A-t-on déjà oublié Merah ? | Causeur

A-t-on déjà oublié Merah ?

On ne combattra pas l’antisémitisme en refusant de le voir

Auteur

Iannis Roder

Iannis Roder
Professeur d’histoire-géographie.

Publié le 26 juin 2012 / Société

Mots-clés : , , , ,

Malek Boutih a souvent raison. Interrogé le 4 juin, sur France Inter, il affirme que, depuis plus de dix ans, certains jeunes Français n’ont pas attendu Mohamed Merah pour exprimer bruyamment leur antisémitisme. Il se trompe pourtant quand il estime qu’il n’existe aucun lien de cause à effet entre les meurtres commis par Merah et l’augmentation des actes antisémites observée depuis. L’histoire, notamment celle du XXe siècle, prouve que la violence ne guérit pas de la violence mais qu’elle la banalise, créant un habitus, une atmosphère propice à son explosion ou, à tout le moins, à son expansion.

[...]

  1. Le 26 mai, à Marseille, un jeune homme de 17 ans portant la kippa, accompagné de sa sœur et de son beau-frère, est pris à partie par quatre individus qui tiennent les propos suivants : « C’est shabbat chez vous, vive Mohamed Merah, n… les juifs…Palestine vaincra ! » Il reçoit des coups, tente de les rendre, et s’en tire avec une blessure au genou (ligaments croisés sectionnés). Son beau-frère, voulant s’interposer, a également reçu un coup de poing.
  2. « À l’école, les difficiles échos de l’affaire Merah », Mattea Battaglia, Le Monde, 21 avril 2012.
  3. Ariel Goldmann (vice-président du CRIF): « Après l’affaire Merah, il y a eu un pic d’actes antisémites », propos recueillis par Stéphanie Le Bars, Le Monde, 6 juin 2012.
  4. Georges Bensoussan, Histoire, mémoire et commémoration. Vers une religion civile. Le Débat n°82, 1994.

  • causeur48

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 48 - Juin 2012

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur48
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 28 Juin 2012 à 8h07

      isa dit

      Hathorique je me suis renseigné auprès d’une de mes nièces étudiantes en médecine à Bichat.
      Le prof est notoirement antisémite, c’est un chirurgien qui , pour elle, elle est jeune, a au moins 75ans, qui refuse tout stagiaire dans son service, mais qui continue à enseigner: Obrion, Obinel, je ne me souviens plus de son nom.

      Le doyen de la fac a, dès le lendemain, fait paraître des excuses affichées sur tous les murs pour dire qu’il y avait eu un gros problème sur le sujet, qu’il était annulé, etc…Elle me dit en effet que cette fac est très communautariste, semble-t’il divisées entre musulmans et juifs, mais que tout se passe parfaitement entre eux (nous savons bien qu ‘il n’y a pas vraiment de “racaille” en quatrième année de médecine) et le Doyen est juste mort de peur que cette entente n’explose suite à un sujet pareil!

      Comme quoi on peut se demander qui “importe” le pb palestinien en France?

      En tous cas, ce prof est adhérent à France-Palestine et n’a rien de musulman.

      On ne m’enlèvera pas de la tête que ce sont ce type de bons français qui ont trouvé un dérivatif à leur antisémitisme congéntal et qui font un mal fou à la société française où tout est prêt à pêter s’ils allument la mèche.

      • 28 Juin 2012 à 8h21

        eclair dit

        @isa
        Vous êtes en train de faire de la diffamation.

        Est ce qu’il note mal les étudiants de confession juive?
        Est ce qu’il fait de la différenciation suivant les éleves?

        Ou est ce que c’est basé sur des positions vis à vis d’israel?

        EN plus vous pourriez être poursuivi au final pour incitation à la haine raciale avec “type de bons français qui ont trouvé un dérivatif à leur antisémitisme congéntal”
          

        • 28 Juin 2012 à 8h26

          isa dit

          poursuivez, poursuivez;..

          Je confirme et signe que tous les adhérents à France-Palestine sont antisémites, encore plus ouvertement quand ils sont non-musulmans;
          C’est mon avis et je ne suis pas la seule à le partager;

          Recrudescence des crimes antisémites depuis l’afffaire Merah en France: 50%.

        • 28 Juin 2012 à 8h39

          eclair dit

          @isa
          Apprenez la loi.
          Est ce que ce prof dont vous donnez le nom a été condamné pour antisémitisme?
           Non tout ce qui fait qu’il est antisémite c’est qu’il fait partie d’une association.
          Devant un tribunal vous seriez condamné pour diffamation de personne physique.

          A force de dire antisémtite pour tout et n’importe quoi c’est un mot qui finit par être vidé son sens!

    • 27 Juin 2012 à 15h26

      Patrick dit

      Hollande et Hessel !
      Qui se ressemble s’assemble.
      Je n’ai pas vu, et heureusement, car comme Isa, je me serais énervé. Moins je vois FH, mieux je me porte.
      Quant à la médiocrité intellectuelle, je suis bien d’accord avec vous L’Ours.

      • 27 Juin 2012 à 18h33

        Bibi dit

        Le titre de G. Kaplan convient.
         

    • 27 Juin 2012 à 7h08

      L'Ours dit

      Hier à l’Elysée, recevant Aung San Suu Kyi, Hollande n’a rien trouvé de mieux que d’inviter Stéphane Hessel!
      Cela montre bien le niveau de médiocrité intellectuelle qui sévit au plus haut niveau en France et la mentalité qui y règne.
      Si ce sont eux les héros que l’on met au même niveau que la prix Nobel Birmane, la porte de la bergerie reste grande ouverte en France.

      • 27 Juin 2012 à 7h13

        isa dit

        Voilà exactement le type de choses qui fait que je ne regarde plus jamais les actus à la télé, sauf à vouloir être maso et me déclencher un eczéma.

        • 27 Juin 2012 à 16h51

          lisa dit

          Moi aussi, d’ailleurs je n’ai pas la télé, ça aide.

    • 26 Juin 2012 à 21h38

      Mangouste1 dit

      Merci Hatorique. Vous avez raison : oublions le criminel et souvenons-nous de ses victimes.

    • 26 Juin 2012 à 21h16

      hathorique dit

      @ – Mangouste1 26 June 2012 à 18h21
      votre parabole est magnifique merci.  
      On voudrait oublier cet assassin dont je répugne à écrire le nom. 
      Moi je souhaite que l’on se souvienne  de ses victimes
      Jonathan Sandler 30 ans ses deux jeunes fils, Gabriel  3 ans  et Aryeh  6 ans, Miryam Monsonego 8 ans,  Imad Ibn-Ziaten, 30 ans Abel Chennouf 24 ans, Mohamed Legouad 28 ans, sans oublier Loïc Liber  28 ans tétraplégique.

        En ancienne Egypte, nommer les morts, c’est les faire revivre à jamais pour l’éternité

      un article édifiant sur l’antisémitisme rampant dans des lieux pourtant  bien éloignés des banlieues difficiles.  

      http://www.sosantisemitisme.org/communique.asp?ID=705

    • 26 Juin 2012 à 20h06

      eclair dit

      @saul
      40 à 42H.
      Le temps que merah contacte france 24.
       

    • 26 Juin 2012 à 19h39

      quadpater dit

      Oui Saul. D’un autre côté un groupe d’individus qui manifestent spontanément une immense colère, ça s’appelle une émeute.

      • 26 Juin 2012 à 20h18

        Saul dit

        ça dépend ce qu’on appelle émeute.
        ça peut être sans casse aussi, rappelez vous les manifs en Espagne après les attentats de Madrid