Quand Juppé se tweete une balle dans le pied | Causeur

Quand Juppé se tweete une balle dans le pied

La fébrilité de Juppé et son équipe révélée par un lycéen potache

Auteur

Gil Mihaely

Gil Mihaely
est historien et directeur de la publication de Causeur.

Publié le 08 juin 2016 / Politique

Mots-clés : , , , , ,

Si Alain Juppé et les siens ne peuvent résister à un petit pétard mouillé envoyé sur Twitter par un simple lycéen, seront-ils capables de remporter une guerre électorale autrement plus rude?

Alain Juppé, début mai 2016, lors d'une conférence de presse à Bordeaux (Photo : SIPA.00756566_000012)

Dans la nuit de dimanche à lundi, un jeune ardéchois de 17 ans connu sur la toile sous le pseudo de Candide, a publié un gag : un faux tweet signé Alain Juppé dans lequel il souhaite un « bon ramadan à tous mes frères et sœurs en islam ».

Cependant, ce lycéen, habitué à ce genre de montages, qui se veulent satiriques, ignorait – ou bien oubliait – le mot de Desproges : « On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui ». En moins de 24 heures, ce faux tweet, très partagé, est devenu l’un des sujets les plus discutés sur le réseau de micro-messages. Si nous évoquons cette petite blague, ce n’est pas pour parler de l’humour militant du lycéen qui s’est justifié en disant vouloir « s’amuser du cliché selon lequel Alain Juppé serait très islamophile, selon l’extrême droite », mais bien politique, car la réaction d’Alain Juppé et son équipe à cet incident apparemment insignifiant nous en dit beaucoup sur le maire de Bordeaux candidat à primaire des Républicains et peut-être à la présidence.

Le premier à réagir a été Gilles Boyer, directeur de campagne du maire de Bordeaux. Selon le bras droit de Juppé, le compte Twitter de ce dernier a été tout bonnement « hacké » (il a depuis effacé ce message, ndlr).

Une information fausse, démentie quelques heures plus tard quand l’identité de l’auteur du faux tweet a été révélée. C’est à ce moment qu’Alain Juppé lui-même est entré en scène en annonçant avoir porté plainte contre X dans un commissariat de police de Bordeaux. De son côté Candide, et ce n’est pas surprenant, a jugé cette réaction un peu trop sévère, s’étonnant dans un article du site Buzzfeed qu’« un homme ayant 35 ans de vie politique derrière lui porte plainte contre un montage d’un ado de 17 ans qui n’est pas même injurieux. Cette histoire ne l’honore pas. »

C’était aussi l’avis de plusieurs internautes qui, trouvant la réaction du maire de Bordeaux disproportionnée, ont lancé une petite campagne de soutien au lycéen ardéchois via le hashtag #FreeCandide. Finalement, Benoist Apparu, a essayé de tourner la page. « Dont acte, le jeune s’est excusé donc il n’y aura évidemment pas de suites par rapport à ça » déclarait ce matin sur France Info l’ancien ministre qui soutient la candidature de Juppé.

L’équipe Juppé se noie dans un verre d’eau

L’impression que nous laisse cet incident de prime abord dérisoire est que Juppé et son chef d’état-major se sont noyés dans un verre d’eau, tant le nombre d’erreurs commises en si peu de temps est impressionnant, surtout par rapport au problème qu’il leur a fallu réglé. Tout d’abord le directeur de campagne annonce une fausse information. Pourquoi ? A-t-il réagi sans consulter les personnes chargées du numérique dans l’équipe de campagne ? Et s’il l’a fait, celles-ci l’ont-elles mal renseigné ? A ce premier dysfonctionnement s’ajoute la décision hâtive de porter plainte. Comment a-t-elle été prise ? A l’évidence, il s’agit d’une erreur car de la position de victime d’une mauvaise blague qui est une opportunité en or pour le candidat de gagner des points, Juppé et son équipe se sont mis très vite dans une situation où ce sont eux les persécuteurs d’un jeune lycéen maladroitement antiraciste, obligés de mener en urgence une opération rétropédalage pour sauver les meubles. Tout cela révèle une grande nervosité de la part d’une équipe de campagne où la communication entre l’état-major et les autres membres n’est pas très fluide. Et, au passage, voilà réduit en miettes, en quelques heures seulement, tout leur travail visant à rendre Juppé « djeun’s compatible ».

Mais tout cela est encore plus intéressant quand on prend un peu de distance. En fait, cette affaire ridicule arrive à un moment où, pour la première fois depuis longtemps, la campagne Juppé ne ressemble pas à une promenade de santé. D’abord ce sont les sondages qui depuis quelques semaines sont moins favorables. Ensuite c’est François Baroin qui rejoint Nicolas Sarkozy en « balançant » sur le « meilleur d’entre nous », rappelant que les « enfants » de Chirac ne partagent pas nécessairement ni l’amour fraternel ni le jugement et les préférences de leur père en politique. Et puisque, comme l’a justement observé le mari de Bernadette, « les emmerdes, ça vole toujours en escadrille », la question identitaire, un sujet très sarkozyste qui est le talon d’Achille d’Alain Juppé, fait également son retour à l’ordre du jour (et l’affaire du faux tweet n’est d’ailleurs pas complément étrangère à cette problématique). Les plus vigilants ajouteront à cette liste la question que le Monde, pourtant temple du conformisme, a osé mettre à sa une récemment : « Alain Juppé guetté par la “balladurisation” » ?

Les équipes de Juppé se préparent à deux campagnes dures, violentes et brutales : la primaire des Républicains et l’élection présidentielle. Pour le moment nous sommes toujours dans une « drôle de guerre », c’est-à-dire que les hostilités n’ont pas vraiment débuté. En clair, on n’a pas encore commencé à tirer vraiment. Or, le premier pétard, de surcroît un peu mouillé, envoyé sur Twitter par un gamin potache, fait perdre la tête à l’état-major. Les conséquences ne sont pas très graves. Mais si les choses ne changent pas rapidement – ce qui est possible uniquement s’il ne s’agit pas d’un problème plus profond et irrémédiable de caractère et de méthodes de la part d’Alain Juppé et de sa garde rapprochée – on peut légitimement se poser des questions sur la capacité de cette équipe d’emporter des combats autrement plus rudes. Ou de diriger un grand pays.

>>> Retrouvez en cliquant ici l’ensemble de notre dossier « Juppé : le pire d’entre nous ? »

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 12 Juin 2016 à 17h08

      salaison dit

      c’est pour ça qu’on ne veut plus d’un Hollande (!!!!!), d’un Juppé , Sarkosy ou un Fillon

    • 12 Juin 2016 à 17h04

      salaison dit

      ben…… c’est simple….. “on ne veut plus d’ordures”……!!!!
      (même sous couvert de “bien-pensance”

    • 11 Juin 2016 à 20h00

      sitonia83 dit

      Quel “pauvre” monsieur, qu’il reste à Bordeaux.

    • 11 Juin 2016 à 18h21

      villehardin dit

      Incapables de diriger le pays, c’est une évidence. Mais qu’est-ce que cette république cynique, inculte, arrogante, incompétente, malhonnête et vulgaire peut offrir de mieux que ce vieux cheval de retour qui, au moins, a un bon bilan à Bordeaux ?

    • 11 Juin 2016 à 17h57

      abiess dit

      C’est pourtant ce même M.juppé qui ne voit pas la différence entre le foulard (mantille)que mettait sa mère pour aller à la messe le dimanche et celui de la femme musulmane (hidjab)qui le porte dans les rues pour faire du prosélytisme :juste une question de valeurs ,du genre “aimez vos ennemis “…

    • 11 Juin 2016 à 13h50

      aurore dit

      De toute façon je ne comprends pas que tous ces gens là passent leur temps à tweeter.

      Les plaisanteries n’en sont jamais vraiment …. et la réaction paranoïaque indique bien des choses …..Ce sont les risques du métier …. 

    • 10 Juin 2016 à 2h22

      IMHO dit

      Et si la solution c’était comme dans Good Bye Lenin ?
      Vous savez, le film allemand.
      Je veux dire que, constatant que la réalité est une cause de souffrance pour beaucoup de lecteurs de Causeur, et sans doute pour tout le monde à des degrés divers, je me dis:
      pourquoi ne pas fournir à tous ceux qui le souhaitent une réalité qui les rende heureux ?.
      Causeur en est une ébauche, car on sait, mieux que dans les autres
      médias, y esquiver les nouvelles que les lecteurs ne sont pas désireux d’apprendre .
      Généralisons: des médias et un internet à la carte, customisé comme on dit, en fonction des attentes de chaque auditeur-lecteur-internaute, qui choisirait son profil dans une liste de profils-types, profil qui serait ensuite affiné, bien sur, en fonction de ses réactions à la réalité qu’on lui montrerait.
      Donc, des journaux télévisés, des débats télévisés par profil, des reportages idem, peut-être vingt profils différents.
      C’est faisable, avec la digitalisation et le câble .
      Pour les journaux et les hebdomadaires, il faudrait que tous passent en pure player, une bonne chose en soi .
      Et pour internet, c’est encore plus simple, la restriction d’accès et l’offre sélective serait un jeu d’enfant .
      Chaque identique -je propose qu’on dise ainsi, et non plus citoyen, et que l’on insère un nouvel article dans l’article 16 du Code Civil : tout identique l’est à lui-même et ne peut être contraint à ne plus l’être- aura ainsi le droit à sa France, son monde .
      Ceux qui le voudraient pourraient renoncer à cette protection de leur identité, ce que je ferais, mais ils n’auraient pas le droit d’intervenir dans l’identimonde des autres, ils pourraient continuer à lire Causeur, mais il ne pourraient plus y écrire .
      Bien sur, les identimondes devraient contenir une pincée d’exotisme, mais indolore, c’est l’enfance de l’art .
      En fait on en reviendrait tout bonnement à l’information du bon vieux temps, où les gazettes locales suffisaient à tout.

      • 10 Juin 2016 à 9h54

        durru dit

        Matrix plutôt, non? Un déplacement total dans le monde virtuel.
        Ca devrait vous aller parfaitement, vu que vous ignorez royalement toutes les petites tracasseries quotidiennes.

      • 10 Juin 2016 à 20h20

        Lector dit

        mais c’est déjà le cas IMHO ! Toute personne abonnée strictement qui ne prendrait pas le soin de se faire une revue de presse française voire internationale pour information ne fait que cultiver ses névroses.

    • 10 Juin 2016 à 0h15

      Livio del Quenale dit

      Une preuve de plus de l’inaptitude hors sol de nos politiques professionnels dans leur circuit de candidature jalousement réservé, protégé, d’une coterie sectaire, refusant violemment l’accès à la société civile, la reconnaissance des bulletins blancs comme votes exprimés, et enfin un pourcentage de proportionnelle qui ne soit pas ridiculement faible.

    • 9 Juin 2016 à 14h42

      munstead dit

      ET un article de plus contre Juppé dans Causeur. Un! On aime, on aime pas, mais c’est néanmoins un homme politique de valeur. Alors tout est bon pour le rabaisser, se moquer de lui, de son âge, de transformer une imbécillité tweeté en fait politique du jour. Reprenez-vous! Y-a-t-il un pilote dans l’avion Causeur?

      • 9 Juin 2016 à 17h48

        Muys dit

        Bah, c’est normal de se moquer de l’âge de Juppé : c’est lui qui a choisi de prendre sa retraite, il y a… 13 ans déjà. Il avait alors 57 ans.
        http://www.liberation.fr/france/2003/01/16/juppe-retraite-a-57-ans_427904

        Quand on sait que Juppé veut ramener la retraite à 65 ans, ca en dit long sur la mentalité profonde de ce Monsieur qui profite du système pour lui même mais veut imposer aux autres des choses dont il s’exonère.

        M. Juppé a fait valoir ses droits à la retraite à 57 ans, qu’il en profite pour aller à la pêche et au-revoir.

        • 10 Juin 2016 à 14h03

          munstead dit

          Parce devenir fair de Bordeaux, c’est prendre sa retraite?

      • 9 Juin 2016 à 20h44

        radagast dit

        Juppé est un traître , un hypocrite ou si vous préférez un faux-cul de plus.
        Juppé a prospéré sur les valeurs du gaullisme qui elles même remontent à quelque chose de bien plus profond dans la société française pour mieux les bafouer ensuite.
        Juppé l’européiste , le doctrinaire de la pensée unique , le valet de Bilderberg ne recevra jamais assez d’opprobre et de juste condamnation pour ses crimes.

        • 10 Juin 2016 à 2h30

          IMHO dit

          radagast, c’est pour vous entre autres, que j’ai écrit la tartine ci-dessus. Si l’on y donne suite, vous ne connaîtrez même pas le nom de Juppé, qui n’aura pas été ministre, et vous ne vous ne vous ferez pas mal en le détestant.

        • 10 Juin 2016 à 8h04

          radagast dit

          IMHO
          Je vous remercie d’avoir pris cette peine , l’idée me semble bonne d’un point de vue sanitaire.
          Pour ma part je regrette un peu les temps anciens où l’on punissait les porteurs de mauvaises nouvelles mais bon…
          Ce n’est pas tant l’homme Juppé que je déteste que l’image que l’on est en train de fabriquer de lui pour l’imposer à ” l’opinion” ,et la complaisance qu’il y apporte .
          Cela pourrait valoir pour d’autres.

        • 10 Juin 2016 à 8h11

          radagast dit

          Et je ne vous infligerai pas sous forme de tartine mon habituelle rengaine selon laquelle ce que VOUS appelez réalité est très largement composée d’éléments subjectifs et partiaux (mais parfois relatés de bonne foi )habillés de l’irréfutable mot de REALITE pour en mieux masquer les illusions et les imposer envers et contre tous.
          “Vérité en deçà des Pyrénées erreur eu delà” me semble davantage correspondre à ce que nous pouvons observer en bien des domaines.
          Ou si vous préférez plus moderne référez vous au principe d’incertitude d’Heisenberg .

        • 10 Juin 2016 à 8h15

          radagast dit

          Et pour terminer je réaliserai de moi même votre projet dès lors qu’on me donnera la garantie que le sieur Juppé et ses homologues ne pourront jamais quoiqu’il arrive intervenir ou bouleverser mon identimonde personnel ou celui de mes proches.
          Ce qui est une autre histoire …

      • 9 Juin 2016 à 20h50

        radagast dit

        “un homme politique de valeur” ….pffffffffffff!!!!!!
        Vous en connaissez vraiment , vous, aujourd’hui, des hommes ou femmes politiques de valeur????
        Et quel sens , quelle application, donnez vous au mot “valeur”???
        L’actuel roi du Bhoutan me semble un homme d’une valeur incommensurable en comparaison de l’établissement politico-financier français.
        Un homme ou une femme de valeur apparaîtra peut être parmi nous quand la décomposition de la France sera presque consommée.
        Mais Juppé un homme de valeur…..lesquelles????

        • 10 Juin 2016 à 14h08

          munstead dit

          C’est ça, le grand jeu des débats stériles  à la Nuit debout. Vous utilisez un mot, on vous somme de le définir. Lassant. Vous avez des homme politiques qui n’ont rien dit, rien fait (Chirac), rien osé, rien proposé. Juppé n’est pas de ceux-là. Il a même pris des risques politiques pour ses projets de réforme et a perdu. En cela c’est un homme de valeur dans un sens accepté par tous les dictionnaires. Pas un homme de valeurs comme vous faites semblant de le croire dans votre admonestation?  Un HP qui vaut quelque chose. Vous pouvez ne pas être d’accord. Cécidie, je n’ai jamais voté pour lui de ma vie, ni pour son parti, mais face à la situation actuelle je m’interroge sérieusement.

        • 10 Juin 2016 à 18h43

          Hannibal-lecteur dit

          Munstead, “un article de plus contre Juppé” non, c’est moins contre Juppé que contre la réaction peu pertinente de toute l’ėquipe au tweet du gamin. Et le problème revient sur Juppé, en effet, comment s’y est-il pris pour devenir Ali Juppé? Et surtout que fait-il contre, maintenant? Pas grand-chose…Ou alors c’est qu’il est vraiment pour vivre avec l’Islam? Si oui, c’est qu’il n’a rien compris: à la poubelle Ali Juppé.

        • 10 Juin 2016 à 21h26

          radagast dit

          “Vous avez des homme politiques qui n’ont rien dit, rien fait (Chirac), rien osé, rien proposé.”

          Je suis de ceux qui reconnaissent au moins ce mérite à Chirac , car s’il n’a rien fait comme vous le dites c’est sans doute parce qu’il savait , qu’il comprenait que ce qu’une certaine “élite” attendait de lui , les Français n’en voulaient pas , n’étaient pas prêts à le supporter.
          Et il a eu l’immense honnêteté et le courage d’imposer un référendum sur le T.C.E. contre l’avis de l’établissement.

    • 9 Juin 2016 à 14h31

      manphsaag dit

      Juppé et Bayrou sur le même ticket. Capables de rappeler Ségo et Fafa au titre de l’ouverture. 5 années perdues en négociations et renoncements, règlements de comptes et immobilisme, peut-être Manu en dircom ? Puisse Philae leur mordre les mollets et les fantômes de leurs victimes bouffer leur sommeil

    • 9 Juin 2016 à 14h26

      Ali dit

      Depuis quelque temps CAUSEUR c’est TSJ, “tout sauf Juppé”.
      Points de vue intéressants, mais tous à charge; dommage, j’attendais un peu plus de pluralités ou de controverses.  

      • 9 Juin 2016 à 14h30

        durru dit

        Y’a bien JL qui trouve Juppé potable, l’honneur est sauf ;)

    • 9 Juin 2016 à 14h14

      Letchetchene dit

      Pôvre de “nous” mais pas le “nous” de l’autre “fadade” non le “nous” de chez nous.. Enfin vous avez compris pas la peine de vous faire un dessein , bon le Twitte c’est pas dans le pied qu’il aurai du se le faire c’est dans le cerveau comme cela nous étions tranquille pour un bout de temps!!!
      @2HARDEL
      C’est sur en habitant la Normandie vous ne devez pas en voir souvent des “BELPHEGOR” , mais cela va changer l’An prochain peut-être que l’on va vous en envoyer une centaine de mille ou plus , autant qu’ici à Marseille , comme cela vous aurez en plus du folklore Normand il y aura le Folklore épicée et après ne venez pas vous plaindre de “l’odeur et du bruit”
      Et si vous aimez bien Allah , alors tout les jours au départ de l’aéroport de Marignane vous pourrez prendre un joli “coucou” pour l’un des pays musulmans qui vous conviendra….Attention n’arrivez pas en short c’est mal vu…

    • 9 Juin 2016 à 13h27

      sheldon dit

      “Un très bon Ramadan à tous mes frères et soeurs en Islam”. Que la paix d’ Allah soit sur vous ” ET c’est ce MESSAGE même qui me gêne !
      Version pour chrétiens en l’honneur de Pâques : “Très bonnes Pâques à tous mes frères et soeurs en Christ (ou chrétienté). Que la paix de Dieu soit sur vous ” ????
      Aucun homme politique n’oserait faire un tel tweet car contraire à la loi de 1905 ! Comme il n’est ni prêtre ni pasteur il aurait du dire : “Que la paix de Dieu soit sur nous” : alors là c’est bon pour les candidats à l’élection américaine mais pas en France ! Et de plus c’est ce qu’il reproche à Sarkozy d’oser parler des origines chrétiennes de la France.
      Mais en France tout athée se doit de considérer que l’islam est une religion tellement inhérente à nos concitoyens d’origine outre méditerranéenne que parler de l’islam ne rentre pas dans le cadre de la laïcité, d’ailleurs Juppé est pour le port du voile dans des lieux publics comme les facultés !

      • 9 Juin 2016 à 13h48

        Parseval dit

        “car contraire à la loi de 1905″
        Comment cela ?

      • 9 Juin 2016 à 14h38

        munstead dit

        “Comme il n’est ni prêtre ni pasteur il aurait du dire :” Vous n’avez pas même lu l’article, c’est un faux, un houx. AJ n’a rien dit du tout.

    • 9 Juin 2016 à 13h01

      Theodora dit

      Comme il est vendu à toutes les clientèles minoritares le tweet en question n’est même pas invraisemeblable.
      Voir la réponse de Juppé au “questionnaire” LGBT avant les municipales de Bordeaux en 2014, il cède à toutes leurs revendications, plus clientéliste que ça tu meurs :
      http://www.lgpbordeaux.net/doc/2014/01/reponses-municipales-2014-bordeaux-alain-juppe.pdf

    • 9 Juin 2016 à 11h35

      Alaintassin dit

      Pitié pour la FRANCE surtout pas JUPPE.

    • 9 Juin 2016 à 9h09

      Rico dit

      Juppé n’est qu’un leurre médiatique chargé de donner du sens et de l’épaisseur si l’en ai(au même titre qu’un Fillon absent) afin de créditer une vrai-fausse primaire Sarkosyste.

      Ses propos sur RTL parle d’eux mêmes du reste:

       ”Pourquoi voulez-vous que je me déclare maintenant ? Entre Geoffroy Didier et Rama Yade ?”.

      Deux vieux professionnel de la politique face a lui au primaire,ça a un peu plus de gueule pour rendre crédible sa “petite victoire” dans la famille droite molle avant de viser une fois de trop le sommet de l’état.

      Manque plus que Copé et ses pt’its pains… 
       
       
       

    • 8 Juin 2016 à 23h30

      2HARDEL dit

      Alors….
      Un Cohen, je ne sais plus lequel.
      Un Castelnau, qui n’en loupe pas une.
      Un Mihaeli, carrément grand Vizir.
      Et, si ce n’est déjà fait, ça ne saurait tarder, une Lévy, la Califesse. Sans S à la fin.

      On voit par là que Causeur a d’ores et déjà choisit la cible à neutraliser, à droite, pour la prochaine élection présidentielle. Sauf le Samedi, Jour du Seigneur.

      J’espère pouvoir logiquement en inférer que cette joyeuse équipe soutiendra l’un des deux seuls candidats imprégnés de l’esprit gaullien qui m’est cher : Nicolas Dupont Aignan ou Jean-Luc Mélenchon.
      L’un ou l’autre, en fait, m’irait bien.

      Mais je crains fort, hélas, un coup retors et chafouinosarkozien de la part de cette rédaction, qui devient de plus en plus paranoïaque.
      Causeur est devenu, au fil du temps, un mensuel un brin trop people pour mon goût. Pour ne pas dire bling bling. Et partant, un brin trop euh… communautariste.  
      Voui voui. Je persiste et je signe : communautariste.

      Bref, au bout du compte, carrément  gonflant pour le pauvre goy sédentaire et bas-normand que je suis. 

      Alors, merci pour ce moment, et Shalom Aleichem, ou שלום עליכם, comme vous le sentez.

      Car c’est ainsi qu’Allah est grand, comme disait l’encore plus grand, l’immense  Alexandre Vialatte. 

       https://www.youtube.com/watch?v=-52MWBzal2c 
        

        

      • 9 Juin 2016 à 12h10

        Lector dit

        “Sans S à la fin.” oui c’est à force d’avoir le cul entre deux chaises.

      • 9 Juin 2016 à 12h11

        michel_g dit

        2HARDEL
        Mais Nom de Dieu qu’est-ce qu’ils vous ont fait les Juifs ?

        • 10 Juin 2016 à 0h33

          Livio del Quenale dit

          Ne serait-ce pas à vous, 
          “qu’ils ont fait”, comme vous dites  ?

    • 8 Juin 2016 à 21h40

      radagast dit

      Il faudra une fois élu jouer les bons petits toutous de Bruxelles et de la Bundesbank mais en attendant il va falloir plaire aux français, il faut plaire aux médias libéraux-libertaires mais sans trop passer pour un multi-culturaliste briffé par terra nova , il faudra satisfaire les partisans de l’exploitation du gaz de schiste mais faire semblant d’être écolo (ah le temps des cerises mûres…!) , il faut faire croire qu’on peut résoudre les problèmes de l’endettement mais sans augmenter les impôts ni rogner encore davantage le niveau de vie des Français que l’Europe était censée préserver, il faudra en sous main tout faire pour favoriser le trop fameux traité “tafta ” mais en faisant semblant de défendre les intérêts économiques et moraux de la France etc.
      Dans ce gigantesque et permanent exercice de grand écart qui ne fait que commencer , on comprend que la camarilla du Monsieur soit sur les nerfs et ça n’est pas fini….

    • 8 Juin 2016 à 20h38

      H.M. dit

      C’est quoi cette nouvelle obsession Juppé, qui a fini par rejoindre et se confondre avec celles de toujours chez vous?