Élisabeth Lévy. Hollande élu, Sarkozy battu : vous êtes satisfaite ?

Marine Le Pen. Je n’ai pas à être satisfaite. Mais Hollande devrait remercier Sarkozy, car il n’a été élu que par défaut.

ÉL. Il a été élu parce qu’une partie de vos électeurs ont fait les pieds au mur !

MLP. Nicolas Sarkozy n’a cessé de s’en prendre au Front national qu’il appelle la « PME familiale ». Il a répété sur tous les tons qu’il écartait tout accord avec nous. S’il avait voulu que mes électeurs le renvoient dans ses buts, il n’aurait pas agi autrement. Il est le seul responsable de sa défaite, qui s’explique autant par ses promesses non tenues et sa personnalité que par sa politique. Les électeurs ont compris que l’UMP était incapable de mener le combat contre la mondialisation, l’ultra-libéralisme et la gauche. Je rappelle que pas une seule fois au cours de la campagne, Sarkozy n’a été donné gagnant.

ÉL. En Europe, aucun gouvernement sortant n’est donné gagnant !

MLP. Sauf que la France n’est pas dans la situation de l’Espagne et de l’Italie… pour l’instant.

Lire la suite