Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

À l’Obs, rien de nouveau

L’éditorial d’Elisabeth Lévy

Publié le 23 octobre 2012 à 12:00 dans Médias Politique

Mots-clés : , , ,

Le Nouvel Obs dénonce les néo fachos comme Causeur

Au Nouvel Obs, on adore compter les moutons noirs − ça doit être pour endormir les lecteurs. Au printemps 2011, l’hebdomadaire de la gauche à grande conscience recensait les « nouveaux réacs » qui sévissaient dans les médias. Ils étaient en guerre « contre les traditions républicaines de tolérance, de pluralisme culturel et de défense des libertés ». Autant dire que, déjà, ça ne sentait pas très bon. Au Nouvel Obs, on a l’odorat délicat et il est vite chatouillé par les idées des autres, et peut-être même par leur personne. Dix-huit mois plus tard, ça ne s’est pas arrangé. Et disons-le carrément, ça pue. Le réac, toujours « néo » mais faisandé, a tourné au « néo-facho ». On suppose que « néo-nazi », ce sera pour la saison III.?

[...]

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

Article publié dans Causeur et réservé à nos abonnés.
Pour le lire dans son intégralité...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 

Nos offres

A lire sur Causeur.fr

Vous devez être inscrit pour commenter.

  • 29 Octobre 2012 à 13h32

    georges32 dit

    Qu est ce qui dérange? Pourquoi la bienpensance se focalise t-elle sur certaines personnalités et sur une certaine tonalité de discours? Il faut peut être en conclure que malgré leur différence quelque chose rassemble ces neos qui dérange la bienpensance, une sorte d ADN commun. 

  • 25 Octobre 2012 à 9h36

    Marie dit

    Dély vient de sortir un nouveau livre à charge contre la droite dont voici un extrait
    ” Dély écrit notamment » Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, saurait-il résister à la tentation de s’allier avec le FN ? Rien n’est moins sûr. Devenu le leader de cette nouvelle droite brune, cette droite post-sarkozyste désinhibée, sans tabous ni interdits, bref, sans foi ni loi au plan des valeurs, ne serait-il pas tenté de franchir une étape supplémentaire et de se débarrasser de ces ultimes scrupules obsolètes qui obscurcissent encore quelques consciences ? Après tout, Jean-François Copé n’est-il pas celui qui a imposé à son camp le respect de la fameuse règle infamante du « ni-ni », cette attitude qui consiste pour l’UMP à ne pas choisir au second tour entre un candidat FN et un candidat du Front de gauche, tous deux renvoyés sur le même banc d’infamie ?”

  • 23 Octobre 2012 à 22h43

    Funambule dit

    Boi, je be diens un rhube garabidé. Je sens blus rien, bêbe bas les bauvaizes odeurs. C’est bour ça gue je lis Gauzeur et bas le Douvel Obs ?

  • 23 Octobre 2012 à 22h10

    Judith dit

    L’image du blanchiment est assez mal trouvée.  
    Tout comme l’argent sale, l’opération de blanchiment le rend propre comme un sou neuf. C’est l’origine de l’argent  et son réinvestissement dans des activités légales qui sont réprimés 
    De quoi se plaignent ils si vous lessivez nos idées sales ? 

  • 23 Octobre 2012 à 21h23

    CD dit

    Le “Nouvel Obturateur” serait plus indiqué, comme nom !

    • 24 Octobre 2012 à 12h39

      Alpin dit

      Ou bien encore:

      “Le nouvel Obtu” !

      • 24 Octobre 2012 à 13h25

        Judith dit

        Le myope comme tous ceux qui ont la vue courte …

  • 23 Octobre 2012 à 19h17

    Jesse Darvas dit

    A quand un article co-signé par Elisabeth Lévy et Alain Soral: “nous n’avons rien en commun, Elisabeth tient Alain pour un antisémite délirant et Alain tient Elisabeth pour une sioniste raciste, mais nous sommes d’accord sur un point et un seul: l’Obs en nous confondant a fait preuve d’une confusion regrettable.”

    • 23 Octobre 2012 à 19h25

      Bibi dit

      Correction: “l’Obs en nous confondant a fait preuve d’un amalgame dénonçable aux otototorités maurâles.”

  • 23 Octobre 2012 à 19h00

    Bibi dit

    Allez, Lady Élisabeth. Jouez Emmanuel Goldstein con gusto!

  • 23 Octobre 2012 à 18h28

    Chris3819 dit

    Pour l’Obs l’islam, l’immigration et le multiculturalisme n’ont que des bons côtés… c’est dire la misère humaine, intellectuelle et journaliste de ces gens endoctrinés, idiots, lâches et vendus.
    Ils soutiennent l’indécence comme les communistes l’ont soutenu jusqu’en 1941. Esclaves de leur dogme bon marché, gavés de subventions mais sans aucun projet, ils s’érigent en protecteur de la foi, leur pays, leur banlieue, leurs amis, leur famille attendra.
    Ils sont totalitaires par paresse et habitude ; aux ordres des maîtres, posté à quatre pattes et croupe en l’air, ils insultent la réalité, méprisent la population et lynchent sans relâche les leaders d’opinions qui ont l’audace de faire leur métier.

  • 23 Octobre 2012 à 18h00

    luculus69 dit

    Bravo..tout est dit !!..EL est bien la “tôliere” ..(et pis l’Obs c’est rien que des vieilles tarlouzes parfumées)

  • 23 Octobre 2012 à 15h24

    Olyvier dit

    Pour les copines du FHAR : “les neo-réacs, ce douloureux problème…”

  • 23 Octobre 2012 à 13h13

    la licorne dit

    Comment pouvez-vous perdre votre temps à commenter des articles bidons d’une presse subventionnée avec l’argent des contribuables, et dont la partie recette vient des abonnements contractés par les collectivités lcoales de gôche. Dont la seue finalité n’est pas de laver les cerveaux au politiquement correct ( les média suffisent)mais d’offrir des emplois de “journalistes” à des enfants de bourges ayant fait science po ( et bientôt quelques jeunes de banlieues puisqu’on leur a ouvert les portes de science po en ce sens).
    Cessez donc de répondre à ces cuistres, vous vous salissez Elisabeth. Vous êtes tellement plus grande que ce “c.. qui parle” de Joffrin.

    • 23 Octobre 2012 à 14h08

      from dit

      Peut-être, mais il y en a qui y croit !

      • 23 Octobre 2012 à 14h11

        Marie dit

        c’est vrai et c’est déroutant!

  • 23 Octobre 2012 à 12h45

    L'Ours dit

    Le coup le plus vicieux dans cet article de Dély de faciès, c’est d’avoir ajouter 2 ou 3 noms (je ne sais plus) de vrais salauds, pour finir de dénigrer une liste dans laquelle on ne peut se sentir qu’en noble compagnie.

    • 23 Octobre 2012 à 13h01

      tessar dit

      Ours : Je ne vois aucun vrai salaud dans la liste,par contre je vois un participe passé remplacé par un infinitif dans votre bafouille.(4 points en moins)

      • 23 Octobre 2012 à 14h29

        L'Ours dit

        tessar,

        ça fait longtemps que je n’ajoute plus de correctifs à mes fautes grossières (parfois je craque et le fais quand même)  en message supplémentaire. 
        Je ne prends plus aucun temps avant “d’envoyer”, et suis dépité, n’ayez crainte, quand je me relis. 
         

      • 23 Octobre 2012 à 15h58

        eetu dit

        “… par contre je vois un participe passé remplacé par un infinitif dans votre bafouille …”
        Exact : il faut dire : ” pour finir de dénigré une liste”.

  • 23 Octobre 2012 à 12h34

    Impat1 dit

    Cela commence très fort :… « adore compter les moutons noirs − ça doit être pour endormir les lecteurs »…
    …et ça continue aussi bien : excellent.

  • 23 Octobre 2012 à 12h31

    pirate dit

    Pardonnez, mais c’est bien Joffrin le patron de cette admirable pilier de la démocratie et du pluralisme, de la liberté d’expression et de la bonne intelligence qu’est le Nouvel Obs qui réclamait il y a peu qu’on puisse surveiller et censurer les e mails au fait que des sales informations passaient par là, polluant le travail des vrais journalistes ? Hein non c’est pas lui c’est son double négatif ? Ah pardon, je sors.

  • 23 Octobre 2012 à 12h17

    Bibi dit

    Il semble qu’au Nouvel Obsessionnel l’on s’ennuie. Pour promouvoir l’agenda qu’ils essayent de vendre sans assez de succès, l’astuce marketing est de lui trouver des opposants, quitte à les fabriquer de toutes pièces: ça vernit ledit agenda d’une respectabilité victimaire dont aiment à s’orner les révolutionnaires de toutes sortes.