        LOUPI dit

        Pis faut pas oublier les inondations pis les tempetes de grele. La cata du Paris-Rio et les arbres arrachés par la tornade. Pis la mort de Louis XVI….

        • 16 Juin 2016 à 18h36

          Rico dit

          Ah bon…ça aussi c’est lui!!!!!

          Eh bé!

    • 16 Juin 2016 à 13h02

      sheldon dit

      Il a raison si il ajoute les votes de la gauche “libérale”, du centre gauche, du centre droit et des gens de droite qui ne se seront pas ralliés à Debout la France et au FN. En ce qui me concerne je n’attends rien de Juppé : de la droite tiède qui fera une politique centriste fondée sur le “vivre ensemble” et vite perturbée dans ses rangs pour savoir qui pourra se présenter en 2022 vu l’ age de Juppé. Mais en face de Le Pen ou de Mélanchon (eux deux ayant la même politique économique) je me résoudrais à le préférer tout en sachant bien que ce sera encore 5 ans pour rien !

      • 16 Juin 2016 à 14h03

        marcopes dit

        ah parce que la gauche libérale existe ? le socialisme n’est plus de gauche et il se rapproche de plus en plus de l’extrême droite dans les actes , 49.3 , interdiction de manifester ; ils doivent bien se marrer au front national

      • 16 Juin 2016 à 15h42

        Rico dit

        @sheldon

        “…eux deux ayant la même politique économique.”

        Les propositions du FN sont accompagnées du principe de préférence nationale ou de mesures sécuritaires, ce qui n’est pas le cas du programme du Front de gauche.
         Si le discours eco vous parait a Gauche (ridicule),lisez tout de même le programme FN vis a vis du FG pour ne pas répéter les poncifs de la sphère mediatico-UMPS qui a défaut d’être discréditer depuis des décennies de mandats coupable d’une dette Française abyssale et d’une immigration mortifère,que nous,vous et vos enfants devront assumer,évitons comme les Ripoublicains de caricaturer a coup de boule de cristal l’éventualité du programme FN qui leur fait si peur car courageux et se moquant du politiquement correct d’usage qui plombe notre pays.

        Ex,et pas des moindres:

         Quand le candidat du Front de gauche propose de rembourser, sans condition, 100 % des dépenses de santé, de “corriger” les limites de la couverture maladie universelle (CMU) et de revenir sur le droit de timbre pour l’accès à l’Aide médicale d’Etat (AME), Marine Le Pen promet la suppression de l’AME et un délai de carence d’un an de résidence en France pour pouvoir bénéficier des avantages de la Sécurité sociale.

        L’immigration.

        Sur ce sujet, absolument aucune convergence non plus et croyez moi,ce budget et autres droit d’asile  pèsent  a un point inimaginable sur nos dépenses publique pouvant permettre une aide conséquente dans le secteur d’entreprises et de l’emplois.

        Le FN veut rendre impossible la régularisation des clandestins.

        Le FG veut “rétablir” le droit au regroupement familial.Il souhaite un “respect intégral et automatique” du droit du sol dès la naissance.

        Le FN veut le supprimer.

        Les sujets sociétaux,sécurité,Européen etc…sont rigoureusement dissociables et la stratégie d’affilier le FG au FN qui restent a ce jour le premier parti de France face aux parties de l’UMPS Europeiste avant tout est un non sens.

        Si nos échecs ne sont pas le FN,le FG est coupable.

    • 16 Juin 2016 à 12h06

      vieuxchameau dit

      Dans les circonstances actuelles, je vote pour une grève générale des urnes afin de tous les ridiculiser. Vu le mépris des politicards de tous les partis (y compris le FN), vu le cynisme étalé au grand jour de tous ces gens là, je préfère ne pas voter car depuis 1974 voire même avant: on a assez donné! Sauf si Mr Guaino se présente directement à la présidentielle, j’irai peut être glisser un bulletin à son nom……

      • 16 Juin 2016 à 13h06

        Rico dit

        “Mr Guaino se présente directement à la présidentielle, j’irai peut être glisser un bulletin à son nom……”

        Pas très crédible tout ça, surtout pour remettre au cas ou vos espoirs a un faire valoir du Sarkosysme qui a crédité de par sa fidélité droite-molle et son soutien inaliénable malgré sa posture “critique stratégique” a ce dernier,tout les accords catastrophique Gouvernementaux et Européens en matière d’économie,de délinquance,de justice et surtout d’immigrations en passant par le CFCM.

        Ils ont largement contribues au déclin de la France et continueront cette maudite feuille de route Européenne mondialistes immigrationniste, par volonté plus qu’obligation.
         
        Sans oublier lors d’un des discours de Sarko,écrit peut être par Guaino,l’obligation de métissage qui n’est pas un choix mais un impératif.

        Décidément,on croit toujours régler nos problèmes avec ceux qui les ont crées.

        Nous avons le pays que nous méritons et en premier lieue par les urnes.

        Pour moi ce sera sans eux.

        Cordialement. 
             

        • 17 Juin 2016 à 4h09

          Livio del Quenale dit

          Sacré Jean Paul! Toujours le même.
          Est-ce que seulement, Tamarine en veut du pouvoir?
          Ne se contenterait-elle pas du confort que rapporte les cotisations de son parti.
          Et ne sont-ce pas plutôt ses lieutenants qui rêvent de l’Élysée pour elle et pour eux les postes de ministres ?
          Les pauvres qui ne sont pas du sérail ne savent , peut-être pas … qu’ils sont sur un siège éjectable.
          -
          Malheureusement pour nous, la force de hollande et sa chance, est qu’il n’y a pas de candidat apte et probe dans la concurrence qui lui soit opposée … pour le moment.
          -
          Pour l’instant le “plus grand parti de France” n’est qu’une vue de l’esprit, vu que plus de la moitié de ses sympathisants sont en grande partie des mécontents ou des nigauds qui vous disent on a pas encore essayé le FN . Ont-ils essayé de manger de la sciure de bois ? au début peut-être que ça “passerait” et puis peut-être qu’ils seraient morts avant de savoir si c’était bon ou mauvais pour eux, “mais au moins auraient-ils essayé” diront les optimistes.
          Oui, mais, certaines expériences sont redoutables.
          -
          La société civile est plaine de gens capables et honnêtes exigeons qu’ils puissent faire acte de candidature, et ce, contre la confiscation des élections par les politicards, Juppé en tête, puisqu’il est sur la sellette sur ce fil.

        • 17 Juin 2016 à 11h57

          Rico dit

          @ l’ami de jean paul?

          Ne se contenterait-elle pas…!

          Et ne sont-ce pas plutôt ses…!

          Ne savent , peut-être pas…!

          …la moitié de ses sympathisants sont en grande partie des mécontents ou des nigauds…!

          …au début peut-être que ça “passerait” et puis peut-être qu’ils seraient morts…!

          Peu de certitude mais beaucoup de questionnements d’une naïveté confondante dit donc et je dirai même que ta vision genre marc de café n’est en rien argumenté ni crédible,alors creuse un peu fainéant pour avoir l’air de connaitre le sujet plutôt que de colporter ou de caricaturer des stupidités de ce style.

          “Oui, mais, certaines expériences sont redoutables.”dit tu.

          Ta vie privé ne nous regarde pas…heu,Arthur!

          Pour conclure,je te rappellerai ce bon vieux Colluchi dans un de ses sketchs qui disait a peu près ce langage…

          Quand on a rien a dire,on ferme sa g…!

          Ou si tu préfère ce proverbe chinois disant:

          Quand on a rien de mieux a dire que le silence,on ferme (idem)!

          Heu!Je peux…  
           

    • 16 Juin 2016 à 11h50

      munstead dit

      Le Juppé-bashing continue dans ces colonnes. Aujourd’hui, c’est Juppé vu du Front. Article agréable à lire, mais dont la conclusion n’est qu’un dérapage incontrôlé. Il est quasi certain que Juppé face à MLP gagnerait. et ce n’est pas l’opinion d’un frontiste en fin de repas qui peut amener à modifier l’analyse de tous les sondages, de toute l’histoire électorale récente.

      • 16 Juin 2016 à 12h08

        salaison dit

        à voir !…… ce n’est pas si sûr que ça en a l’air

      • 16 Juin 2016 à 13h06

        flophi dit

        Libre à vous de vouloir encore vous humilier, laisser le pays végéter 5 ans de plus avec Juppé à l’Elysée.
        Ceci dit, ce n’est pas pour autant que je prendrais ou voterais pour un candidat FN.

    • 16 Juin 2016 à 11h48

      salaison dit

      “Jupé” ?????? un ringard “Chirachien” (l’orthographe est volontaire!)parmi d’autres! (et à Droite ils sont forts -à Gauche aussi remarquez-)

    • 16 Juin 2016 à 11h31

      Saint-Romain dit

      Le FN n’est pas un enjeu pour la droite.
      Il est plus que probable que le candidat de droite sera face au FN au second tour et que le scenario de 2002 se reproduise avec une ampleur qui dépendra du candidat de droite.
      L’enjeu est donc celui des primaires de la droite.
      Or une candidature de Sarkozy est le seul espoir du PS. Car n’oublions pas que Hollande sait très bien qu’il a été élu par défaut par rejet de Sarkozy. Ce qui explique peut-être que depuis 4 ans, il se demande ce qu’il fait là.
      Et les raisons du rejet de Sarkozy demeurent.
      En conclusion, soit Sarkozy se présente et le PS a une chance, soit il ne se présente pas et c’est son concurrent qui est élu. Et c’est bien ce qui l’exaspère et son exaspération ne fera que monter or Sarkozy n’est pas toujours très maître de lui-même et il finira par faire une boulette qui nous amènera un Hollande-bis sur un plateau.

    • 16 Juin 2016 à 11h31

      marcopes dit

      quand on voit l’insignifiance des partis qui se succèdent par alternance , ces derniers vont avoir bien du mal à faire campagne en désignant le fn comme les plus mauvais ; le fn le serait alors dans leurs mots alors qu’eux le sont dans leurs actes

    • 16 Juin 2016 à 11h25

      Leboulonnais dit

      Je pense qu’un duel avec Sarko serait + amusant : les gôchistes donneurs de leçons voteraient ils pour lui ? Ils l’ont trop haï 5 ans durant pour lui apporter ensuite leurs suffrages. Et le positionnement économique du FN leur donnera bonne conscience pour s’abstenir.
      C’est pour JUPPE, parfait rad-soc, que les électeurs socialistes pourraient voyer.
      On voit bien là avec ces 2 barons UMP comme le jeu est trouble.

      • 16 Juin 2016 à 14h00

        marcopes dit

        vous confondez socialisme et gauche ; votre opinion sur le soit disant goooochisme est donc faussé et l’appellation est d’un autre age ; tout les gouvernements qui se succèdent par alternance sont à la botte de la finance au cas ou cela vous aurez échappé

        • 17 Juin 2016 à 4h24

          Livio del Quenale dit

          Sauf que la gauche a pu faire étalage pendant 4 ans de son incroyable conformisme suiveur soit par stupidité, naïveté ou pire par conviction d’un idéal qui nie la réalité.

    • 16 Juin 2016 à 8h14

      C. Canse dit

      Bof, ça vous a un petit air de chez Causeur, cette chronique, et c’est rigolo. :-)
      Chronique ordinaire de gens ordinaires d’un parti qui se veut ordinaire ? 

    • 16 Juin 2016 à 0h59

      nedobejkine dit

      Sur le fond il a sans doute raison mais Juppé ne passera pas les fourches caudines de la primaire LR. Il va s’effondrer devant Sarkozy. Jamais Juppé ne tiendra dans une campagne électorale et j’ai toute confiance en Sarkozy pour qu’il déterre une boule puante façon femme de ménage guinéenne dans un palace new yorkais , suivez mon regard qui vous carbonise défintivement. On n’a pas viré Pasqua de Neuilly à 28 ans pour rien.

      • 17 Juin 2016 à 4h55

        Livio del Quenale dit

        Pauvre Juppé, vieil amoureux éconduit, qui ne sait pas que Les dinosaures de la politique sont tous grillés! de droite ou gauche, les français n’en veulent pas.
        Quant au FN, il ne passera pas le Rubicon, aussi ce sera un quadra ou moins jeune, de droite, peu marqué, voire très connu mais jusque là en retrait, mais engageant et ferme, qui va se distinguer et peut être venir sur le devant de la scène , dans les mois à venir.
        S’il y en a un, c’est le moment, qu’il profite de l’occasion , c’est une fenêtre de “tir” très favorable pour lui, s’il avait quelque ambition et capacité.