Alain Finkielkraut et l’arrestation mouvementée de Salah Abdeslam | Causeur

Alain Finkielkraut et l’arrestation mouvementée de Salah Abdeslam

L’Esprit de l’escalier en vidéo

Auteur

Alain Finkielkraut

Alain Finkielkraut
est philosophe et écrivain.

Publié le 21 mars 2016 / Société

Mots-clés : , , , ,

Dans l'émission «L'Esprit de l'escalier», Alain Finkielkraut revient sur l’arrestation de Salah Abdeslam et note qu’à Molenbeek «les policiers belges ont été obligés, à plusieurs reprises, de disperser une foule très hostile». En introduction il évoque longuement la «souffrance animale» à travers le cas de la mal nommée Ferme des mille vaches. «Les vaches, explique-t-il, apparaissent comme de purs instruments. Etre, pour elles, c’est être rentables. La production résume leur existence».

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 24 Mars 2016 à 13h55

      lili23 dit

      Quelques informations complémentaires sont l’industrie bovine. Moi je pense qui y a un manque de confiance dans l’analyse scientifique de notre alimentation. le nutritif, «  protéine végétal » protéiforme par l’adjonction de vitamines ou «  recette philosophique »  du fait de sa sophistication -traduction improbable trop longue. Sur l’industrialisation de la pseudo agriculture pseudo productiviste. Souvenons-nous de se que N.S était chargé de rapporter à la maison, le mac do, le haché que l’on donne aux enfant qui ne savent pas doublement articuler leurs nourritures. Que serait une analyse psychanalytique de la nourriture en générale?

    • 23 Mars 2016 à 10h50

      Cardinal dit

      Pour les plus anciens d’entre nous commentateurs serait il possible de transformer ou résumer en un texte ce que dit Alain Finkielkraut qui est souvent difficile à suivre verbalement ?
      Merci ! 

    • 22 Mars 2016 à 18h54

      pic dit

      Le rapprochement avec des ” vaches sacrées” et pertinent : préciser seulement, qui sont les vaches, qui est sacré, qui est promis au sacrifice ?
      Je crois que j’ai les réponses : indicibles sous peine de poursuites par la République Islamiste Française!

    • 22 Mars 2016 à 18h50

      pic dit

      Tout est dit, les musulmans non belliqueux protègeront toujours et encore les terroristes, dans le cadre d’une solidarité ( ou d’une menace de rétorsion?) naturelle car religieuse!..