L’info n’aura fait ni les gros titres des JT de France2, ni de ceux de Canal. Déclenchée il y a dix ans avec la diffusion le 30 septembre 2000 par France 2 d’un reportage de Charles Enderlin – semblant montrer la mort d’un enfant palestinien dans les bras de son père – « l’affaire Al Doura » vient de connaître un rebondissement important : Canal + vient d’être condamné pour diffamation à l’encontre de Philippe Karsenty pour le reportage que la chaîne a diffusé le 24 avril 2008. Il s’agit d’un documentaire réalisé par la société TAC PRESSE mettant en parallèle les révisionnistes des attentats du 11 septembre et ceux qui s’opposent à France2 et Charles Enderlin dans le cadre de l’affaire al Doura et notamment Philippe Karsenty. Ce dernier a été présenté par Stéphane Malterre, l’auteur du film, comme chef de file de la « croisade » conte Charles Enderlin, visant à le dénigrer et nuire à sa carrière, dans le cadre d’un mouvement d’opinion extrémiste et radical.

Selon la cour, Stéphane Malterre était en possession de tous les éléments ayant suscité, au niveau international, le doute sur la réalité de la scène de la mort de Mohamed al Doura, mais il ne les a même pas évoqués dans son reportage. « Dans ces conditions, concluent les juges, au regard du choix du sujet en cause pour illustrer le propos de l’émission et du traitement de celui-ci, la légitimité du but poursuivi n’est pas établie et, en tout état de cause, les défendeurs [Canal + et TAC PRESSE] ne justifient pas de la fiabilité de l’enquête nécessaire à l’admission du fait justificatif de la bonne foi. En conséquence, Philippe Karsenty est recevable et bien fondé en son action. »

Le prochain rendez-vous dans l’affaire est la décision de la cour de Cassation: condamné en correctionnelle pour diffamation contre Charles Enderlin et France2, Karsenty a été relaxé le 21 mai 2008 par la cour d’appel. Suite à ce résultat, Charles Enderlin France2 s’étaient pourvus en cassation.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Gil Mihaely
est historien et directeur de la publication de Causeur.Né en Israël en 1965, Gil Mihaely a fait des études d’histoire et de Philosophie à l’Université de Tel-Aviv. Docteur de l’EHESS où il a soutenu en 2004 une thèse d’histoire, il vit en France depuis 1999. En 2007 il a créé, avec Élisabeth Lévy ...
Lire la suite