Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

et recevez la synthèse de l'actualité vue par Causeur.



X

Affaire Cahuzac. Pourquoi tant de haine chez Médiapart ?

Un règlement de compte peut en cacher un autre

Publié le 05 décembre 2012 à 12:00 dans Politique

Mots-clés : , , ,

jerome cahuzac mediapart

Aujourd’hui, les socialistes s’indignent (et peut-être à juste titre) des « révélations » de Médiapart sur le supposé compte suisse de Jérôme Cahuzac. « Propos diffamatoires », « affirmations délirantes », «  faux grossiers » dit le ministre, qui a immédiatement annoncé son intention de porter plainte.

Pourtant, il fut un temps où l’on n’était pas si regardant sur les allégations, forcément véridiques, du site d’Edwy Plenel. Souvenons-nous de l’affaire Woerth-Bettencourt où le site accusait (et peut-être à juste titre) le ci-devant ministre du budget (décidément, c’est un poste à hauts risques) des pires turpitudes. À l’époque, le PS avait avalisé en bloc toutes les accusations du site, allant jusqu’à demander, sur cette base, la démission de Woerth, voire celle de Sarkozy.

Cette propension à considérer que tout ce qui s’écrit sur Médiapart vaut d’être gravé dans le marbre est valable quel que soit le sujet, pour peu que le méchant soit de droite, et ça tombe bien, en général, c’est le cas.
Voilà ce qu’on pouvait lire par exemple il y a peine plus d’un un an sur le site national du PS : « Dans un article publié ce jour, le site d’information en ligne  Mediapart dévoile un document évoquant à nouveau la possibilité du financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, par l’abject régime de Kadhafi. Face à des éléments aussi graves, étayés par des documents nouveaux émanant de l’entourage du dictateur libyen lui même, Nicolas Sarkozy doit s’expliquer devant les Français. Si les faits révélés par Mediapart étaient définitivement confirmés  par d’autres documents ou les instructions judiciaires en cours, il serait alors établi que le président sortant a menti aux Français, pour dissimuler la réalité d’une très grave affaire d’Etat »

Parfois, cette admiration généralisée des militants socialistes pour Edwy, sa vie, son œuvre tourne carrément au panégyrique, un domaine où excelle l’inimitable Christophe Girard, maire adjoint de Paris en charge de la culture. Voilà ce qu’on pouvait lire sur son blog : « En quelques mois Médiapart est devenu un des nouveaux médias incontournables car courageux et professionnel, dans le droit fil d’une certaine presse américaine et je pense là en particulier au Washington Post et au New York Times avec un zeste de New Yorker. Pour que la démocratie fonctionne, la diversité des opinions est essentielle et elle ne peut vivre sans une large panoplie d’investigations et d’enquêtes. La France a tendance à se rétrécir et fonctionner de plus en plus en réseaux, clubs et lobbies et pratiquer l’endogamie et le népotisme. C’est inquiétant car la France avait pour habitude d’être un exemple de démocratie et de donner des leçons au monde entier. Merci Médiapart d’être si adulte et sérieux en étant si jeune et pourtant si fragile… »

Alors, on pourra s’interroger : comment se fait-il que Médiapart soit si ingrat envers ses amis socialistes -et ce d’autant plus que maintes collectivités locales PS contribuent au financement du site en souscrivant chaque année un ou plusieurs abonnements ?

Si ça se trouve, c’est parce que le PS est une grande maison. Et si ça se trouve, la réconciliation entre Aubry et Hollande (dont Cahuzac est très proche), c’était du pipi de chat. Et si ça se trouve Médiapart penche plutôt pour Martine que pour François. Si ça se trouve, j’ai même en ma possession des enregistrements qui le prouvent. Ou pas…

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Cet article vous a plu, inscrivez-vous à notre Newsletter.

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire sur Causeur.fr

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

26

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 22 Mars 2013 à 9h46

    jacques3a dit

    Etonnant Médiapart qui se prend pour Zoro ,digne et redresseur de tors, mais qui  utilise des méthodes dignes de la “guestapo” pour récupérer des abonnements.
    Les effets de la délation comme réussite…

    • 22 Mars 2013 à 9h50

      eclair dit

      @jacques3a
      Tout citoyen a obligation de dénoncer un crime s’il en a connaissance c’est dans la loi.
      Cela n’est en rien de la délation 

  • 14 Décembre 2012 à 13h42

    plplalbe dit

    Si cela se trouve Mediapart fait juste son boulot de journalisme d’investigation en étant moins révérant avec des politiques qui pue

  • 11 Décembre 2012 à 13h02

    saintex dit

    Luculus,
    Je vais me permettre de reformuler votre intervention en la condensant.
    Lorsque Médiapart attaquait des personnalités de droite, la quasi totalité des Causeurs approuvait.
    Lorsqu’il attaque des personnalités de gauche, c’est la totalité qui hurle.
    Conclusion : Les Causeurs sont de droite, par seul principe de mauvaise foi totalitaire. Laquelle attitude ils prêtent à la gauche.
    Comme je n’ai guère vu d’unanimité ici, cela me laisse l’impression que c’est votre propos qui est totalitaire en faisant un amalgame réduisant “les autres” à une pensée unique.
    Ou, dans une autre approche, vous comptez les justes et, les trouvant en nombre insuffisant, vous détruisez sodome.
    Ben mon con !

    • 13 Décembre 2012 à 19h17

      MONCHERETBEAUPAYS dit

      Donc le Goulag, le Laogaï, Pol Pot, etc, etc, etc, etc, la liste est interminable….sont lissus de la pensée de droite….effectivement, il fallait y penser…la malhonneteté intelectuelle, elle par contre reste de gôche….sourire…

      • 13 Décembre 2012 à 19h25

        Eugène Lampiste dit

        il vous est déjà venu à l’idée qu’on pouvait être de “gôche” et haïr ces dictatures ou vous êtes bloqué sur le concept “gauche = staline” ?

    • 13 Décembre 2012 à 19h38

      Saperlipopette dit

      Pourquoi donc quand je lis ,et le propos initial de Luculus et votre reformulation, j’en arrive à la conclusion totalement inverse? Y a t’il quelque chose que je n’aurai pas compris? 

  • 10 Décembre 2012 à 15h51

    Henri dit

    Plenel, oui c’e'st un personnage des ” Possédés” retour à l’envoyeur

  • 7 Décembre 2012 à 15h37

    luculus69 dit

    ce qui est bidonnant dans tous ces commentaires c’est qu’aujourd’hui Plenel qui s’attaque a un socialo est le dernier des salopards, et quand sous la présidence précedente , la même ordure,Plenel, diffamant sans plus d’arguments qu’aujourd’hui un élu de droite était quasiment un monstre de probité et d’honneteté journalistique…alors mes chers “collègues” lecteurs de Causeurs..vous êtes donc tous les mêmes Marxiste !! ca me decoit et le mot est faible!!

    • 7 Décembre 2012 à 15h41

      Marie dit

      Pour ma part je démontre que le système Plenel c’est attaqué à droite comme à gauche…et je vois peu de commentaires de propos marxistes ?

      • 7 Décembre 2012 à 16h53

        luculus69 dit

        c’est vrai..et merci Marie j’ai lu votre document qui me renforce dans l’idée que je me fait de Plenel…”une belle saloperie”

  • 6 Décembre 2012 à 15h01

    ACL dit

    Les trotskistes de Méidapart emploient toujours la même méthode, la bonne grosse manipulation.
    il faut reconnaître que ce malheureux Cahuzac a tout pour leur déplaire. 

  • 6 Décembre 2012 à 14h30

    Marie dit

    Un article intéressant qui vient en complément? avec ce qui a été dit par Péan..
    http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/document.php?id=1313
    On a un peu vite oublié l’affaire Bérégovoy…

  • 6 Décembre 2012 à 9h57

    xray dit

    De toute façon, Monsieur Cahuzac n’est pas un adepte de la transparence, car , sauf homonymie, il est le gérant depuis 1993 de la SARL CAHUZAC CONSEIL dont l’activité est le conseil pour les affaires et autres conseils de gestion dont le siège social est à son domicile 35 avenue de breteuil 75007 Paris numéro SIRET 39269840300020 RCS Paris B 392 698 403, dont les comptes ne sont JAMAIS déposés auprès du tribunal de commerce en infraction totale devant la loi. Bel exemple pour un ministre du budget !!!

    • 7 Décembre 2012 à 12h37

      luculus69 dit

      mais où tu crois coco..quand on a son pied a terre rue Solferino tu t’imagine tout de même pas qu’on est astreint au régirme des societés comme le clampin de base non mais!!..et dis moi donc quel inspecteur d’un quelquonque organisme genre Urssaf ou impot irait voir tribunal de commerce donc controler …hein dis moi le donc que je me marre !!!

  • 5 Décembre 2012 à 22h39

    la licorne dit

    C’est vrai, curieusement dès que Plenel a un os qu’il ne lâche pas (relayé comme parole d’Evangile par les pitbuls médiatiques habituels) en général le malheureux est de droite ou alors s’il est de gauche c’est un type de gauche supportable…. Jamais Aubry ou Duflot ne seraient les victimes de Plenel…
    La seule chose qui me navre c’est que Plenel ne ressente pas encore le besoin de se trouver un bon prothésiste dentaire…. Ce n’est plus ce que c ‘était que l’avertissement sans frais aux langues de p…

  • 5 Décembre 2012 à 20h45

    Amalfiore dit

    J’aimerai connaître le nombre de scoops de Mr plenel qui ont abouti à la condamnation de la personne concernée ?
    Sur toutes les affaires médiaticopolitiques,depuis les diamants de bokassa ,combien d’entre elles ont été vérifiées et veridiques?
    Et si problème à qui profite le crime? 

  • 5 Décembre 2012 à 16h36

    Claude Roche dit

    A propos de mediapart, il serait temps de revenir sur l’origine de la carrière de M Plenel et du mythe du bon journaliste odieusement surveillé par la police politique : un mythe qui a tant fait pour sa carrière.
    C’est quand même surprenant qu’on en soit toujours à avaliser cette fable : un peu d’investigation pour l’investigateur. Cela pourrait ne pas faire de mal

    • 5 Décembre 2012 à 17h31

      ylx dit

      Le livre “La face cachée du Monde” où a sévi E. Plenel donne une biographie très complète du personneage et de son père.
      Un résumé de cet ouvrage :” Deux auteurs, Pierre Péan et Philippe Cohen, s’attaquent dans “La Face cachée du Monde” à une institution de la presse française, Le Monde, en instruisant son procès à charge. Cible privilégiée: le “triumvirat” formé de Jean-Marie Colombani, Edwy Plenel et Alain Minc. Pean et Cohen reproche à Edwy Plenel, directeur de la direction du Monde : “les méthodes d’Edwy Plenel pour fabriquer des scoops : alliance avec des assoiffés de pouvoir, instrumentalisation d’un juge, échange de bons procédés avec des policiers…” Ils prennent pour preuve les liens étroits dans les années 80 entre edwy Plenel et Bernard Deleplace, leader d’un sydnciat policier. Ils pointent la “relation privilégiée” d’Edwy Plenel avec le syndicaliste policier Bernard Deleplace. Plenel serait intervenu dans la stratégie de la FASP en rédigeant des articles anonymes dans le journal du syndicat de police. Tout au long du livre il décrivent Plenel comme un manipulateur, qui aurait étouffé des dossiers quand ça l’arrangeait, faiseur de rois ou briseur de carrières. Ils accusent le quotidien de s’être mis au service de la campagne présidentielle de Balladur en 1995. Ils accusent Jean Marie Colombani d’avoir fait illégalement de la Corse sa résidence fiscale. Les auteurs parlent aussi de coups bas JM Colombani contre le journal gratuit “20 minutes”. “pendant que Dr Jekyll-Jean Maire rappelle à longueur d’éditorial les régles de l’équité et de la libre concurrence, Mister Hyde-Colombani monnaie à la façon d’un chef de clan ses relation et sa capacité de nuire”. L’ouvrage “La face cachée du Monde” reproche notamment au Monde un manque de transparence des comptes.

  • 5 Décembre 2012 à 16h28

    elise dit

    on savait bien que Stalinette savonnerait la planche de Hollande..

  • 5 Décembre 2012 à 15h51

    Mani dit

    Il est clair que pour que Médiapart tape ainsi contre son camp, il doit y avoir anguille sous roche.

  • 5 Décembre 2012 à 14h44

    eddy12a dit

    “le PS est une grande maison” , l’Eglise était une grande maison.
    La gauche c’est comme les curés sous l’ancien régime : des parasites sociaux qui font la morale au bas peuple et mangent à la tables des puissants.
    http://www.amazon.fr/LES-TRIBUS-ebook/dp/B009GJB4HY/ref=sr_1_8?s=books&ie=UTF8&qid=1354714915&sr=1-8

  • 5 Décembre 2012 à 14h14

    Villaterne dit

    Le principal est que la haine soit bien partagée !

  • 5 Décembre 2012 à 13h40

    L'Ours dit

    Woerth tout d’abord.
    Le fait qu’il n’aie jamais admis qu’il y avait conflit d’intérêts me rend dingue. C’est vraiment nous prendre pour des billes. Qu’il soit peut-être innocent en n’ayant jamais abusé de cette position est une autre histoire.
    Cahuzac ensuite.
    Il semble que cela devienne un mode de fonctionnement chez Médiapart d’accuser sans preuves. Un bon journaliste dévoile les preuves et accuse ensuite. Mais évidemment, cela oblige d’abord à les avoir ces preuves, puis à tout sortir en bloc, ce qui fait vendre moins de papiers. Un feuilleton, ça rapporte plus.
    D’autre part, il serait temps que les journalistes affinent leur vocabulaire. Ce matin, Toussaint recevait l’avocat de Cahuzac qui a dit porter plainte aujourd’hui même contre ce journal pour diffamation, les allégations étant fausses. Comment a conclut notre brillant journaliste: Et bien qu’une plainte serait déposée contre les révélations de médiapart!
    Donc soit Toussaint est un ignare, soit il bâcle sont travail, soit il a pris parti, ce qui n’est pas non plus son boulot.

    • 5 Décembre 2012 à 17h15

      Calembredain dit

      Je suis d’accord avec L’Ours : au fond, ce qu’il y avait de très choquant dans l’affaire Woerth (et ça, je ne suis pas sûr qu’ils l’aient compris chez Causeur) ce n’était pas les allégations, mais le fait que Woerth ne voit même pas le conflit d’intérêt monstrueux qu’il pouvait y avoir à sa double casquette de ministre du budget et trésorier d’un parti. C’est son acharnement qui était scandaleux, comme l’acharnement de MAM à refuser de voir le conflit d’intérêt qu’il pouvait y avoir pour une ministre de la Défense d’aller aux frais de la princesse (si l’on peut dire) d’un pays autoritaire…

      Médiapart à tendance à balancer un peu facilement et en ayant un parti pris trop partial. Mais le pire, ce sont, je crois, les commentateurs des lecteurs de Médiapart, qui croient dur comme fer à tous les complots possibles fomentés par la droite.

      • 5 Décembre 2012 à 17h28

        elise dit

        croyez-vous vraiment que Woert et Mam ne “voyaient pas”? il me semble plutôt qu’ils faisaient semblant de ne pas voir…l’acharnement à nier ce qui crève les yeux, c’est une pratique habituelle de nombreux politiques; tout sauf se dédire, tout sauf démissionner, le compromis jusqu’à la compromission, rester en place…