Finkielkraut: “le gouvernement de Macron est moins catastrophique que prévu” | Causeur

Finkielkraut: “le gouvernement de Macron est moins catastrophique que prévu”

Le meilleur de L’Esprit de l’escalier

Auteur

Alain Finkielkraut

Alain Finkielkraut
est philosophe et écrivain.

Publié le 14 juin 2017 / Politique

Mots-clés : , , , , ,

Le ministre de la Culture François Nyssen (à gauche) et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer (à droite). SIPA: 00808190_000013 / 00809249_000052

Le premier gouvernement Macron (14 mai)

Malgré les contraintes absurdes qu’il s’était infligées – parité hommes/femmes, nombre égal de politiques et de représentants de la société civile –, le président Macron a composé un gouvernement beaucoup moins catastrophique que son progressisme béat ne le laissait craindre. Agnès Buzyn, la nouvelle ministre de la Santé, semble décidée à revenir sur la mesure qui prolétarisait définitivement la profession médicale : le tiers-payant généralisé. Comme le dit un médecin généraliste dans le livre dirigé par Georges Bensoussan, La France soumise, « la médecine est devenue un bien de consommation. On va faire ses courses, on va chez le médecin puis on va au parc : pas de problème, c’est gratuit ! » La nouvelle ministre va peut-être rendre à celui qu’on appelait respectueusement monsieur le docteur un peu de sa dignité perdue. La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, est une grande éditrice. On peut donc légitimement attendre d’elle autre chose que l’égalitarisme mortifère qui inspire la politique de la rue de Valois depuis Jack Lang : « Tout est culture et tout vaut tout. »

Je constate, en outre, que certains ministres ont d’ores et déjà pris leurs distances avec la superstition du progrès. Lors de la passation des pouvoirs, Nicolas Hulot a cité (très approximativement) la célèbre phrase anti-progressiste de Camus : « Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas, mais sa tâche est encore plus grande : elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. » Et je n’oublierai jamais la grimace de Najat Vallaud-Belkacem, la ministre qui voulait refaire l’école, quand elle a appris le nom de son successeur. On ne pouvait rendre plus bel hommage à Jean-Michel Blanquer que cette mimique indignée. Une indignation qui a sans doute été démultipliée par le choix de Christophe Kerrero comme directeur de cabinet. Celui-ci, en effet, déclarait au mois de mars, quand la campagne électorale battait son plein : « Le véritable enjeu pour le prochain président sera précisément que l’École renoue avec une certaine vision de l’homme, qu’elle s’éloigne d’une technicisation des apprentissages pour transmettre les grands textes, les grandes œuvres d’art, héritage de notre passé qui fondent ce que nous sommes au-delà de nous-mêmes. L’École ne surmontera les crises actuelles qu’en renouant avec l’humanisme qui la constitue et dont elle s’est trop éloignée. L’enjeu est de revenir au sens et à une relation professeur-élève incarnée, sinon Google peut aussi bien faire l’affaire. » Et Kerrero enfonçait le clou : « Dans ce prolongement, une mesure simple et nécessaire doit consister à revenir aux grands textes patrimoniaux dès le plus jeune âge. Donner des repères simples et clairs, enseigner les quatre opérations, bref : ne pas insulter l’intelligence des enfants mais, au contraire, la stimuler sans cesse. Pourquoi ne pas exiger d’apprendre une fable de La Fontaine par semaine ? Y a-t-il meilleur enseignement ? C’est par ces principes simples que nous renouerons aussi avec la culture de l’effort, du travail et de l’autorité. »

>> Retrouvez la vidéo intégrale de l’émission du 14 mai

Exfiltrée des salles de classe et réservée par Télérama au hip-hop ou aux metteurs en scène d’opéra qui transforment Mozart en militant de la lutte anticoloniale, la culture va peut-être faire son grand retour à l’école. Cela cependant n’ira pas tout seul. Les progressistes pour qui le but de l’école n’est pas d’éduquer mais

[...]

  • couv.causeur.#47

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 106 - Juin 2017

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    couv.causeur.#47
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 15 Juin 2017 à 15h20

      rolberg dit

      « Les progressistes pour qui le but de l’école n’est pas d’éduquer mais d’égaliser fourbissent déjà leurs armes. » Une peu beaucoup facile ! Les progressistes que j’ai connus voulaient non pas égaliser mais donner une vraie chance à ceux et celles de leurs élèves qui ne partaient pas sur le même pied. 

      • 15 Juin 2017 à 16h08

        Parménion dit

        Tout professeur qui se respecte fait cela : il cherche à aider les faibles, car son idéal est de partager le savoir. Mais il n’a pas besoin de pédagogistes pour lui donner des leçons. Inversement, tous les pédagogistes qui lui donnent ces leçons le prennent pour ce qu’il n’est pas, pour un élitiste. Ce sont eux, les ignorants.

    • 15 Juin 2017 à 9h12

      steed59 dit

      visiblement il y en a qui n’ont toujours pas compris qu’on était encore dans la pantomime électoral, et qu’il est bien trop tôt pour tirer le moindre bilan, même provisoire. Pour ma part aucune surprise, on a droit à de la com’ politicarde matin,midi et soir.

    • 15 Juin 2017 à 8h52

      L'Ours dit

      Guaino avait raison (même si je garde encore un espoir avec Macron qui fait mieux que prévu pour le moment) et hier à Z&N, j’ai trouvé l’invité sondeur (son nom m’échappe) excellent!

      • 15 Juin 2017 à 9h09

        steed59 dit

        en quoi guaino a raison ? si les électeurs comme moi n’ont pas envie de participer à cette farce électoral, c’est leur droit

        • 15 Juin 2017 à 14h25

          Parménion dit

          C’est plutôt, me semble-t-il, Enthoven qui a critiqué l’abstention. Guaino, lui, a critiqué l’électorat “bobo de droite” parisien qui n’a pas voté pour lui. Quoi qu’il en soit l’émission Z&N d’hier était effectivement un grand moment de télé, d’une intelligence rare. L’auteur aussi de “la gauche zombie” était excellent. Quel régal ! Tout n’est pas perdu de l’art de la conversation française dans la tradition des Lumières. On se serait cru avec Diderot, le neveu et Beaumarchais.

      • 15 Juin 2017 à 18h09

        ruanluis dit

        J’ai beaucoup de réticence maintenant à regarder cette émission. A quoi bon les entendre expliquer le monde, ils sont au coeur du systéme qui a fait élire Macron. Et le tabou de l’islam est soigneusement appliqué y compris par Zemmour.

    • 14 Juin 2017 à 21h11

      Liamone dit

      La Quatrième République, Bayrou et les héritiers de Pétain
      Macron rigole doucement lorsqu’il voit Bayrou le “centriste”, qui dirige une confrérie qui n’a jamais eu d’élus, sauf depuis que Macron l’a embarqué. Bayrou le simpliste clame depuis toujours l’intérêt qu’il porte au scrutin proportionnel. Il n’a jamais pu lui même se faire élire qu’avec le soutien de la Droite. Il n’a aucune vision politique car ce qui l’intéresse c’est son nombril. Les partis qui gouvernent depuis 1958 savent eux que la quatrième république fonctionnait avec des Bayrou. Ils savent aussi que la Proportionnelle va ramener au parlement les héritiers de Pétain.
      L’animatrice de super marché qui les représente et qui à tenu tête à Macron au deuxième tour, en débitant des âneries et du charabia sur la monnaie, prêche comme Bayrou pour la proportionnelle car depuis la Libération les héritiers de Pétain avaient pu se recycler chez les démocrates chrétiens au MRP (Mouvement pour Recycler les Pétainistes). Est ce encore le projet de Bayrou le démocrate Chrétien de vouloir recycler les Pétainistes. C’est ce qui arrivera si ce projet est accepté et nous reviendrons à la quatrième république

      • 14 Juin 2017 à 21h27

        gnu dit

        Parce que vous trouvez normal qu’un parti qui représente plus de 30% des électeurs soit représenté à l’assemblée par seulement 5 députés ?!
        Je ne suis pas FN mais je ne partage pas cette qualification d’héritiers de Pétain, c’est une fausseté historique.

        • 14 Juin 2017 à 22h09

          Liamone dit

          Demandé à Monsieur Jalk, négationniste nommé président du FN par Intérime

        • 14 Juin 2017 à 23h54

          gnu dit

          Aucun rapport, vous mélangez tout.

        • 15 Juin 2017 à 1h11

          Simbabbad dit

          @Liamone: et Dieudonné, c’est un “héritier de Pétain”?
          Par ailleurs, il y a zéro preuves sur Jalkh, juste une journaliste qui prétend qu’il aurait dit que le Zyklon B ne pouvait pas être utilisé, ce qui ne nie en rien l’extermination des Juifs par les Nazis.
          Comparé à ce qu’a pu dire Dieudonné ou d’autres islamo-gauchistes, comme d’ailleurs Corbyn en Angleterre, c’est de l’aimable plaisanterie.

        • 15 Juin 2017 à 1h49

          Liamone dit

          C’est une réalité. les tenants de l’Islam militant ne sont pas inspirés par Pétain et Dieudonné non plus. C’est un gros antisémite. Les Islamo-gauchistes sont d’anciens communistes qui considèrent l’Islam militant comme un renfort utile pour détruire les valeurs et la civilisation occidentales. Les motivations essentielles, viennent du fait que depuis la Libération l’extrême droite à été tenue au ban de la nation. Elle est issue du totalitarisme bien entendu comme toutes les extrêmes droite en Europe. Ainsi la Flamme du Front National est issue du parti fasciste italien créé par Almirante. Relisez toutes les insanités du vieux Le Pen.

    • 14 Juin 2017 à 20h23

      srul dit

      merde il a nommé thyssen,pourtant il t’avait promis la place,tous pourris mais je n’y peux rien!

    • 14 Juin 2017 à 20h10

      Anouman dit

      Moins catastrophique? Il est vrai qu’on peut toujours faire pire mais est-ce un sujet de satisfaction?

    • 14 Juin 2017 à 19h29

      anonyme2 dit

      Il y a quelque chose d’affreusement triste, chez Finkielkraut sutout, mais aussi chez d’autres auteurs de Causeur, à la notable exception d’Elisabeth Levy, qui n’est pas à court d’adjectifs sonnants et de parenthèses édifiantes.

      Tous savent que les intitulés “ant-faschiste” ou “anti-raciste” sont à l’heure actuelle des impostures. Néanmoins ils accordent dans leurs écrits ce label d’antifaschiste ou d’anti-raciste aux groupes qui s’en prévalent sans recul dans l’écriture.

      Alors qu’il serait si simple de mettre des guillemets, pour aider le lecteur, ou à la rigueur écrire “ceux qui se nomment .”, ou mettre une qualification,”pseudo”, “prétendumment”"fallacieusement” etc..

      Il ne faut pas oublier que la plupart des gens ne comprennent que le sens premier d’une phrase. L’article de Finkielkraut , faute de cette précision, devient ainsi incompréhensible, sauf à un petit cénacle, en ce qui concerne Sarah Halimi.

      Il faut nommer les choses. Le guillemet marque une distance envers un terme. Ne pas l’utiliser est une faute. C’est un minimum de précision.

      Merci, cher Causeur, de demander à tous et Finkielkraut en particulier, d’utiliser les guillemets, au minimum.

    • 14 Juin 2017 à 18h50

      jcm dit

      Hormis le choix désastreux d’Agnès Buzyn dont les décisions à la tête de la HAS en matière de sida me prouvent qu’elle est nulle, soit par ses choix, soit par son incapacité à résister à la moindre pression, je suis en partie rassuré par certaines nominations, en particulier à l’Education Nationale.
      Sans compter Bayrou, que j’aime bien, mais qui en aucun cas n’aurait dû accepter le poste de garde des Sceaux, qui va le couler grave de sa (grand)-mère de Bagnèreux de Bigorreux.

      • 14 Juin 2017 à 20h21

        desi dit

        il ne va pas le rester longtemps, garde des sceaux.

    • 14 Juin 2017 à 18h14

      Don QuiRote dit

      Bien qu’il discourt souvent comme une personne douée de grand entendement, voilà un homme dont l’éternelle affliction pervertit continuellement le jugement. Aujourd’hui, à la bonne heure, Dieu a ouï nos prières et permis qu’icelui goûte enfin, dans cet intervalle de lucidité, au plaisir du contentement.

    • 14 Juin 2017 à 18h05

      thierry bruno dit

      Catastrophique, moins ou plus, seul l’avenir le dira, c’est-à-dire quand ce gouvernement en sera aux actes sur lesquels on pourra le juger et que nous aurons dépassé le stade de la propagande hystérique. Pour l’instant, je reconnais un grand talent à M. Macron: la communication. Il vend un produit, et il le fait très bien : lui-même. Et c’est tout.
      Certes, M. Blanquer dit des choses qui tranchent par rapport à Mme Vallaud-Belkacem, mais enfin, il est très difficile de dire plus de sottises en matière d’école que cette dame.
      La nomination de Mme Nyssen m’ennuie car il me semble qu’il y a là un conflit d’intérêt. Cette personne est quand même le patron d’une très gros maison d’édition, domaine dans lequel la compétition est très forte. Bizarrement, ça ne trouble aucun commentateur.
      J’ai l’impression qu’après le deuxième tour et l’acquisition de sa majorité écrasante, Macron va étouffer le Modem en dégageant tous les ministres avec cette étiquette, ramasser ceux venant du LR qui n’ont comme seule conviction que le goût du pouvoir et mettre au pas la haute fonction publique en remplaçant toutes les têtes qui dépassent. Il se comporte non pas en homme d’État mais en chef d’entreprise. Mais la France, est-ce juste une grande entreprise ? Personnellement,j’en doute.

    • 14 Juin 2017 à 18h02

      accenteur dit

      Malgré ce que j’ai écrit sur le sujet, il est vrai que ce gouvernement comprend des gens respectables. La ministre de la culture notamment, en remplacement de cette catastrophique Rossignol, celle qui avait invité un groupe de rappeurs haineux pour célébrer les soldats morts en 14_18. Ils ne méritaient pas cette infamie. J’ai déjà dis ma colère et mon dégout . Finalement Hollande fut aussi une catastrophe ambulante.

    • 14 Juin 2017 à 17h23

      ruanluis dit

      Sur Macron et son gouvernement, je ne sais pas à quoi s’attendait Alain Finckielkraut mais quelqu’un dont le programme est de multiplier l’immigration par 2 (ou 3 comme le prévoit l’Europe pour la France) et d’inscrire le communautarisme dans la constitution à terme ne fera aucun “bon” gouvernement. Si on parle d’un gouvernement pour gérer les affaires, je fais confiance au “système” et à nos élites, et il est probable que celui là est bien dans la ligne.

      • 14 Juin 2017 à 17h45

        accenteur dit

        ruanluis le Figaro écrit : ” L’Europe est confrontée à un nouveau défi migratoire venu d’Afrique, avec un DEFERLEMENT de réfugiés ECONOMIQUES”. Voilà ce que l’on est quelques uns – ni racistes, ni sans-coeur, mais simplement réalistes – à avoir prévu. On adhère à des valeurs de charité et d’humanité mais face à un déferlement…et on n’en est qu’au début. Merci merkel merci Macron : “moins catastrophique”…vraiment ? Ce macron est une catastrophe ambulante.

      • 14 Juin 2017 à 19h45

        lagudoc dit

        D’accord avec vous Ruanluis et je me demande ce qui peut faire dire a un Finkelkraut,que ce gouvernement n’est pas si mauvais que ça,car les arguments qu’il utilise sont loin d’étre convaicants.Mais c’est son problème ,il faut s’attendre a tout de la part de nos “grands” penseurs,surtout lorsque leur pensée
        veille avant tout a ne pas s’ostraciser soit méme a l’heure ou l’avénement d’un pouvoir hégémonique est quasiment acté.

    • 14 Juin 2017 à 17h17

      gnu dit

      “le gouvernement de Macron est moins catastrophique que prévu”
      moins catastrophique que prévu par vous Finkielcrotte, nuance.

      • 14 Juin 2017 à 17h24

        Méridor dit

        Votre minable et misérable jeu de mot sur le patrimoine de AF est tout simplement inqualifiable de lâcheté : je parie que vous ne seriez pas capable de le lui dire en face. A propos de crotte, c’est vous, gnu, qui êtes un paquet de merde puant et je vous le dis en face.

        • 14 Juin 2017 à 17h25

          Méridor dit

          Patronyme.

        • 14 Juin 2017 à 19h44

          saintex dit

          C’était qualifiable puisque vous l’avez fait. Malheureusement, ce faisant vous vous retrouvez au même niveau.

        • 14 Juin 2017 à 20h47

          gnu dit

          Merdor, vous apportez quoi d’intéressant sur ce site ? Strictement rien, moi au moins je m’intéresse à la logique et au sens des mots.
          L’humour, Merdor, fait partie de la liberté d’expression et vous n’avez pas à juger de ce que vous ignorez.
          Et vous pariez à tort, Merdor, vous devez donc être un looser, vous croyez que j’ai peur d’un Mickey qui fait une tête de moins que moi ?

        • 14 Juin 2017 à 21h11

          Méridor dit

          lamentable gnou !
          Syntex pas sainpa. Décevant.

        • 14 Juin 2017 à 21h19

          gnu dit

          Merdor, moi c’est gnu et non gnou.
          On écrit sympa et non sainpa.
          Saintex et non syntex
          Bref vous êtes l’hôpital qui se fout de la charité et le cancre de l’orthographe.
          Lamentable en effet Merdor … 

        • 14 Juin 2017 à 21h33

          durru dit

          Alors là, Gnu, ça envoie du lourd!
          “L’humour, Merdor, fait partie de la liberté d’expression et vous n’avez pas à juger de ce que vous ignorez.”
          Vu ce qui suit, faudrait vous appliquer ce conseil à vous même, d’abord.
          Quant à la charité, moi je le dirais autrement: charité bien ordonnée commence par soi même.

        • 14 Juin 2017 à 22h40

          Méridor dit

          Retourne dans ta bouse, minable gnou.

        • 14 Juin 2017 à 22h44

          Méridor dit

          Et côté orthographe, on écrit Finkielkraut et non pas Finkielcrotte, abo-minable gnou bouseux.

        • 15 Juin 2017 à 0h12

          gnu dit

          Merdor, moi je faisais de l’humour contrairement à votre analphabétisme et vos insultes de primate.
          Les noms propres n’ont pas d’orthographe, même ça vous ne savez pas ?

          Durru, pas besoin de clébard aux basques, mêlez vous de ce qui vous regarde au lieu de tout mélanger.

        • 15 Juin 2017 à 8h29

          durru dit

          S’il fallait que chacun se mêle seulement de ce qui le regarde, il n’y aurait pas la moindre trace de vos éructations sur ce forum.
          Comprenez vous au moins le sens du mot “humour”? Les attaques ad personam n’en font pas partie, mon pauvre…

      • 14 Juin 2017 à 17h34

        accenteur dit

        Correction, gnu, “moins cata” que prévu…. jusqu’à présent.

      • 14 Juin 2017 à 20h47

        desi dit

        La scatologie, dernier refuge des merdeux.

    • 14 Juin 2017 à 15h42

      accenteur dit

      A propos du meurtre de Sarah Halimi, je reviens sur ce que j’ai déjà dit. Si les gouvernements, l’actuel et le précédent, si les médias, mettent en garde contre l’islamophobie et non contre l’antisémitisme, quand ce sont des Musulmans qui tuent et pas des Juifs, c’est que ces gouvernements, ces médias protègent les Musulmans plus qu’ils ne protègent les Juifs. POURQUOI ?

      • 14 Juin 2017 à 17h12

        ruanluis dit

        pétrole et dollars des émirs. on pourrait ajouter que les musulmans votent hollande et macron à 85% et vont devenir majoritaires d’içi 2040 ou avant suivant l’immigration (étude de l’insee de septembre 2016). on n’arrête pas l’eau avec les mains, autant se mettre au diapason des futurs maîtres. Et puis le génie français va faire évoluer le coran et ses rapports hommes femmes. euh, mais pourquoi a t on décidé de changer le peuple français, çà c’est un vrai tabou que de chercher les “coupables”…

        • 14 Juin 2017 à 17h32

          gnu dit

          Pouvez-vous donner le lien de l’étude de l’INSEE svp ?

      • 14 Juin 2017 à 17h29

        accenteur dit

        ruanluis vous avez raison, bien entendu, pourtant, ce qui est étonnant c’est que dans l’esprit de beaucoup, à l’ultra-gauche notamment, les Musulmans forts par leur nombre, leurs revendications religio-identitaires, leurs associations, soient encore considérés comme population faible et à protéger.

      • 14 Juin 2017 à 18h47

        Don QuiRote dit

        Je remarque, vertu de mes remontrances à votre endroit ou recouvrement de votre raison ? que vous retirâtes de vos propos vos soupçons de connivence entre la Cour du roi ou les gazettes de France et la barbarie sarrazine.
        Cependant, votre jugement demeure corrompu par de mauvais prolégomènes, car les mises en garde dont vous nous entretenez ne sont nullement partielles , il ne se passe pas de jour sans que l’on tente de nous prémunir contre les propos de haine que les victimes en soient mauresques ou judéennes.
        Et s’il vous semble, gente dame, que ces affaires-là ne sont pas traitées avec la même équité, considérez alors que le spectacle des exactions des bataillons sanguinaires qui frappent trop souvent notre royaume commande d’en limiter promptement, et avec la même fréquence, les effets sur les esprits rustres et rancuniers.

    • 14 Juin 2017 à 15h26

      Méridor dit

      Il faut quand même sortir Ferrand, Bayrou et Sarnez pour que cela ressemble à quelque chose de sérieux.

      • 14 Juin 2017 à 15h29

        Méridor dit

        Ainsi que Schiappa qui est une erreur de recrutement manifeste.

        • 14 Juin 2017 à 20h50

          desi dit

          ou une manoeuvre très habile de Macron.
          Il y a des idiots qu’il faut savoir rendre utile à sa propre cause.

      • 14 Juin 2017 à 20h50

        gnu dit

        Vous vous prenez pour un entraîneur de foot ?